LE PETIT ECHO DE LA MODE – EXPOSITION – ANIMA (EX) MUSICA

-- Culture --

Agenda de I.R.
Porte-parole: Isaline REMY

Publié le 14/01/20 14:52 -- mis à jour le 14/01/20 17:21
Date de l'évènement : le 11/01/2020 à 14 h

Situé au cœur de Châtelaudren, sur le site de l’ancien château féodal, Le Petit Echo de la Mode est aujourd’hui le pôle de développement culturel et touristique de « Leff Armor Communauté », ce somptueux patrimoine industriel du XXème siècle accueille jusqu’au 7 mars 2020, l’exposition « ANIMA (EX) MUSICA » crée par un collectif qui redonne vie à des instruments de musique hors d’usage en inventant des créatures animés et sonores principalement inspirées des arthropodes. Les instruments divers, une fois démontés, retrouveront leurs utilisations initiales.

Chaque œuvre a ses mouvements imitant la discrétion des insectes et se présentant sous forme de micro-déplacements, d’ondulations, de vibrations. Cette transposition redonne une nouvelle vie musicale et chaque créature fait l’objet d’une composition à la partition surprenante, son chant étant déclenché par l’intrusion des spectateurs dans son espace. Une rencontre belle, inquiétante et étrange.

Du 21 au 25 janvier, le Collectif « Tout reste à faire » sera en résidence dans l’espace d’exposition pour créer une nouvelle créature. Venez assister à la naissance !

Mathieu Desailly plasticien/graphiste

Vincent Gadras scénographe/constructeur

David Chalmin compositeur/producteur

Le Petit Echo de la Mode

2 rue du Maillet – 22170 Châtelaudren-Plouagat

02 96 79 26 40 – lpem [at] leffarmor.fr

Anima (Ex) Musica – Collectif Tout reste à faire

Du 11 janvier au 7 mars

Tarif : 2€ – Gratuit moins de 12 ans

Ouvert du mardi au samedi de 9h à 12h et de 14h à 17h.


0  0  
mailbox
imprimer
Ecrivain, journaliste de presse écrite dans le domaine des évènements culturels et festifs.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.