Il y a quinze ans, quand le lycée n'était pas encore à Carhaix...
Communiqué de presse de Taol Kurun

Publié le 17/10/14 11:22 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
:

Rétrospective qui se termine demain, avec la fête des vingt ans. Retour à l'époque où Carhaix demandait à accueillir le lycée Diwan.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Un film avait été réalisé par Philippe Guilloux, actuellement responsable de la société de production "Carrément à l'Ouest", à la demande de la ville de Carhaix, en breton, sous-titré en français.

Ce documentaire avait pour but d'expliquer que cette ville du Centre Bretagne pouvait accueillir dans de bonnes conditions le premier lycée en breton qui allait alors accueillir 80 élèves à la rentrée 1999.

Ils sont 330 aujourd'hui, dans une ville qui a signé le niveau 4 de la charte "Ya d'ar brezhoneg", qui a 50% de ses élèves qui ont du breton à l'école, et dont la signalisation routière est entièrement bilingue, ainsi que les panneaux d'information municipale. Degemer mat e Karaez hag a-benn disadorn !

Voir aussi :
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.