«Pour que les Ogm cessent de détruire en Bretagne, en Europe, au Burkina Faso», Manu Chao avait invité Ingalañ et pendant cinq minutes, ils ont mếlé musique et lutte militante, et ils ont mis le feu à la prairie de Kerampuilh. Il avait prévu de le faire, mais tous ont été surpris de la réponse du public, pendant deux heures et demie de spectacle, un spectacle «XXL», «énoooorme»... , disaient les spectateurs et les organisateurs.

Voir aussi :

mailbox imprimer