-- Cultures --

Fest-noz symphonique

Si la mode est au mélange des genres, le « Fest-Noz symphonique », remplit ce rôle puisqu’il s’agit d’un croisement entre musique traditionnelle bretonne et musique classique.

43923_1.pngPochette

C’est en effet la première fois que le kan ha diskan, technique de chant à capella unique à la Bretagne, se mêle à la puissance de l’Orchestre Symphonique de Bretagne et à la voix d’Annie Ebrel sur des compositions du duo Hamon et Martin. Les enregistrements sont tirés notamment des deux concerts donnés au festival Yaouank et au Festival interceltique de Lorient.

Quand la musique de fest-noz devient une musique de chambre, il faut admettre qu'il y a eu une longue évolution depuis les danses pour tasser les aires à battre et les sols de maisons de l'ancien monde rural d'où sont issues nos musiques et nos danses.

Un beau cadeau de fin d'année.

mailbox imprimer

la rédaction de l'ABP

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

Combien font 6 multiplié par 5 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.

Publicités et partenariat