L'Alliance Fédéraliste Bretonne et le Parti Fédéraliste de Bretagne ont décidé d'apporter leur soutien aux canditats du Parti Breton

-- Politique --

Communiqué de presse de Alliance Fédéraliste Bretonne - Emglev Kevredel Breizh
Porte-parole: Gwenael Kaodan

Publié le 9/06/07 10:09 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Gérard Ollieric, président du Parti Breton, Michel Le Tallec, président du Parti Fédéraliste de Bretagne, Jakez L'héritier, vice-président de l'Alliance Fédéraliste Bretonne, se sont rencontrés à La Baule le 02 Juin 2007.

À la suite de cette rencontre, le Parti Breton, l'Alliance Fédéraliste Bretonne et le Parti Fédéraliste de Bretagne ont décidé d'apporter leur soutien aux candidats suivants :

- Yves Le Mestric, pour la circonscription de Vitré,

- Gérard Guillemot, pour la circonscription de Rennes-Sud,

- Emille Granville, pour la circonscription de Redon,

- Hervé Le Guen, pour la circonscription de Lorient.

Le Parti Breton, l'Alliance Fédéraliste Bretonne et le Parti Fédéraliste de Bretagne ont un même objectif: la mise en place d'un Parlement breton disposant de pouvoirs législatifs et fiscaux conséquents. Ce sont là des critères essentiels ( mais non les seuls ) pour un développement économique, social, culturel harmonieux de l'ensemble de la Bretagne, Loire Atlantique comprise.

Enfin les représentants des organisations citées ont convenu de rencontres ultérieures pour mieux se concerter et renforcer leurs liens.

Le secrétaire, Gwenael Kaodan


mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1646 lectures.
logo
Construire une Bretagne harmonieuse, réunifiée. Favoriser la prise de conscience identitaire et politique de la population.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.