Elsass frei ! - 11,00 €

-- --

Communiqué de presse de Yoran Embanner
Porte-parole:

Publié le 11/05/17 20:10 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Préface de Charles Buttner, ancien président du conseil départemental du Haut-RhinElsass frei ! Elsass frei !Cri du coeur ? Cri de revendication ? Cri de révolte ? Cri d’une appartenance identitaire ? Cri de haine ? Qu’en est-il exactement ? Ce slogan comporte de multiples explications et il en existe autant qu’il existe de régionalistes, d’autonomistes ou d’indépendantistes alsaciens. A travers les pages de ce livre, Christelle Baldeck a trouvé une signification à son Elsass frei et explique ce qu’elle continue d’espérer pour l’Alsace.Parce qu’il sera toujours facile de salir un mouvement qui s’oppose à l’ordre établi, elle a voulu montrer que vouloir être autonome ne signifie aucunement se fermer au monde comme on l’a si souvent reproché au mouvement « Rot un Wiss » auquel elle appartient. Christelle Baldeck  a créé le buzz sur les réseaux sociaux : elle a fondé les "Alsaciennes Unies", des femmes qui ont décidé de porter la coiffe alsacienne au quotidien. Un symbole pour dire leur attachement à l'Alsace et leur oppostion à la réforme des régions.Ouvrage bilingue français-alsacien  / Traduction Jean-Noël KempfBroché12,5x19 cm144 pagesDessins et photos couleurISBN 978-2-36747-041-211€Photos Raymond Weigel et David TreyerDessins  de Jean Baeumlin, Pascal Haffemayer et Pat ThiebaudCouverture Jean-Eric Balnoas     (voir le site)

Voir aussi :
mailbox imprimer
logo
Yoran Embanner est une maison d'édition basée à Fouesnant.
71 Hent Mespiolet
29170 Fouesnant

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 3 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.