Les Néréides - la galerie expose les oeuvres de Muriel Besnard
Agenda de I.R.

Publié le 20/09/22 13:50 -- mis à jour le 20/09/22 13:50
Date de l'évènement : le 18/09/2022 à 10 h à SAINT-QUAY-PORTRIEUX

Parmi de nombreuses oeuvres d'art aux expressions diverses et aux multiples talents, Muriel Besnard est mise à l'honneur et en vitrine pour ses portraits féminins et animaliers.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous !

Des oeuvres orginales au concept particulier :

Créées au pinceaux et aux encres asiatiques sur un papier de fibres de mûrier, appelé papier Xuan, les oeuvres sont ensuite marouflées sur toiles et plusieurs couches seront ensuite nécessaires ainsi qu'une couche d'apprêt de protection pour finaliser le tableau.

Le trait, une écriture secrète :

"L'important c'est le trait" confie Muriel "surtout concernant les portraits de femmes. C'est une écriture qui permet de raconter la manière d'être femme, plutôt que la femme elle-même".

Nous vous invitons à cette rencontre avec d'autres artistes exposés, dont le célèbre peintre Montmartrois Henri Landier qui est aussi du voyage pictural.

Afin de mieux saisir l'importance d'un tel lieu, allez sur le site :

www.galerie-les-nereides.com

Du mercredi au dimanche, de 15 h à 19 h et lundi de 10 h à 12 h. Vous pouvez également prendre rendez-vous pour une visite avec Françoise LEROUX, commissaire d'exposition et artiste peintre réputée au 06 37 58 39 45.

Isaline REMY


0  0  
mailbox
imprimer
Ecrivain, journaliste de presse écrite dans le domaine des évènements culturels et festifs.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.