Cécile Corbel et Joan Baez : concerts complets, ou presque !
Communiqué de presse

Publié le 3/08/16 23:46 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
:

Le festival interceltique a le sourire : il fera beau ce week-end, les réservations vont bon train, la barre du déficit est redressée...

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Le drapeau australien flotte au dessus du bassin à flot, les stands installent leur déco, le même festivalier à kilt arpente les allées depuis trois jours attendant le démarrage... Recette habituelle, avec cotriade vendredi, grande parade dimanche et concours de bagadoù samedi.

L'état d'urgence ? Des militaires déployés dans la ville, un plan de sécurité renforcé, un triomphe des sonneurs réduit... Rien n'empêchera les artistes du vieux continent et des autres de se produire devant 700.000 personnes.

Et Joan Baez, pour laquelle il ne reste plus aucune place assise dans l'Espace Marine, accueillera ses spectateurs en anglais, espagnol, breton... et qui sait ? Peut-être qu'elle s'essaiera, comme en 1978, à quelques pas de danse avec Alan Stivell ?

Voir aussi :
Youtubeuse, docteure d'Etat en breton-celtique à l'Université Rennes 2 / Haute Bretagne, enseignante, militante des droits humains à Cent pour un toit Pays de Quimperlé, des langues de Bretagne avec Diwan, Aita, GBB, ...., féministe, enseignante, vidéaste, réalisatrice, conteuse, chanteuse, comédienne amateure, responsable depuis vingt ans du concours de haikus de Taol Kurun, des prix littéraires Priz ar Vugale et Priz ar Yaouankiz, ...
Vos 1 commentaires
TYBILL
2016-08-04 15:04:08
Joan Baez , Alan Stivell, Mikel Le Garrec en 1978 à Lorient ....
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 2 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.