Fêtes bretonnes et celtiques De l'antiquité à nos jours

-- --

Communiqué de presse de Yoran Embanner
Porte-parole:

Publié le 9/06/20 19:52 -- mis à jour le 09/06/20 19:52
50543_1.jpg
couverture

Si l'on remonte à la nuit des temps, les Celtes ont toujours aimé les fêtes. Manger, chanter, danser et boire jusqu'à l'ivresse.Dès l'Antiquité, les fêtes se succédaient au rythme des saisons : Samain, Imbolc, les feux de Beltaine, Lugnasad …Qui dit fête dit peuple. Il y a  fêtes quand il y a une vie communautaire, un esprit festif certes mais aussi un esprit associatif et une solidarité dans l'organisation, telle une grande chaîne humaine de fest-noz.

Aujourd'hui les fêtes continuent grâce au bénévolat et au plaisir de se retrouver pour danser, chanter, perpétuer les traditions et les faire aussi évoluer :les Gras de Douarnenez, la Mi-Carême de Nantes, les Vieilles Charrues, le festival de Cornouaille, le Bout du Monde, le Festival Interceltique, le Hellfest à Clisson, Bobital, le festival du chant de marins de Paimpol, les Filets bleus, les Tombées de la Nuit et les Transmusicales de Rennes, etc, sans compter les petites fêtes tout au long de l'année : pardons et festoù-noz.

C'est aussi celà qui fait de la Bretagne un pays où il fait bon vivre. Ce beau livre richement documenté et illustré donnera à beaucoup une pointe de nostalgie mais aussi l'envie irrépressible de se retrouver au coude à coude le plus vite possible.

Thierry Jigourel, journaliste free-lance, est aussi conférencier, auteur et scénariste de bandes dessinées.

Cartonné 28x21,5cm

200 pages

Nombreuses illustrations couleur et noir et blanc (Photos, affiches,dessins...) Maquettes intérieure et de couverture : Jean-Eric Balnoas  http:/balnoas.blogspot.fr

Voir aussi :
mailbox imprimer
logo
Yoran Embanner est une maison d'édition basée à Fouesnant.
71 Hent Mespiolet
29170 Fouesnant

Vos commentaires :

Rafig
Jeudi 11 juin 2020

Peut-être un "livre testament" !

Depuis 500 ans et surtout depuis l’avènement de la république Française, la Culture bretonne est programmée à l'éradication par un État obsédé par l'uniformisation des peuples qu'il domine. Jusqu'à présent elle avait plutôt bien résisté aux attaques répétées de l'administration, des politiques de francisation et autres moqueries = humours français.

Depuis 1945, c'est rajouté l'américanisation et l'exode rural qui ont poussé les bretons à s'éloigner de la culture mais là encore les fest-noz sont réapparus plus nombreux au tournant des années 2000.

Le coup de grâce de notre culture traditionnelle et évolutive, sera peut-être le COVID 19 qui va nous empêcher durablement de nous rassembler, de nous réjouir ensemble entre bretons et avec l'accueil des étrangers venus en vacances dans notre beau pays.

Que les dieux celtes nous viennent en aide.

ANTI-SPAM : Combien font 0 multiplié par 5 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.