Jean-Yves Le Drian annonce des bourses pour les étudiants s'inscrivant à un master de breton
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 10/03/09 11:57 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Au cours d'une conférence de presse qui se tenait à l'Hôtel de région ce matin, Fañch Broudic a présenté le nouveau sondage de TMO sous la forme d'un livre à

Suite à la remise du sondage de TMO régions, le président de la région administrative Bretagne a annoncé la création de 40 bourses pour les "masters" de breton avec une augmentation de ce nombre tous les ans. La bourse de 5.000 euros par an représente 500 euros par mois.

Qui peut en bénéficier ?
– Les étudiants "brittophones" titulaires d'une licence d'enseignement mais pas forcement de breton.
– Les enseignants monolingues ayant obtenu un congé de formation de leur employeur pour devenir enseignant bilingue.
– Les personnes en reconversion professionnelle.

Ces dispositions seront applicables à partir de la rentrée de septembre 2009 mais sont sujettes à une confirmation du Conseil régional qui se réunit prochainement, le 26 mars.

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 2647 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.