L'éditeur Yoran embanner en difficulté

-- Entreprise --

Communiqué de presse de Yoran Embanner
Porte-parole: Yoran Delacour

Publié le 2/12/18 11:30 -- mis à jour le 02/12/18 11:30

L'éditeur Yoran embanner a plusieurs diffuseurs : un en Belgique ; Coop Breizh pour la Bretagne ; DCL pour la Corse. Et, jusqu'au 30/09/18, Cap-diffusion (c'est-à-dire Ouest-France) pour l'hexagone... C'est là qu'est le problème.

Pour la petite histoire, Yoran était diffusé par Rando-diffusion, une boîte béarnaise qui faisait tout l'Hexagone. Bon diffuseur, bonne entente, ça fonctionnait un peu comme une grande famille. Pas de chance, Rando-diffusion a été racheté en 2012 par Ouest-France qui a donc créé une nouvelle société : Cap-diffusion. Du jour au lendemain, Yoran s'est retrouvé avec un nouveau diffuseur.

Dans le système Ouest-France, l'éditeur breton n'est rien. Une seule réunion en 6 ans, contre 2 par an avec Rando-diffusion !

De déconvenues en déconvenues, Yoran a fini par quitter Cap-diffusion le 30/10/18. Le stock qui était chez l'ancien distributeur a été acheminé chez le nouveau, soit 14 palettes et 5 colis, facture Cap-diffusion : 3217,20 €...

Et ça, ce n'est pas le prix du transport ! C'est le prix facturé pour mettre les livres sur palette ou en colis. On peut quitter Ouest-France, certes, mais on le paye cher.

Alors, si vous voulez aider Yoran à surmonter cette mauvaise passe, allez voir sur son site pour faire vos cadeaux de Noël, ça devrait l'aider.

Tous sur www.yoran-embanner.com !

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1084 lectures.
mailbox imprimer