Option Breton au Bac : Marc Le Fur interpelle Jean-Michel Blanquer

-- --

Communiqué de presse de Blog de Marc Le Fur
Porte-parole:

Publié le 12/02/21 7:23 -- mis à jour le 12/02/21 11:13

Du fait de la réforme du baccalauréat, de nombreux jeunes ne pourront pas se présenter à l’épreuve de LV3 breton. La faute à “une absurdité administrative” selon le député Marc LE FUR qui a fait part de son mécontentement à Jean-Michel BLANQUER, le Ministre de l’Education nationale.

“Ces jeunes étudient leur langue régionale depuis leur plus jeune âge, ils la maîtrisent parfaitement mais l’administration considère qu’ils ne sont pas inscrits au sein du bon établissement”, souligne le Vice-président de l’Assemblée nationale.

“Ainsi, les élèves du Lycée Notre-Dame de Guingamp se sont vu refuser une dérogation leur permettant de se présenter à l’épreuve de breton”, déplore le parlementaire.

Dans un courrier adressé au Ministre, Marc LE FUR rappelle notamment la lettre de la Constitution : “Monsieur le Ministre, comme vous le savez, je suis à l’initiative de l’introduction de l’article 75-1 de la Constitution qui reconnaît l’appartenance des langues régionales au patrimoine de la France” écrit-il avant d’ajouter qu’il “serait injuste que des jeunes ayant suivi tout au long de leur scolarité l’apprentissage desdites langues soient privés d’épreuves au motif qu’il font l’expérience de la nouvelle mouture du baccalauréat”.

Cet article Option Breton au Bac : Marc Le Fur interpelle Jean-Michel Blanquer est apparu en premier sur Site de Marc Le Fur.

Voir aussi :
mailbox imprimer

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 7 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.