-- ABP --

Les destructions à Nantes et à Rennes continuent

photo 1
la gare
photo 2
gare de Nantes
photo 3
gare de nantes
photo 4
destruction
photo 5
saccage

A l'appel du collectif «Nantes Révoltée», environ 3.000 personnes ont défilé jeudi dans les rues du centre-ville de Nantes. Il était aux alentours de 16 h 30, jeudi, lorsqu'un groupe de manifestants décida de briser toutes les vitres de la gare sud de Nantes créant un mouvement de panique chez les passagers. D'autres vitrines de magasins ont été brisées et des bureaux saccagés dans le centre ville.

Le lendemain, vendredi à Rennes, c'est tout le centre-ville qui est saccagé y compris bris de glaces à la marie et au commissariat de police mais aussi pour de nombreuses boutiques. Des caméras de surveillance ont été détruites.

mailbox imprimer
la rédaction de l'abp

Vos commentaires :

Eun den trist
Lundi 16 mai 2016

Quand c'est les Bonnets Rouges et les agriculteurs/éleveurs qui cassent des supermarchés ou s'attaquent à la préfecture, on applaudit bien fort ! Par contre, quand quelques altermondialistes et casseurs s'attaquent au fléau capitaliste, on se plaint ... où est la logique ici ?

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 2 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.