La Bretagne : un état souverain pendant 1082 ans
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 18/01/16 2:18 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
:

Fénélon disait qu'un bon historien n'est d'aucun pays. La véritable Histoire de Bretagne ne pourra être écrite par des historiens français, pas plus que par des historiens bretons. Tout est trop proche. Elle ne pourra être écrite que par des outsiders dans des pays même lointains comme les Etats-Unis ou la Chine, même la Russie. Les archives sont en voie de mondialisation mais pas forcement les préjugés. En Histoire, l'éloignement est souvent synonyme d'objectivité.

Une nouvelle carte dynamique d'origine américaine qui dresse l'histoire politique du monde en 10 minutes et 500 cartes place clairement la Bretagne parmi les états souverains de 410 jusqu'en 1492 sauf pour de brèves périodes. Soit pendant 1082 années. A visionner en plein écran.

Philippe Argouarch

Cet article a fait l'objet de 1362 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 1 commentaires
Lucien Le Mahre
2016-01-18 11:17:10
Surprenant mais excellent rappel dynamique - voire kaléidoscopique ! - des innombrables royaumes et empires de la planète depuis quelques milliers d'années.
A condition d'avoir le pied sur le frein pour se ménager quelques pauses salutaires, on y constate bien le millénaire d'existence politique bretonne, auquel il conviendra d'ajouter les presque trois siècles d'autonomie interne du pays annexé à la couronne de France et devenu Province à Etat ( c'est-à-dire doté d'un Parlement ) période qui durera jusqu'à la Révolution Française.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 0 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.