Fetival photo de La Gacilly : Cap à l’Est jusque fin septembre

-- --

Communiqué de presse de Le blog de paul Molac
Porte-parole:

Publié le 13/06/19 20:14 -- mis à jour le 13/06/19 20:14

«alignleft wp-image-8906» src=«http://paulmolac.bzh/wp-content/uploads/2019/06/20190607_180131-1024x709.jpg» alt="« width=»1239« height=»858« srcset=»http://paulmolac.bzh/wp-content/uploads/2019/06/20190607_180131-1024x709.jpg 1024w, 300w, http://paulmolac.bzh/wp-content/uploads/2019/06/20190607_180131-768x532.jpg 768w« sizes=»(max-width: 1239px) 100vw, 1239px« />

Créé en 2004, le Festival Photo La Gacilly offre à chacun de ses désormais 310 000 visiteurs annuels une expérience immersive et déambulatoire au cœur d’une trentaine de galeries à ciel ouvert et en grand format, présentant le meilleur de la création photo contemporaine.

Les toiles avoisinant parfois 70 mètres carré habillent ainsi les rues, les jardins et les venelles de La Gacilly, métamorphosé en « village dans les images », dont le magnifique patrimoine bâti offre un écrin parfait aux plus de 1000 images exposées.

“A l’Est du nouveau”

Cette année, la thématique première est “A l’Est du nouveau”. Elle invite à découvrir le travail d’une dizaine de photographes. On pourra ainsi découvrir les photographies d’Elena Chernyshova qui témoigne de l’activité humaine dans des conditions hostiles ou celles de Kasia Strek qui s’intéresse au sort des dernières gueules noires de Pologne.

Fidèle à son engagement aux questions environnementales, le festival montre également les effets méconnus du réchauffement climatique. C’est le cas avec l’exposition « Tourisme climatique » de l’Italien Marco Zorzanello qui pose un regard un regard ironique sur ces touristes heureux de skier sur de la neige artificielle, d’aller sur un chameau au lac de Tibériade dont le niveau s’abaisse inexorablement, ou prenant des clichés d’icebergs avec leurs smartphones depuis un bateau.

Photographie ethnique et humaniste

En bref, comme à son habitude, Le festival Photo La Gacilly met à l’honneur une photographie éthique et humaniste croisant les regards de photographes issus de l’art et du photojournalisme qui interrogent notre rapport au monde et à notre environnement.

Avec lui, l’espace public devient un espace scénique, partagé et accessible à tous, gratuitement. Le Festival peut ainsi se prévaloir d’être suivi par un public de fidèle connaisseurs autant que par un public de néophytes.

>>> A ne pas manquer, jusqu’au 30 septembre !

alignleft wp-image-8908« src=»http://paulmolac.bzh/wp-content/uploads/2019/06/20190607_180601-1024x768.jpg« alt=»« width=»547« height=»410« srcset=»http://paulmolac.bzh/wp-content/uploads/2019/06/20190607_180601-1024x768.jpg 1024w, 300w, http://paulmolac.bzh/wp-content/uploads/2019/06/20190607_180601-768x576.jpg 768w« sizes=»(max-width: 547px) 100vw, 547px« /> alignleft wp-image-8913« src=»http://paulmolac.bzh/wp-content/uploads/2019/06/20190607_191452-1024x768.jpg« alt=»« width=»612« height=»459« srcset=»http://paulmolac.bzh/wp-content/uploads/2019/06/20190607_191452-1024x768.jpg 1024w, 300w, http://paulmolac.bzh/wp-content/uploads/2019/06/20190607_191452-768x576.jpg 768w« sizes=»(max-width: 612px) 100vw, 612px« />alignleft wp-image-8909« src=»http://paulmolac.bzh/wp-content/uploads/2019/06/20190607_180627-1024x743.jpg« alt=»« width=»575« height=»417« srcset=»http://paulmolac.bzh/wp-content/uploads/2019/06/20190607_180627-1024x743.jpg 1024w, 300w, http://paulmolac.bzh/wp-content/uploads/2019/06/20190607_180627-768x558.jpg 768w« sizes=»(max-width: 575px) 100vw, 575px« /> alignleft wp-image-8910« src=»http://paulmolac.bzh/wp-content/uploads/2019/06/20190607_181912-1024x701.jpg« alt=»« width=»551« height=»377« srcset=»http://paulmolac.bzh/wp-content/uploads/2019/06/20190607_181912-1024x701.jpg 1024w, 300w, http://paulmolac.bzh/wp-content/uploads/2019/06/20190607_181912-768x526.jpg 768w« sizes=»(max-width: 551px) 100vw, 551px« />  alignleft wp-image-8912« src=»http://paulmolac.bzh/wp-content/uploads/2019/06/20190607_182142-1024x650.jpg« alt=»« width=»493« height=»313« srcset=»http://paulmolac.bzh/wp-content/uploads/2019/06/20190607_182142-1024x650.jpg 1024w, 300w, http://paulmolac.bzh/wp-content/uploads/2019/06/20190607_182142-768x488.jpg 768w« sizes=»(max-width: 493px) 100vw, 493px« />alignleft wp-image-8911« src=»http://paulmolac.bzh/wp-content/uploads/2019/06/20190607_181927-1024x660.jpg« alt=»« width=»539« height=»347« srcset=»http://paulmolac.bzh/wp-content/uploads/2019/06/20190607_181927-1024x660.jpg 1024w, 300w, http://paulmolac.bzh/wp-content/uploads/2019/06/20190607_181927-768x495.jpg 768w« sizes=»(max-width: 539px) 100vw, 539px« />

alignleft wp-image-8907« src=»http://paulmolac.bzh/wp-content/uploads/2019/06/20190607_180339-1024x768.jpg« alt=»« width=»835« height=»626« srcset=»http://paulmolac.bzh/wp-content/uploads/2019/06/20190607_180339-1024x768.jpg 1024w, 300w, http://paulmolac.bzh/wp-content/uploads/2019/06/20190607_180339-768x576.jpg 768w« sizes=»(max-width: 835px) 100vw, 835px" />

Ce communiqué est paru sur Le blog de paul Molac

Voir aussi :
mailbox imprimer