Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
La langue bretonne toujours interdite d’épreuve de maths au bac

L’AFB-EKB (Alliance Fédéraliste Bretonne – Emglev Kevredel Breizh) apprend par un courrier transmis à François De Rugy la réponse négative du ministre de l’éducation Jean Michel Blanquer.

Gwenael Kaodan pour Alliance Fédéraliste Bretonne - Emglev Kevredel Breizh le 18/11/18 20:33
46236_1.jpg
logo

L’AFB-EKB (Alliance Fédéraliste Bretonne – Emglev Kevredel Breizh) apprend par un courrier transmis à François De Rugy la réponse négative du ministre de l’éducation Jean Michel Blanquer.

Extrait : "Les lycéens des filières Diwan, publique et privée, peuvent passer l’épreuve d’histoire et de géographie ainsi qu’une épreuve optionnelle en langue bretonne. Les autres épreuves du baccalauréat doivent être passées en français".

Ce refus de laisser les lycéens passer les épreuves de maths en breton alors qu’elle est autorisée au Pays basque (et tant mieux pour les Bascophones) ne fait qu’enfoncer encore un peu plus la France dans le stupide et le ridicule.

Alors nous posons la question ; Pourquoi cette différence de traitement? Pourquoi la République persiste-telle dans la peur et la haine envers les Bretons ?

A contrario nous tenons à féliciter tous ces jeunes pour leur détermination à continuer ce juste combat pour nos droits linguistiques.

La ténacité bretonne triomphera.

Hep Brezhoneg , Breizh ebet !

Le bureau de l'AFB-EKB

Voir aussi :
logo
Construire une Bretagne harmonieuse, réunifiée. Favoriser la prise de conscience identitaire et politique de la population.
Voir tous les articles de Alliance Fédéraliste Bretonne - Emglev Kevredel Breizh
Vos 1 commentaires
Pierre Robes Le Mardi 20 novembre 2018 13:10
Bac Français «Les lycéens des filières Diwan, publique et privée, peuvent passer l’épreuve d’histoire et de géographie ainsi qu’une épreuve optionnelle en langue bretonne. Les autres épreuves du baccalauréat doivent être passées en français».
et pourquoi ne pas organiser un Bac Breton ? n'y a t'il pas des personnes compétentes pour l'organiser ? et au moins il serait reconnu par toute la filière de langue Bretonne ?
Pourquoi toujours attendre que quelque chose vienne de Paris ?
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 9 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons