La Bretagne paie un lourd tribut à l'imprévision et au manque de stratégie de ceux qui dirigent la région depuis si longtemps

-- Politique --

Communiqué de presse de Parti Breton
Porte-parole: Sébastien Girard

Publié le 1/10/14 1:42 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Gad, Tilly, Doux, sans parler des éleveurs et des producteurs de légumes, la Bretagne paie un lourd tribut à l'imprévision et au manque de stratégie de ceux qui dirigent la région depuis si longtemps.

Au Parti Breton, nous croyons à l'agriculture bretonne et à son industrie agroalimentaire et nous voulons lui redonner des couleurs et de la compétitivité.

Nos propositions :

-Il faut simplifier les normes

-Donner envie aux entrepreneurs et aux créateurs de développer leurs activités en Bretagne

-Diriger l'épargne vers les projets industriels

- Arrêter de contraindre l'initiative et réduire la part de la dépense publique qui empêche tout espoir durable de croissance de notre économie.

Yves Pelle

Président du Parti Breton

mailbox imprimer
Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité
Vos 2 commentaires
kris braz
Mercredi 1 octobre 2014

et"Gad, Tilly, Doux, sans parler des éleveurs et des producteurs de légumes", ils sont pas responsables, eux ?

Alan PRYTGWENN
Jeudi 2 octobre 2014

On ne peut pas redresser l'économie bretonne en conservant le système socialo-communiste franchouillard à base de subventions et d'assistanat.
Le clientélisme qui permet de se faire réélire a ses limites quand l'état n'a plus de fric.
Il faut empêcher les fonctionnaires français de se mêler de notre économie et de la gestion des entreprises.
Les bretons sont dynamiques, compétents et peuvent être compétitifs sur le plan international (ils l'ont déjà prouvé) à condition de se libérer des méthodes communistes de l'état des fonctionnaires jacobins.
il faut laisser les entrepreneurs décider seuls de leur stratégie.
Un fonctionnaire, même élu, n'a aucune compétence en économie.
Larguons les amarres vers le Grand Large.

ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 8 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.