Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
La grue TITAN de Nantes est un exemple de
La grue TITAN de Nantes est un exemple de "nouveau patrimoine"
Tout comme la raffinerie Beghin Say
Tout comme la raffinerie Beghin Say
Ou ce petit édicule en gare de Nantes-Etat. Cette cabane de
Ou ce petit édicule en gare de Nantes-Etat. Cette cabane de "lieux d'aisance" un des seuls bâtiments rescapés des bombardements.
- Article -
Les Pays de Loire annexent les « patrimoines nouveaux en Loire-Atlantique »
Un inventaire du « nouveau patrimoine » est en cours dans l'Anjou, le Bas-Poitou, la Loire-Atlantique et le Maine ; ce projet NEOPAT, financé par la Région Pays de Loire
Louis-Benoît Greffe pour ABP le 8/12/11 16:49

Un inventaire du « nouveau patrimoine » est en cours dans l'Anjou, le Bas-Poitou, la Loire-Atlantique et le Maine ; ce projet NEOPAT, financé par la Région Pays de Loire rassemble 50 chercheurs de huit laboratoires des universités d'Angers, de Nantes et du Maine et vise à présenter les résultats de ses études sur un site internet et à créer une Encyclopédie des nouveaux patrimoines en Pays de Loire


Les recherches s'orientent tant vers la connaissance du patrimoine industriel, par exemple les moulins à eau sur la Sèvre Nantaise (voir le site) que le patrimoine naturel façonné par la main de l'Homme (marais salants de Guérande) ou encore les métiers (tissage), voire le petit patrimoine religieux (croix et calvaires) ou profane (fours, moulins).

On constate encore une fois que la région Pays de Loire, qui a fait récemment irruption sur le champ du patrimoine ferroviaire ( voir l'article ) essaie absolument de s'approprier le nouveau patrimoine, dans le but de créer artificiellement une identité entre les terroirs très différents qui constituent cette pseudo-région. Tous les moyens sont bons, y compris le mécénat d'une recherche paupérisée par le retrait de l’État et le détournement de la bonne foi des chercheurs, pour lesquels les enjeux politiques de leur projet importent peu.

L'inventaire du « patrimoine nouveau » est indéniablement une bonne nouvelle pour la connaissance du patrimoine matériel et immatériel de Loire-Atlantique, mais c'est aussi un pas en avant vers la colonisation insidieuse pratiquée par la région Pays de Loire et ses serviteurs.


Louis Bouveron

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1434 lectures.
Délégué départemental de la SPPEF (Société pour la Protection des Paysages et de l'Esthétique de la France), association d'utilité publique qui a pour but de défendre, depuis sa création en 1901, le patrimoine historique, architectural et naturel français.
Voir tous les articles de de Louis-Benoît Greffe
Vos 1 commentaires
R-A Moog Le Mercredi 18 janvier 2012 01:22
Les Pays-de-la-Loire annexent également les Patrimoines anciens de Loire-Atlantique, en commençant par le Château des Ducs de Bretagne de Nantes, que le Conseil régional essaye à tout prix de faire passer pour un Château de la Loire (contre l'avis de l'UNESCO !)
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 0 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons