Manif du 27 à Nantes : Des actions de Bretagne Réunie dans le Vignoble nantais Midi breton

-- La réunification --

Chronique
Par Maryvonne Cadiou

Publié le 23/09/14 19:37 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
35180_10.jpg
Déploiement 2 banderoles sur périphérique sud de Nantes ce lundi 22-09-2014.

Avant de développer le sujet du titre (voir photos), ces rappels :

La manifestation du 27 septembre à Nantes pour la réunification de la Bretagne et contre sa disparition dans un Grand Ouest. Pour Vivre, décider et travailler en Bretagne réunifiée est organisée principalement par l'association Bretagne Réunie.

Avec le soutien de :

Voir l'affiche en ill. 17.

- Kevre Breizh : (voir le site)  ;

- L'Institut culturel de Bretagne (voir le site) et son blog : (voir le site) ;

- L'Agence culturelle bretonne de Loire-Atlantique Morvan Lebesque (voir le site) ;

- Le site dédié de Construisons la Bretagne (voir le site) et ceux qui ont contribué à le créer et l'alimentent ;

- Le Comité Anne de Bretagne 2014 Poellgor Anna Breizh 2014 (voir le site)  ;

- Breizh Impacte (voir le site)  ;

- Le collectif Ai'ta ! de jeunes militants pour la langue bretonne (voir le site) en breton et (voir le site) en français ;

- Le Collectif Naoned e Breizh (voir le site) ;

Un blog pour parler de la réunification de la Bretagne, revendication légitime souhaitée par la majorité des Bretons !!!

- Les Bonnets rouges (voir le site) et Mouvement des Bonnets rouges sur wiki et Mouvement des Bonnets Rouges sur wiki.

Comme Bretagne Réunie l'annonçait sur (voir notre article), « Tout l'été pendant les fêtes et les festivals, les artistes se sont mobilisés pour la réunification de la Bretagne ».

Pour mémoire, à Kemper, le comité de Cornouaille a organisé une conférence-débat très appréciée : (voir notre article) et (voir notre article)

Les autres actions de Bretagne Réunie, dans le vignoble nantais


Le Comité local Vignoble nantais Midi Breton de Bretagne Réunie n'a pas été en reste pour faire connaître la manifestation.

Ses 56 membres ont fait preuve d'une grande activité en septembre.

Joël Martin, de Clisson, nous tient au courant :

- Déploiement 10 banderoles :

Banderoles sponsorisées par le militant breton Alan-Erwan Coraud (1)

Voir ci-dessous et dernière illustration.

- deux sur les parcelles du vigneron Philippe Chon au Loroux-Bottereau ;

- deux sur l'axe Gorges - Saint-Fiacre-sur-Maine sur parcelles des vignerons Chesneau frères : axe Clisson-Vertou-Nantes (ph. 3-4) ;

- deux sur le périphérique sud de Nantes qui seront déployées lundi 22 septembre à partir de 16 h (voir ci-dessous) ;

- une sur le terrain de Karl Pinson à la sortie de Monnières, direction Maisdon-sur-Sèvre ;

- Au Loroux-Bottereau près du rond point de La Désirée, sortie déviation du Loroux-Bottereau en direction de l'agglomération nantaise (ph. 13 et plan = 14) ;

- Route Vallet-Le Landreau (ph. 15 et plan = 16).

Une banderole reste à placer.

- Collage d'affiches

Répartition par secteur : communes ou cantons (ph.1-2)

- Rendez-vous avec la presse locale Vignoble

Interview faite le mercredi 17 septembre par le rédacteur en chef de l'Hebdo de Sèvre et Maine : parution jeudi 25 septembre (1).

- Distribution de tracts

Festival Muses en troc au Landreau, fait le 14 ;

Fest noz à Mouzillon, fait le 20 ;

Certains commerçants ;

Certains marchés, fait Vertou ;

Certains parkings de super/hyper marchés ;

Gare de Clisson, prévue mardi 23 ou mercredi 24 à la débauche.

- Campagne de collage de 1.000 autocollants BRETAGNE

Sur panneaux de 35 communes du Vignoble nantais, (ph. 5-6 à Clisson).

Sans oublier la surveillance et des passages refaits suite à des campagnes de décollage.

- Le 22 septembre, banderoles sur le périphérique sud

Déploiement de 2 banderoles sur le périphérique sud de Nantes de 16 h 30 à 18 h 30.

À ce sujet, outre l'envoi de 6 nouvelles photos, Joël nous précise ceci :

« Quelques militants du comité local du Vignoble de Bretagne Réunie ont déployé 2 banderoles lundi 22 septembre sur un pont enjambant le périphérique sud de l'agglomération nantaise à Saint-Sébastien-sur-Loire, banderoles appelant à venir manifester samedi 27 septembre prochain à partir de 14 h parking de la Petite Hollande à Nantes ».

« Amélie Barrely, référente du Comité de Nantes des Bonnets Rouges les y a rejoints ».

« Au bout d'une heure et demie, 2 voitures de la police nationale avec 6 policiers à bord sont venues demander de quitter les lieux ».

« Après 30 minutes de négociation, ils ont quitté le site avant les militants qui se sont vite rendu compte que les forces de l'ordre avaient des consignes de ne pas procéder à une évacuation forcée.

La majorité d'entre eux était à titre personnel pour la réunification de la Bretagne, l'un d'entre eux portait même une croix celtique au cou ».

Mise à jour du 24 septembre :

Autres actions dans le Vignoble, témoignage d'André Corlay

Un autre membre du Comité local Vignoble nantais Midi Breton de Bretagne Réunie nous rapporte ceci ce midi :

- Les gendarmes sympathisants

Une petite anecdote : nous avions à peine démarré notre action de collage des autocollants BRETAGNE sur les panneaux d'agglomérations (34 communes quand même, dont tous leurs panneaux d'entrée et sortie, en 5 équipes)... que les gendarmes nous ont surpris, en pleine action à la sortie de La Chapelle-Basse-Mer, au tout début de notre tour du canton du Loroux-Bottereau, le plus sud-est de Bretagne...

Après conversation fort aimable, ils nous ont juste demandé deux choses : ne pas saloper le travail (pas de peinture) et leur offrir un bandeau pour faire plaisir à la femme du conducteur... elle est de Portsall, et lui de Ploudalmézeau !

- Les banderoles et autocollants sponsorisés

Quant aux banderoles pour la manif - financées par Alan-Erwan Coraud (2), tout comme les autocollants ci-dessus... - nous étions à quatre, dont Alan et Joël, sur le pont du périphérique sud à vue du portique écotaxe qui reste, près de la porte de Saint-Sébastien, depuis environ 1 h 30, quand les deux voitures de police (nationale) sont arrivées.

Les banderoles, nous précise André, ont été fabriquées en 10 exemplaires par Alan, 3 mètres avec anneaux de fixation tout autour (ill. 18).

- De nouveau la police !

Discussion fort aimable de mon côté, vu mes cheveux blancs et mon calme, mais ceux de l'autre voiture, plus zélés (ou gradés) ont appelé leurs supérieurs pour plus d'instructions, voire amener du renfort pour nous embarquer.

Bref, ça s'est terminé par notre simple promesse de ramasser notre matériel en faisant attention de ne rien laisser tomber du pont, ce que nous avons commencé à faire sous leurs yeux... si tranquillement qu'ils sont repartis avant même que nous ayons terminé.

D'ailleurs, nous étions sur le point de remballer pour aller « baiser une fillette » comme on dit par chez nous... [boire un coup !].

- Instructions aux forces de l'ordre ?

Comme signalé ci-dessus, il y a de toute évidence des instructions pour calmer le jeu avant la manif qu'ils savent déjà menacer la quiétude de leur samedi à venir...

- Les récompenses de nos actions, exemple

Notre récompense dans ce genre d'action - elle vaut bien un énorme tractage - : les klaxons et appels de phares continus sur le périphérique (surtout les camions) pour saluer nos quatre bonnets rouges, nos quatre Gwenn ha du et les banderoles attachées, visibles dans les 2 sens de circulation.

Deuxième mise à jour du 24 septembre

Joël Martin ajoute ce soir : Les adhérents Bretagne Réunie du vignoble nantais se sont mobilisés et notamment rien n'eut été possible sans l'apport financier, le dynamisme et la disponibilité d'Alan Coraud.

J'invite tous les adhérents du vignoble, tous les sympathisants, tous les vignerons sensibles à la cause bretonne mais aussi les personnes que chacun d'entre vous a invitées à les rejoindre à la manifestation, à tous nous regrouper derrière notre banderole « Vignoble nantais Bretagne Réunie ».

Je nous souhaite à tous une grande et belle manifestation samedi prochain qui j'espère fera date dans l'histoire de la Bretagne.

Nota : j'ai retrouvé ce jour, sur l'axe Clisson/Gorges - Saint-Fiacre/Vertou, nos 2 banderoles dans le fossé, les 2 Gwenn ha Du arrachés !

Philippe Chéneau, que je remercie, nous a trouvé un nouvel emplacement sur cet axe très fréquenté, dans le village de La Brie limité à 70 km/h, ce qui permet une meilleure lisibilité du message et, nous l'espérons, la prévention d'une nouvelle dégradation.

Notes

3e mise à jour, le 25 septembre :

(1) Interview Hebdo Sèvre et Maine. Joël précise le 25 septembre :

« Veuillez trouver l'article paru ce jour appelant les lecteurs du Vignoble Nantais à venir manifester le 27/09 : À noter que nous avons passé 2 heures avec le rédacteur en chef mercredi 17 et que nous avons développé nos arguments détaillés en pièce jointe [PDF]. Tout n'est malheureusement pas ressorti dans l'article mais c'est quand même très bien. Merci à Henri Pavageau d'autoriser la mise en ligne du scan de l'article » , en ligne sur : (voir le site) et (voir le site) de la page facebook de L'Hebdo Sèvre et Maine.

(2) Alan-Erwan Coraud a été maire de La Remaudière depuis mars 2008. Il avait mis un drapeau breton sur la mairie.

André Corlay nous dit :

« Alan n'est plus maire depuis les dernières municipales, victime d'une conspiration anti-bretonne...

Pour nous consoler, nous profitons de cet apport de disponibilité, de dynamique et de ressources qu'il a libérées et met si gentiment à notre disposition... ».

Il a fondé une Agence de marketing-communication (spécialisée Tourisme) (voir le site)  : sa page biographie.

Bretagne Réunie - Breizh Unvan

BP 49032

44090 Nantes Cedex 1

contact [at] bretagne-reunie.org et 06 82 67 19 46

(voir le site)

Document PDF pour_hebdo_sevre_maine_25sept2014.pdf Arguments préparés au sujet de la manifestation de Nantes pour l'Hebdo Sèvre et Maine. Rencontre de Joël Martin et Alan Coraud avec Henri Pavageau, directeur de l'Hebdo. Source : Joël Martin et Alan Coraud
Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1909 lectures.
mailbox imprimer
Correspondante ABP depuis février 2007.

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 9 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.