Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Groupe des élu-e-s UDB/GA du Conseil régional de Bretagne: soutien aux Maliens de Montfort-sur-Meu
Soutien à la régularisation des 23 travailleurs Maliens de Montfort-sur-Meu. Le 28 février dernier, 23 travailleurs de nationalité malienne, employés depuis cinq ans par la Cooperl , société d'abattage implantée à  Montfort-sur-Meu (Ille-et-Vilaine), ont été interpellés à 5 heures du matin, au moment
Nil Caouissin pour UDB le 30/03/07 19:41

Soutien à la régularisation des 23 travailleurs Maliens de Montfort-sur-Meu.

Le 28 février dernier, 23 travailleurs de nationalité malienne, employés depuis cinq ans par la Cooperl , société d'abattage implantée à  Montfort-sur-Meu (Ille-et-Vilaine), ont été interpellés à 5 heures du matin, au moment de l'embauche, pour infraction à la réglementation relative à l'entrée et au séjour des étrangers. Ils sont sous le coup d'une mesure de reconduite à la frontière. A ce jour, deux d'entre eux ont déjà été expulsés. Les autres personnes sont dispersées dans des centres de rétention administrative ou sont entrées dans la clandestinité.   Depuis un mois, un « collectif pour la régularisation des travailleurs maliens sans papiers de Montfort-sur-Meu » s'est constitué afin d'obtenir de l'Etat la suspension des arrêtés d'expulsion et la régularisation des personnes. Ce collectif a pris l'initiative de plusieurs manifestations de soutien à Montfort-sur-Meu et à Rennes. Une de ces manifestations a rassemblé 1.500 personnes, ce qui témoigne de l'insertion des personnes dans la vie de la cité.

Le 10 mars, le conseil municipal de Montfort-sur-Meu a voté à l'unanimité des 21 élus présents une « motion de soutien aux ressortissants maliens salariés de la Cooperl ».

Les élu-e-s régionaux de l'Union démocratique bretonne / Gauche alternative : attachés aux valeurs d'accueil et d'hospitalité, considérant la situation sociale et professionnelle des 23 ressortissants maliens salariés de l'entreprise Cooperl de Montfort-sur-Meu, considérant la vive émotion que la procédure d'expulsion engagée à l'encontre de ces personnes a provoquée dans la population montfortaise et chez les élus,

DEMANDE au préfet d'Ille-et-Vilaine de reconsidérer les situations dans l'optique d'une régularisation.

La présidente du groupe, Naig Le Gars

Conseil régional de Bretagne Groupe des élu-e-s UDB/GA 13 c rue Franz Heller 35700 Rennes Tél. 02 23 21 36 40

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 4) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons