Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Reportage -
Réunification de la Bretagne : il faut de la pression, toujours de la pression, encore de la pression
L'optimisme peut être mauvais conseiller, qui tendrait à faire croire que les choses avancent dans la têtes de nos gouvernants. Aussi à croire que Auxiette, et son attitude ridicule et pitoyable,
Didier Lefebvre pour ABP le 15/05/14 9:50
33851_1.jpg
13 mai 2014 - Rassemblement devant le Conseil régional des PdL.

L'optimisme peut être mauvais conseiller, qui tendrait à faire croire que les choses avancent dans la tête de nos gouvernants. Aussi à croire que Auxiette, et son attitude ridicule et pitoyable, est grillé auprès de ses amis parisiens. Bretagne Réunie (voir le site) et 44=Breizh (voir le site) l'ont bien compris, qui ont invité les militants de la Réunification à faire un pique-nique devant le Conseil régional de PdL (1) mardi 13 mai à midi ( voir l'article ) et ( voir l'article ) pour les comptes rendus de ce rassemblement.

Environ 150 personnes ont pu dégager du temps pour venir, un midi, en semaine. Ceci n'est pas facile, car le bâtiment est situé à l'extrême est de l'Île. C'est simple, c'est l'endroit de l'Île le plus éloigné de la région (administrative) Bretagne.

L'argent, il y en a, en PdL. Déjà le bâtiment, en son temps, faisait jaser, tant son prix était élevé. C'était le joujou des baronnets locaux, baronnets et baron (du RPR), puisque le premier président était Olivier Guichard.

Prouver qu'on existe

Dès lors que l'on a son bâtiment, on continue de dépenser son argent (enfin, ce n'est pas son argent, c'est le vôtre. Ben oui, PdL n'existant pas, et n'ayant jamais existé, contrairement à sa fière et belle voisine administrative (je parle de celle à son nord-ouest), il faut faire croire qu'elle existe.

Vous savez, pour que quelque chose existe, il lui faut une image. Et bâtir sur du vent, ça coûte !!! Trois logos en 16 ans, et personne n'a pensé à mettre une hermine sur un seul !!! C'est plutôt ballot (notez quand même qu'ils n'ont heureusement pas changé de bâtiment au même rythme).

Maintenir sa baronnie

" Bon, on a son bâtiment, son image. Qu'est ce qu'on fait, maint'nant ? " disent-ils. Vous allez rire, mais je ne sais pas (2). Mais je sais ce qu'ils ne font pas. Il ne faut surtout pas que quiconque se rappelle que la Loire-Atlantique est bretonne. Surtout pas. Alors on dénigre les Bretons, on casse près 1.200 ans d'histoire. Pétain avait amputé la Bretagne, eux, ils cherchent à faire disparaître le membre amputé. Quand nous, nous voulons le recoller. Pourquoi ? Une fois enlevée la Loire-Atlantique, que reste-t-il de leurs PdL ? Rien ! La baronnie disparaîtrait. Holala ! Alors, on n'hésite pas à se ridiculiser, ramant contre vents et marées, contre l'air du temps. Pour rester. Pour garder son joujou. Ça doit rapporter, dites donc !

Une région qui serait belle : la région du Val de Loire

J'écoute Christian Troadec (3), grand militant de la réunification ( voir l'article ), sur tous les media. Oui, son discours est convaincant quand il parle de la Bretagne. Il était présent mardi, et l'a redit avec conviction. Mais il devrait aussi vanter les mérites de la belle région que serait le Val de Loire. Elle irait de l'est d'Orléans à l'ouest d'Angers, avec la Loire en épine dorsale et tous les châteaux de la Loire. Trois villes majeures, en n'omettant pas d'ajouter Tours aux deux villes citées plus haut. Tiens, ça me rappelle l'axe Brest-Rennes-Nantes. Elle aurait ses vignobles, aussi (et nous laisserait notre Muscadet). Elle aurait un sens auprès des Américains !!! (comme la Normandie réunifiée). Et chacun chez soi !!! Et peut-être nos amis des autres départements (Vendée exclue, car non concernée) adhéreraient plus facilement à la disparition de leur région ?

Le grand dessein de Hollande

Mais pourquoi MM. Hollande et Valls pourraient faire cette réunification ? Dans l'état où est le président dans l'opinion publique, et avec la veste qu'il va se prendre en 2017 s'il ne fait rien, c'est évident. Le coup d'éclat politique, en laissant son nom dans l'histoire avec la Simplification du mille-feuilles administratif. Durant la campagne de 2017, il se vantera d'avoir fait un grand pas. S'il n'est pas réélu, il lui sera facile de dire que c'est à cause de sa réforme qui a été incomprise. C'est tout. Il sortira la tête haute, disant que l'Histoire lui rendra son honneur bafoué.

Donc, il n'y aura pas de référendum, car il perdrait trop tôt...

Mais on n'a pas gagné pour autant

Hopala, pas trop d'optimisme. En effet, réforme il y aura, oui, Hollande ira jusqu'au bout. Mais méfions-nous quand même, il sait ce qu'il fera, lui. La pseudo concertation n'est qu'habillage. Mais nous, nous ne le savons pas. Il y a encore un risque qu'il nous fabrique un grand-ouest (sans majuscules) à offrir comme lot de consolation à son ami Jean-Marc. Méfiance, donc, et vigilance. Et la pression, ne la relâchons pas. Et nous voici de retour en début de cet article. " De la pression, toujours de la pression, encore de la pression... ".

Nous aurons d'autres moyens de nous faire entendre

Yann-Fañch Le Bihan conclut le rassemblement, après avoir constaté le refus d'Auxiette de recevoir une délégation de militants : " Nous aurons d'autres moyens de nous faire entendre ". Ça a le mérite d'être clair. Plus de 10.000 manifestants dans les rues de Nantes il y a peu, et le message n'est pas encore entendu. Au contraire, Auxiette joue dans la provocation en faisant voter un v½u à la noix (de la noix de voeu ?) contre la Réunification, mais pour une fusion. Perdu, on est encore là. Et on va savoir se faire entendre. Autrement s'il le faut.

On notera en conclusion que la police était en petit nombre, quelques cars, mais très discrète. Même un peu souriante : voir les photos.

Notes

(1) désolé, je ne sais pas écrire (ni prononcer) cette chose

(2) bon là, je suis de mauvaise foi

(3) Christian Troadec a raccroché son Bonnet rouge le temps de la campagne pour les élections européennes ( voir l'article )

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 2502 lectures.
logo
Didier Lefebvre est correspondant ABP pour la Loire-Atlantique.
Voir tous les articles de de Didier Lefebvre
Vos 67 commentaires
eugène le tollec Le Jeudi 15 mai 2014 11:27
N'oublions pas que le resserrement de la structure administrative devient une des seules solutions pour redonner de l'air aux socialistes(même les bretons et assimilés).
N'oublions pas que ce resserrement est vital...
N'oublions pas que cela est le début d'un changement de portage de la théorie d'État....le jacobinisme français se meurt ..les girondins relèvent la tête...là révolution française arrive dans ses derniers retranchements.
UNE autre philosophie de management d'État apparaît dans les esprits,le Fédéralisme retrace son chemin .
LE CENTRALISME ne devra apparaître que dans les grandes options régaliennes d'État...le peuple commence à analyser ce qu'est la subsidiarité.
Notre pays...Notre Bretagne doivent enfin se mettre en " position" d'Europe et du Monde.
POUR MOI ,cela est de priorité 1 ,le reste est de priorité 2,ou du bruit de fond....
(0) 

NICOLAS Le Jeudi 15 mai 2014 11:39
Je partage complètement cette réflexion sur le fait que rien n'est gagné encore au niveau de la réunification. Je rajouterais même qu'il faut se méfier d'un scénario qui consisterait à créer une région Val de Loire y incluant la région Centre et PDL y compris la Loire-Atlantique et de l'autre une Bretagne à 4 départements. C'est un scénario que j'ai vu notamment dans un article de l'EXPRESS ou du POINT. Ce scénario répondrait à la fois aux tenants d'une fusion Pays-De-Loire sans découpage de celle-ci (position Auxiette) et les "Bretons" qui ne veulent pas voir disparaître la région BRETAGNE dans une fusion avec les PDL sans pour autant être dês chauds partisans de la réunification. C'est malheureusement ce qui nous pend au nez.
(0) 

Louis Le Bars Le Jeudi 15 mai 2014 17:10
@ Nicolas, j'ai vu ces cartes, j'en ai même parlé ici.
La réalité à mon avis c'est que Challenges a réellement eu des échos gouvernementaux (même si il y a peut-être eu une petite manipulation de communication derrière) et que les autres canards se sont engouffrés derrière en modifiant à la marge histoire de ne pas faire de copier-coller et respecter le théorême ridicule de fusions "pures et dures".
Avec ce théorême d'ailleurs, j'estime que ce scénario "nouvel Obs" est clairement le moins défavorable pour la Bretagne (y compris par rapport à un statut-quo) même si c'est faire il est vrai un choix entre peste et choléra.
Moi la conclusion que j'en ai fait c'est que le Nouvels Obs et les Echos ne sont pas de grands partisans de notre réunification...c'est la seule conclusion objective que l'on peut faire.
Le gouvernement change toutes les semaines le calendrier, l'ordre des événements et semble découvrir l'inconstitutionnalité d'une suppression de tous les départements (notons d'ailleurs le ridicule totale de la constitutionnalisation des départements puisque l'on pourrait très bien supprimer sans le moindre souci tous les départements sauf ceux qui existent en Corse par exemple...). Alors penser qu'une carte a été arrêtée, c'est aller vote en besogne...
(0) 

Ar Vran Le Vendredi 16 mai 2014 00:10
Encore une fois cela est le témoin du grandissime n'importe quoi qui prévaut au plus au point en France.
Les instances dirigeantes françaises s'aperçoivent que la France actuelle ne plus continuer comme cela sans faire des réformes. Or si on les fait, cela risque de mécontenter tous les petits chefaillons du coin,auxquels la France avait donné des petits fromages.
Comble de malchance les differentes propositions semblent de moins en moins acceptées par le "peuple", alors que fait-on au sein du gouvernement? On attend.
Pour ce qui est de la réforme territoriale, on navigue à vue et on charge les médias aux ordres ( vous savez les differentes feuilles de choux subventionnés grâce à vos impôts) de diffuser par ci, par là des cartes et on regarde la réaction....
De là à ce que l'on nous sorte pas une autre proposition dans quelques jours, il n' y a pas un pas. Je me lance et je propose pou pr faire plaisir à nos barons politiques de fusionner la Bequatrie à la basse-normandie. Et pour ceux quo seraient contre, il suffit de leur rappeler que 3 des 4 départements de la béquatrie se trouvent en Basse- Bretagne, donc on peut donc y associer la Basse-Normandie
Comme cela messieurs leurs saintetés ligeriens Ayrault et Auxiette pourront à partir des zombies de la loire atlantique aller convertir les masses de la region centre.
Elle n'est pas belle la France ?
(0) 

M.Prigent Le Vendredi 16 mai 2014 04:53
Le CR de B4, B4 que j'appellerai systématiquement "Région de Rennes" si une fois encore la réunification de la Bretagne ne se fait pas, fusse par le biais d'une fusion avec les PdL, a refusé l'invitation d'Auxiette à son show du 13 mai.
Sur FR3 PdL de ce jeudi soir, j'apprends que le CR de B4 a renouvelé son exigence: B5 ou statu quo, pas de fusion avec PdL.
Que va-t-il résulter de ces positions inconciliables ?
Valls, Hollande, ont sans doute la réponse, puisqu'en dernier ressort ils seront amenés à trancher.
Et à ce propos, que font "nos" ministres "bretons", Le Drian, Le Branchu, Hamon, le député Urvoas président de la commission des lois à l'AN, Le Sieur Poignant, maire récemment détrôné de Quimper et conseiller d'Hollande ?
Comment est-il possible qu'aucun d'eux ne s'expriment sur le sujet, alors qu'il est fort probable qu'ils soient au courant de la position de leurs "patrons" ?
Pourquoi n'y a-t-il aucune fuite, alors que les médias sont au courant de la moindre aventure sentimentale voire sexuelle des grands de ce pays...Mystère !
Tout cela sent l'arnaque comme le pressent Nicolas.
Si j'étais élu de B4, je me battrais avec autant d'acharnement pour récupérer la Loire Atlantique qu'en met Auxiette pour la garder.
Car, une chose est sure, la Loire Atlantique, forte de sa position géographique, ce qu'avaient bien compris les Ducs de Bretagne peut se passer de B4, comme d'ailleurs des autres départements des PdL.
C'est le département de loin le plus prospère et dynamique de l'Ouest avec sa population de 1,3 M d'habitants toujours croissante, son industrie solide malgré la conjoncture générant plus du tiers des emplois des PdL.
Il semble que les notables de Brest et de Rennes soient plus préoccupés d'être concurrencés par le leadership nantais que de l'intérêt d'une région Bretagne puissante...Tant pis pour eux.
Car, Nantes et la Loire Atlantique, quel que soit la décision finale de recomposition des régions ont compris qu'ils étaient forcément gagnants.
Parce qu'ils jouent déjà à présent sur les 2 tableaux: l'identité bretonne avec le Château des Ducs (comme ils disent), et notamment en presqu'île guérandaise ou des villes comme Guérande ou Pornichet, ou Pornic, plus bas arborent le drapeau breton au fronton de leur mairie ET l'image porteuse du Val de Loire qu'ils espèrent bien prolonger jusqu'à St Nazaire.
Donc, aucun soucis pour l'avenir de la LA.
Par contre, la Bretagne croupion à 4 depts, son avenir, si je puis dire, c'est l'agriculture, le tourisme, les résidences secondaires, les maisons de retraite, la zone de loisirs dans un cadre qui deviendra de plus en plus naturel du fait de l'exode rural faute d'industries, le Parc Armoricain et le terrain de vacances favoris des célébrités, des bobos et des hommes politiques (qui n'a pas sa résidence secondaire en "Bretagne" comme le dit J.P Fougerat, maire de Couëron, député suppléant d'Ayrault, qui vient comme ce dernier "passer quelques jours de vacances en Bretagne" (Bretagne B4 bien entendu), sans oublier le territoire de prédilection de notre Marine Nationale et de l'Armée qui assurent une bonne partie des emplois de fonctionnaires de la péninsule.
Bretons de B4, ne laissez pas passer votre chance !
(0) 

PIERRE CAMARET Le Vendredi 16 mai 2014 08:10
Ar Vran et M.Prigent.Vous avez une vue tout a fait possible de ce qui risque de se passer. Comment qualifier tout cela : je trouve lamentable.
Je parlais hier au soir avec mon Beau Frere Alsacien du Haut Rhin , mais qui a une maison a Bestre et son bateau a Audierne de demander le rattachement de son Departement de naissance , a la Bretagne qu'il aime .Au Royaume de l'absurdite tout est possible !!!.
Mais B4 c'est que veulent les Bretons de ces departements ..... surtout les notables qui resteront notables et ... les autres les manants qui auront des notables chez qui aller demander une faveur . B4 = Moyen Age ,J'y ai vecu un peu plus de 2 ans .. j'etais attere . C'est le gouvernement qui a l'argent , ce sont les notables qui peuvent en disposer( et des influences ) : Not'Maitre Il n'y a pas a s'inquieter cela fait 1500 ans que cela marche comme cela . Surtout si le notable a sa connection a Paris alors la ..........
J'en avais marre , alors que des "amis "me conseillaient de jouer le role de notable.... promettre et pas tenir .Impossible pour moi . Une qui a ete contente de mon depart Madame La Maire... je lui faisais un peu d'ombre . On vous regrettera m'a t elle dit ?????Charmant .
(0) 

eugène le tollec Le Vendredi 16 mai 2014 09:40
Et oui,
Où sont les conseillers généraux?
Où est l'union sacrée des maires et députés de Bretagne?
(0) 

Louis Le Bars Le Vendredi 16 mai 2014 09:44
@ M. Prigent, je n'arrive décidément pas à vous suivre, hormis le fait que vous soutenez une fusion B4/PdlL. Pourriez-vous d'ailleurs développer les bienfaits de cette fusion ? Pour Rennes, le Finistère, les Côtes d'Amror, le Morbihan, Rennes ?
Vous dites que Nantes est gagnant dans tous les cas de figure. Pourquoi donc alors une telle défiance des élus en place vis à vis d'une Bretagne réunifiée qui pourrait les renforcer politiquement vis à vis d'une bonne partie de leur électorat local ?? Qui croit à des manifestations en cas de démantèlement des Pays-de-la-loire ?
La position des élus de la Région Bretagne est tout à fait normale, une autre position serait purement catastrophique, il n'y a pas d'autres positions possibles...quelle place pour la Bretagne si le CR B4 se prononçait favorablement à une fusion avec les PdlL ??? Avez-vous vu le mépris d'Auxiette le menteur et de ses associés pour la Bretagne ?? La région des Pays-de-la-Loire donne t-elle envie aux 4 millions de bretons ??
Cette région promeut une autre identité que celle de la Bretagne depuis longtemps. Je m'étonne même qu'elle n'ait pas demandé son rattachement à la région Centre depuis le temps. En cas de fusions pures et dures, la fusion PdlL/Centre est incontestablement la plus logique car la majorité des départements des PdlL (53,72, 49) sont très proches de ceux de la région Centre : politiquement, géographiquement, démographiquement, culturellement. Il apparait qui plus est insensé de faire disparaitre une Bretagne 50 % plus peuplée qu'une Normandie qui elle perdurerait.
Moi je ne trouve strictement rien à redire à cette position du CR B4 qui en plus est d'une grande constance depuis 10 ans environ et reflète parfaitement le point de vue d'une écrasante majorité d'habitants de B4 et de bretons en général.
Concernant l'économie, quel que soit le découpage, la position géographique du Finistère ne changera pas. La question est de savoir si les lieux de décision s'en éloigneront ou non. La Région Bretagne a un taux de chomage identique à celui de la région Pays de la Loire, elle connait une croissance démographique, il y a pire. Vous m'expliquerez les bienfaits économiques d'une fusion avec la Sarthe ou la Vendée car je n'en vois aucun. Si demain le Cher était rattaché à Nantes, je ne pense que ce département connaîtra un grand dynamisme économique pour autant. Ce serait donner aux régions administratives un pouvoir et un impact qu'elles n'ont absolument pas actuellement.
Le passage de régions de coopérations interdépartementales à des régions de décisions nécessitent des régions à forte légitimité. Le Grand-Ouest est préconisé par tous les défenseurs de la faiblesse politique par rapport aux grand groupes transnationaux, il est également plébiscité chez les jacobins. Ceci n'est en rien un hasard.
(0) 

Iffig Cochevelou Le Vendredi 16 mai 2014 09:52
La situation n'est pas inattendue, la France jacobine par ses élus, n'est pas arrivée à détruire totalement la Bretagne et (sa langue) en 1790,
d'un coté les élus qui ont été les bras de cette soit disante révolution, participant au lavage de cerveau de la population.
De l'autre, les Bretons QUI conservent au fond d'eux-mêmes ce sentiment d'appartenance, c'est presqu'un miracle aujourd'hui, mais ne sont pas pret a réagir.
La France doit aller jusqu'au bout de ses méfaits, avec la bénédiction de ses serviteurs zélés
Comment faire réagir la population de la Loire Atlantique et le reste de la Bretagne avant que le mal soit fait , aze emañ an dalc'h ?
Il faut une forte mobilisation de tous en premier lieu de ceux ,médiatiques, qui clament haut et fort leur attachement, il nous reste peu de temps
un seul slogan :
Non a la mort programmée de la Bretagne de Brest à Nantes !
(0) 

Pierre Camaret Le Vendredi 16 mai 2014 10:26
Didier LEFEBVRE .... votre texte 10 000 personnes dans la rue et le message n'est pas entendu... mais il ne sera pas entendu .Car ( je suppose )tout est deja arrange derriere le Rideau . Les manants etaient dans la rue ,ils criaient leurs slogans ( mais demain ils chanteront - je parodie MAZARIN lors de la Fronde )Francais = magouille, il n'y a pas ce contact direct et franc qui peut permettre d'arranger les choses .Les Francais c'est le conflit , attitude conflictuelle .. meme si ils sont en etat de faiblesse . On marche a coup de bluff ??? Ils ont eu de la chance que WW1 et WW2 , les Americains gagnent la guerre pour eux .
(0) 

eugène le tollec Le Vendredi 16 mai 2014 12:58
YFFIG
Mais où sont tous les présidents et élus du B4.
Où sont nos députés et sénateurs ( à part quelques convaincus )?
_Ou sont les maires ?
Avons nous affaire à des suppôts?
Bonne journée à toi
(0) 

ex ,site bretagne.unie.free.fr Le Vendredi 16 mai 2014 15:33
Concernant la position du CR B4 sur cette affaire :
les Bretons B4 sont indéniablement muets, passifs, invisibles.
Pendant ce temps là Auxiette fait le buzz , met 300 000 euros dans la propagande.
En 2014 (malheureusement), ce sont les gueulards qui gagnent et M.Prigent a raison :
seuls les absents ont tort et je considere comme une faute majeure de ne pas etre allé au "raout" d'auxiette : au moins il y aurait eu opposition de points de vue.
là c'est ZERO, seuls les absents ont tort.
ils ont été minables et ont laissé la vedette à Auxiette.
(0) 

Louis Le Bars Le Vendredi 16 mai 2014 18:08
Je ne pense pas que l'image d'Auxiette sorte grandie en ce moment, personne n'est dupe de ces rodomontades.
Se plaindre que les élus du Conseil Régional de Bretagne ne se soient pas déplacés à la grand-messe de la Ligérie est assez étonnant puisque cette participation ne pourrait être interprétée que comme une volonté de fusion et une légitimation de la région Pays de la Loire dans le même temps.
Les élus de B4 ont dits à plusieurs reprises ce qu'ils avaient à dire. Il y a eu des votes effectués et le Conseil Régional de Bretagne n'est pas dirigé par Poutine. La parole des élus de B4 seraient également certainement plus libre si Monsieur Grosvalet, Mme Rolland, M Ayrault, M. Samzun entre autres exprimés une volonté de réunifier la Bretagne.
Ensuite, contrairement aux élus PdlL, les élus de la Région Bretagne suivent surtout la position d'une écrasante majorité des bretons, qui sont partisans à environ 55-60 % de la réunification et très largement opposés à la disparition de leur région (peuplée de 3,2 millions d'habitants, autant que la Normandie réunifiée) dans toutes les enquêtes d'opinion.
(0) 

eugène le tollec Le Vendredi 16 mai 2014 20:26
Louis Le Bars
La masse des élus bretons est dans le marais des " non prises de position"...ils ne sont que des attentistes au vent de Paris,les étiquettes politiques sont encore de droite ou de gauche.
Peut - on avoir confiance dans Ces élus ?" À LA SOLDE".
(0) 

ex site Bretagne,unie.free.fr Le Vendredi 16 mai 2014 23:03
M.Le Bars,
Quand on vous lit, on perçoit nettement que la région b4 vous convient parfaitement, la dernière tirade en est la preuve (b4 aussi peuplée que la Normandie réunifiée)
En fait les élus B4 sont frileux, j'ai envie de dire peureux, tout le monde sait très bien que les voeux dans la RF ne servent à rien, ce qui compte ce sont les actes, les réseaux, les Barons!
ça marche comme ça en RF!
la politique c'est de l' audace , la politique des territoires c'est de tous temps 'empieter sur le territoire de l' autre"
auxiette propose de récupérer Nantes en quelque sorte et les b4 disent "que Nantes et pas les bouseux autour"!
mais merde on imagine pas Nominoë dire "ah non moi je veux pas dépasser redon"
ou les rois de France "l' île de France" ca me suffit.
pour moi la cause de la réunification de la Bretagne est tellement importante à tous niveaux qu'il FAUT savoir contourner, ruser, frapper!
et nos braves élus b4 sont des espèces de Bécassines geignantes.
c'est de l' amateurisme, j'ai une autre idée de la force d'un peuple. Là je ne vois que des rentiers à la petite semaine.
désolé je suis en colère car on va laisser passer une occasion historique parce que"ya la Vendée '
l'histoire ne repassera pas les plats.
(0) 

PIERRE CAMARET Le Vendredi 16 mai 2014 23:18
Eugene Le Tollec .
Je retrouve mon "autre language " .. je meprise les gens ( responsables ) qui "N 'en n' ont pas "....ils y en a beaucoup parmi nos 'chefs "Bretons , pour eux la soupe a la saveur jacobine a encore bon gout, donc on obeit a "Not' Maitre ".Je suis absolument degoute .
Les premiers habitants de l'Australie ( les indigenes - pas pejoratif) se debrouillent mieux que les Bretons , pour garder leur culture .
(0) 

PIERRE CAMARET Le Samedi 17 mai 2014 00:34
Gardons la Pression , evidemment . Il y aurait un moyen - mais difficile peut etre a mettre en place :Greve Generale - avertissement 1 ou 3 jours .Cela ils connaissent : SNCF / AIRFRANCE etc... ils ont des reperes . Terrain connu .
Tout cela me semble lamentable . Laissez moi la faire cette reforme et je vous assure que je ne verrai que les choses normales et pragmatiques. Les petits interest sordides ... a la decharge.
Mais non , sans magouille , ils ne savent rien faire . C'est leur oxygene . Le Grand Chef , va faire des syntheses entre deux tournees de scooter .Syntheses basees non pas sur l'efficacite , la logique de ces reformes ce qu'elles apporterons en plus , ce qu'elles apporteront en moins .Non la synthese qui a son choix , laquelle va me rapporter des electeurs pour assoir ma position .
(0) 

M.Prigent Le Samedi 17 mai 2014 05:05
L'édition d'OF de Nantes dans la rubrique "Pays de La Loire", sous le titre: "Loire-Bretagne ? Les élus bretons réagissent" fait le point sur la position de différentes pointures de B4.
"Contre la fusion PdL/B4:
-Pierrick Massiot Pt PS Du CR de B4.
-Claudy Le Breton, Pt PS du CG des Côtes d'Armor.
-François Goulard, Pt UMP du CG du Morbihan.
-Marc Le Fur, député UMP du 22.
Ils préconisent la Bretagne B5 après avis de la population de LA.
"Pour la fusion:
-Nathalie Appéré, maire de Rennes et Emmanuel Coué Pt de Rennes-Métropole.
-Pierre Méhaignerie, maire de Vitré.
-Pierre Maille Pt PS du CG du 29 qui veut y rajouter la Basse Normandie et "n'irai pas manifester pour une région B5".
-Claude Renoult, maire de St Malo pour qui "B4 et PdL sont faits pour être ensemble".
"Oui mais:
-J.L.Tourenne, Pt du CG du 35.
-Bruno Joncour, maire de St Brieuc.
Qui préfèrent B5 mais ne sont pas opposés à une fusion.
La conclusion de ces opinions est que si tous veulent la réunification, aucun n'ose affirmer qu'il préféreront le statu quo à une fusion par défaut avec les PdL.
Aucun...Sauf notre ami Louis Le Bars.
Alors mon conseil est qu'il ne faut pas trop énerver le startijenn Auxiette qui sur un coup de colère risquerait de se tourner vers le Poitou-Charentes ou le Centre.
(0) 

PIERRE CAMARET Le Samedi 17 mai 2014 08:12
Donner un Empire a MR AUXIETTE : Iles St PAUL et AMSTERDAM , Iles CROZET ,Les KERGUELEN,Ilot CLIPPERTON ..... l'ideal , a part les missions permanentes ,il n'y a pas grand monde . Il pourrait les coloniser de ligeriens fideles
(0) 

Louis Le Bars Le Samedi 17 mai 2014 09:32
@ M. Prigent, je n'ai jamais lu la moindre réaction des élus rennais se disant favorables à une fusion B4/PdlL. Il serait en tous les cas bons que leurs électeurs soient au courant si tel est le cas, car ils ne semblent pas trop s'en vanter (euphémisme).
Cherchez moi autre chose que les sources d'OF Pays de la Loire qui ne sont pas toujours très potables, surtout en matière de redécoupage des régions. Le même article a t-il été publié dans OF Rennes ?
N'oubliez pas également que soutenir cette fusion dans les médias a toujours été un moyen utilisé pour empêcher la réunification bretonne et un bon moyen de favoriser le statut quo. Pourquoi donc les élus rennais seraient préocuppés de la place de Rennes au sein de B5 alors que celui-ci est bien plus menacé dans une Grand-Ouest ?? Il y a là un problème de cohérence, et la réponse évidente c'est qu'en réalité ils espèrent le statut quo. Par ailleurs comme dit dans un de mes précédents messages, la méthode du gouvernement de préférer les regroupements de régions est à mon avis très mauvaise car l'expérience montre que le regroupement de deux structures territoriales abouti très souvent à des guerres de tranchée ensuite en interne puisque finalement aucun des anciens exécutifs et structures passées ne sont remis en cause. Il faudrait en réalité redécouper toutes les régions pour former de nouvelles régions.
Quant à l'opposition au Grand-Ouest, je parlais bien évidemment des votes du Conseil Régional de Bretagne ces dernières années, explicites. Il n'y a jamais eu le moindre vote en Bretagne (région, département, villes) demandant une fusion B4/PdlL !! Par contre des votes anti Grand-Ouest, il y en a eu beaucoup. ça c'est la réalité. Cette fusion est donc parfaitement illégitime et incompréhensible.
Que pense les maires de Vannes, Lorient, Quimper, Saint-Brieuc, Brest ?? B4 et PdlL ce sont 9 départements, pas 2. Vous dites que Claudy Lebreton est contre une fusion B4/PdlL, hors je l'ai entendu à 2 reprises proposer une région Ouest (surtout quand il est question de supprimer les départements il est vrai), c'est au contraire un des rares élus de Bretagne administrative à y être favorable, preuve que votre source d'OF n'est pas potable
Concernant les colères d'Auxiette, je m'étonne de votre bienséance. Vous avez l'air de bien l'apprécier finalement ! Si Auxiette est en colère, nous devrions nous en féliciter. Ce monsieur utilise l'argent des bretons pour leur cracher dessus vie déclarations et campagnes publicitaires médiatiques interposées.
Sinon, vous êtes très étonnant, vous vous en prenez aux élus rennais à vos yeux anti-réunifications, puis deux messages plus loin affirmez qu'ils sont favorables à votre fusion B4/PdlL !??
Un référendum sur la question serait la moindre des choses. Soit en Loire-Atlantique sur B5, soit dans les deux régions pour la fusion. Car jusqu'ici seul des élus Pays de la Loire et Pierre Méhaignerie (élu UDI de Vitré) ont évoqué ce souhait de fusion dans les Médias et les élus de Loire-Atlantique sont en grande majorité opposés à la réunification.
Mon avis c'est que ce projet de fusion n'est pas réaliste ni souhaitable car pas soutenu par une très grande partie de la population en Bretagne particulièrement en Basse-Bretagne, mais également à Rennes. Ensuite à une échelle française, elle pose de gros problèmes d'inégalités territoriales entre un Centre qui ne peut réellement valoriser son identité ligérienne et faiblement peuplé (2,5 millions d'habitants), une Normandie en crise et faiblement peuplée (3,2 millions d'habitants) et un Grand-Ouest en forte croissance démographique (7 millions d'habitants).
Ceci n'est pas cohérent et je doute que le gouvernement s'oriente vers des poles régionaux aussi déséquilibrés.
(0) 

PIERRE CAMARET Le Dimanche 18 mai 2014 02:34
Quelquún me disait , qu'il faille regarder l'avenir et oublier le Passe .
Ma reponse : cela depend de beaucoup de choses .
Dans le cas qui nous preoccupe : le passé a une certaine allure B5 ( je suis ne avec )
Le Futur : B4, Ou , Ou, Ou a une sale gueule .
Et pourquoi ne pas garder les Provinces de l'Ancien Regime .. meme petites . J'aimais bien la Saintonge .Aux USA il y a de tout petit Etats. Pour des projets on peut se Federer , Alliance strategique les Codes des Affaires ,ont de multiple solutions alors ??
(0) 

M.Prigent Le Dimanche 18 mai 2014 04:42
Dans le cas d'une fusion B4 + PdL:
Peut-on dire qu'Auxiette annexe la Bretagne B4 (après la Loire Atlantique) ou que B5 annexe les PdL ?
That's the question.
(0) 

PIERRE CAMARET Le Dimanche 18 mai 2014 10:08
Nominoe avait ete jusqu'a Vendome , ou il est mort .
Avez vous une carte des conquetes justement de Nominoe : Le Cotentin etait Breton et le revendiquait encore il y a une vingtaine d'annees lors de mon passage avec des inscription sur les murs .
Voila une alternative pour le Gouvernement Jacobin , reetendre la Bretagne a la surface du territoire conquis par Nominoe.
Si ma memoire est precise , il y a eu ensuite un traite d'Angers qui a tout remis sous la forme actuelle B5
(0) 

eugène le tollec Le Dimanche 18 mai 2014 10:30
Pierre
Nous militons depuis plus de 15 ans dans une association qui préconise le renouveau des provinces de France à partir des existants( nous employons le terme réactualisation)...pour un troisième millénaire.
Nous estimons que la région actuelle n'a pas d'âme,peu ou pas d'historique,peu ou pas d'identité,peu ou pas de culture...le seul aspect à été une tentative économique( qui ne donne rien).
Mais le problème est à double détente refaire des provinces et les organiser dans un état français fédéral....ce qui implique de casser le centralisme parisien,de revoir la constitution et l'ensemble de la république,et de changer le portage des grands corps de l'état.
La fine phrase est "régalien et subsidiarité".
Notre véritable devenir est dans cette mise en "état d'Europe" de notre structure administrative.( je rappelle que le mot province est banni du langage officiel et de celui de pseudos intellectuels républicains).
(0) 

eugène le tollec Le Dimanche 18 mai 2014 10:38
Pierre
Je vous envoie quelqu'éléments de cette réactualisation
(0) 

SPERED DIEUB Le Dimanche 18 mai 2014 15:29
Je me pose une question, mais je me garde d'y répondre ,à savoir ,quelle était la véritable ambition territoriale des souverains bretons avant les invasions normandes ?????? Mais hypothèse , le fait que Salomon était proclamé roi de Bretagne et d'une partie des Gaules.... peut être un élément de réponse qui dépasse les questions nationales bretonnes et françaises, mais ce problème dérange un peu tout le monde ,alors on se garde de tenter de le résoudre
(0) 

Paul Chérel Le Dimanche 18 mai 2014 16:24
Nous approchons à grands pas des élections européennes.Devant la multitude des listes ouistitis, comme dirait notre ami Jean-Yves Cozan, je suggère que tous ceux qui en ont assez de cet enfumage de fusions, disparitions, redécoupages, imaginés par Paris fabriquent leur propre bulletin sur papier blanc aux dimensions voulues et y inscrivent quelques mots résumant leur opinion sur une Europe de vraies régions et non ces découpages à la Pétain/Debré qui sont des aberrations. car n'e l'oublions pas non plus celui-là ! Vous me direz mais quid des deux listes bretonnes ? Eh bien, qu'elles entrent aussi dans la danse au lieu de demander une Europe plus sociale ou sans bonnets rouges.Que vont-ils faire dans cette Europe si ce n'est pas clamer haut et fort que la Bretagne existe de SainMalo à Pornis et d'Ancenis à Brest. C'est l'occasion rêvée, meilleure que de s'abstenir. Paul Chérel
(0) 

PIERRE CAMARET Le Dimanche 18 mai 2014 17:38
Oublier Michel DEBRE .Impossible .Cet homme changeait de chemise et bouffait un chapeau ,plusieurs fois par jour .Lui nous a egalement fait du mal .De GAULLE retablissait la Bretagne , il a ete le seul ? a s'y opposer . Sait on pourquoi ????
La simplicite : retablissons les Provinces (Regions ) qui s'inscrivaient dans notre histoire .Aspects politico - economiques des cooperations developpees interregions ,peuvent se creer.
L'Allemagne , qui pour certains, je prends trop en exemple a "reellement "charcute ses Länder après la guerre .Elle etait dans un territoire retreci après la perte des territoires de l'Est
(0) 

eugène le tollec Le Dimanche 18 mai 2014 18:27
Spered dieub
Très bonne déduction...mais la puissance bretonne a manqué de moyens et de logistiques,elle est tombée sur plus machiavélique qu'elle!....et nos défauts étaient présents devant le même désir d'hégémonie de la Francie.
(0) 

PIERRE CAMARET Le Lundi 19 mai 2014 01:15
Eugene le Tollec.
Eternel sujet , Eugene .
No more comment.
(0) 

Paul Chérel Le Lundi 19 mai 2014 10:18
@ Spered Diheub. Je ne suis ni féru d'Histoire ni même fervent d'histoire. Mes quelques souvenirs scolaires me font répondre à vos questions : Avant les invasions normandes, la France n'existe pas encore. On en est à une période féodale où les "seigneurs" n'ont qu'une seule idée en tête : Agrandir leur fief et ce au détriment du voisin. Les Bretons, car la Bretagne, elle, existe déjà, n'échappent pas à la mode du moment, d'où les Nominoe, Erispoé et autres. Mais, et là Eugène a raison, pour garder la conquête il faut des moyens et meme une certaine entente, un consensus comme on dit maintenant. Et à cet égard les Bretons restent les champions de la discorde.Il faut voir aujourd'hui ceux du Finistère se demander pourquoi les autres veulent absolument reconquérir la Loire-Atlantique. Il faut, comme le dit Pierre, reconstituer les anciennes provinces dans leur état naturel, géographique,économique et social. Europe des régions, Europe des Länder. Et la France doit rentrer dans sa coquille francilienne. Paul Chérel
(0) 

PIERRE CAMARET Le Lundi 19 mai 2014 11:58
J'avais ete..... il y a longtemps tres surpris en Bretagne . J'etais chez ma soeur et mon Beaufrere dans leur maison de BESTRE ( je rappelle que mon Beau Frere est Alsacien )et lors d'une soiree , un des invites , demande a mon Beau Frere , vous vous installez en Bretagne , qu'est ce qui vous plait chez nous . Reponse de mon Beau Frere... je viens finir le travail que la Wehrmacht avait commence en 1940 . Tout le Monde a rit .. jaune et moi j'ai dit , c'est une plaisanterie alsacienne d'ailleurs Andreas est de chez nous par son mariage avec ma soeur .. une bretonne , c'est moi sa caution et lui ai signe son acte de naturalisation .
Voyez au sein de l'hexagone , les differences culturelles .... car en grand general les Bretons et les Alsaciens s'entendent tres bien.Ils savent qu'ils sont differents des francais de l'interieur .
Pour les REgions /Provinces je ne vois pas de quel droit la Une et Indivisible veut imposer son "Decoupage " ces regions /Provinces ont ete formees au cours des siecles, des traditions , coutumes ont ete echangees.IL Y A DONC UNE REALITE a harmoniser avec le Monde actuel , mais harmoniser ne veut pas dire tout chambouler.......... mais les Grosses Tetes Parisiennes n'ont pas ces sensibilites , ces etats d'ame .. pour eux.Ils ont en eux ce quíls ont appris : Le francais est la langue de la Republique , Une et Indivisible , les valeurs republicaines etc... cela me casse les pieds et ne sert que quelques uns .
(0) 

PIERRE CAMARET Le Lundi 19 mai 2014 12:44
Il faut de la Pression , mais pour mettre cette pression en oeuvre , il faut des reseaux puissants et bien cibles en avons nous ???.Je crois plus a des pressions internes puissantes qu'a 10 000 GHD a Nantes
Juste avant la retraite , j'ai eu probleme avec l'administration francaise .. il est tres mauvais en France d'avoir une forte personnalite .. je m'en suis sorti grace a un ........ ( Non pas un Breton ) ... mais un Corse de mes amis .Il y a partout des Corses me disait il et de Gauche, ou de Droite , ils sont avant tout CORSES .Mon affaire s'est arrangee , a mon avantage. Avons nous de tels contacts au sein des administrations a Paris .. j'en doute , ou alors peu developpes
(0) 

eugène le tollec Le Lundi 19 mai 2014 13:23
Comme vous avez raison...vraiment ...ces bretons du bout du monde sont couverts d'une couche indéfinissable
( celle de gens de basse fosse).
Leur nez n'est plus une péninsule tournée vers un devenir puissant.
Les embruns bouchent tous les orifices !
(0) 

Ar Vran Le Lundi 19 mai 2014 18:17
Ne pas oubliez que pour qu'il y ait pression efficace, il faut générer la pression extérieure, c'est à dire celle extérieure à la France. Car sans la pression de l'union européenne et des différents organismes internationaux, nos chers bien-pensants français n'auraient jamais osé dire qu'il fallait revoir le découpage territorial pour trouver des sources d'économie...
Donc grâce à la pression intérieure (celle locale) et celle extérieure et conformément à la stratégie de la tenaille, le clou rouillé administratif français se cassera fatalement...
(0) 

PIERRE CAMARET Le Lundi 19 mai 2014 20:51
AR VRAN . Je l'espere aussi , mais cela prendra du temps helas . La France a encore des ressources - de moins en moins .
Mais on en vient surtout par des Pressions Financieres . L'Allemagne en a raz le bol de payer pour nous .
Pressions morales ,logiques etc....., mon Dieu , c'est l'Affaire des Francais , problemes internes . IL NE FAUT COMPTER QUE SUR SES PROPRES FORCES .
La FRANCE n'est plus une grande puissance , meme si elle veut encore jouer a l'etre .
(0) 

Louis Le Bars Le Lundi 19 mai 2014 23:15
A le lecture de ce message de la maire de Rennes sur le site du Télégramme, je me demande si il faut en rire ou en pleurer :
(0) 

Ar Vran Le Lundi 19 mai 2014 23:46
@ louis le bars
Non, elle est logique avec elle-même. Elle se comporte en apparatchik comme prévu. Parce que vous croyez qu'en élisant un nouveau maire mais du même parti que le précédent, cela allait changer?
Ce que je souhaite pour les Rennais est qu'elle ne se comporte pas comme notre président actuel, sinon il est encore temps pour eux de penser à déménager... Car la gueule de bois sera importante...
(0) 

PIERRE CAMARET Le Mardi 20 mai 2014 00:35
Louis Le Bars . Il faut en pleurer car trop C....Comment RENNES puisse t- elle avoir elu un Maire pareil ????
Cela sent la soumission a l'autorite superieure .Se faire bien voir ( pas par moi , au contraire ) mais je compte peu .
On ne sent pas le courage , la volonte de prendre les choses en mains , voir les vrais problemes , proposer democratiquement les vraies questions , et en debattre les resolutions .
On resume : Cela vole bas .
(0) 

PIERRE CAMARET Le Mardi 20 mai 2014 07:35
Il y a un proverbe chinois qui dit : un poisson commence toujours a pourrir ( se deteriorer) par la tete .Voila devinez le reste de ma pensee : Peut etre que Rennes est la queue du poisson
(0) 

ex ,site bretagne.unie.free.fr Le Mardi 20 mai 2014 09:48
Elle dit
"La Bretagne et les Pays-de-la-Loire, tout comme leurs deux capitales, sont complémentaires et ont déjà tissé de nombreuses coopérations. La réflexion engagée sur les nouveaux périmètres régionaux est l'occasion de les intensifier, pour conforter le développement harmonieux de la Bretagne et relever, tous ensemble, le défi de l'emploi."
Vous préféreriez qu'elle dise :
"c'est B5 sinon rien "
"on prefere garder notre bretagne B4 plutot que de s'allier avec nantes et ...les autres departements PDL"
"que le 44 s"associe avec le poitou et le centre ça sera toujours mieux qu'une fusion PDL"
c'est ça votre désir?
Et bien moi je dis que c'est constructif qu'on pense à une alliance forte Nantes/Rennes , et merde s'il y a des marges (85, 49 , 53)
je le dis et je le redis l'identité bretonne est si forte et si porteuse que ce n'est pas 2 departements ruraux de l'ouest plus le maine qui va denaturer le tout.
au niveau économique une fusion B4/PDL n'en vous en déplaise est viable , par contre un statu quo B4 d'un coté et PDL/Centre de l'autre ou PDL/poitou n'a aucune synergie de développement et d'amplification.
Parceque jamais (àmon sens...et vous ?) l'Etat ne nous accordera B5.
Les Barons influents proches du pouvoir sont contre (Fillon, ayrault ...) , et l'appareil d'Etat n'a pas envie de voir une "vraie Bretagne" .
donc solution de repli la fusion B4/PDL au niveau économique aura le même impact qu'une reunification B5.
au niveau identitaire il faudra instituer un organisme chapeautant B5 (langue bretonne, charte culturelle)
(0) 

Louis Le Bars Le Mardi 20 mai 2014 10:12
Les propos de la Maire de Rennes dans le Télégramme sont fort inquiétants...
Le projet du Parti Socialiste ressemble de plus en plus à une vaste campagne de recentralisation politique dans un contexte européen de référendum en Ecosse et en Catalogne. Les économies ne sont pas le but recherché car semaines après semaines le gouvernement annonce en réalité le maintien de toutes les structures coûteuses et indemnités d'élus, il n'y aurait in fine qu'un éloignement des pouvoirs de décision.
La fusion B4/PdlL ne peut avoir que pour but de museler la Bretagne. Absolument rien ne le justifie.
Il y aurait qui plus est le maintien du déni de Bretagne en Loire-Atlantique, ce que les esprits naifs de certains intervenants n'ont toujours pas compris ici (il sufffit de lire cette intervention de Nathalie Appéré qui est entre autre un déni de Bretagne pour la Loire-Atlantique).
Cette fusion, c'est Clergeau, Auxiette, Ayrault, Rolland, Appéré qui continuent leur tambouille, et le amintien de toutes les structures administraives B4/PdlL. C'est aussi demain un élargissement à d'autres territoires comme la région Centre pour justifier à posteriori leur "LOIRE-bretagne" (les saumurois sont de grands lobbystes !). Et les bretons ne pourront plus rien y dire.
Le billet de Nathalie Apparé adressé aux "bas-"bretons n'a pour unique but de préparer à une pseudo-fusion, tout en phagocytant l'identité bretonne a des fins bassement égoistes. Ce qui est bon pour Rennes, est bon pour Rennes et ce qui se situe à 100 kilomètres à la ronde.
(0) 

Louis Le Bars Le Mardi 20 mai 2014 13:37
http://www.lanouvellerepublique.fr/Vienne/Actualite/Politique/n/Contenus/Articles/2014/05/19/Le-Poitou-balance-entre-le-Centre-et-l-Aquitaine-1912755
Toutes ces propositions ce sont des propositions de régions autoroutes ou du réseau de chemin de fer du XIXème siècle. On devrait l'appeler découpage Vinci ou SNCF, avec un beau réseau en étoiles...la centralisation parisienne va apparaître un peu plus sur la carte de France.
C'est le vide de la Culture et de l'Intelligence, et le vide de projets de nouveaux axes de communication. Les Régions sont pour ainsi dire mises en RJ/LJ.
Tout ceci sent l'enfumage, nous aurons la note très salée après les élections européennes. Pendant ce temps là Paris-Ile de France dort tranquille.
(0) 

SPERED DIEUB Le Mardi 20 mai 2014 14:18
Je ne le souhaite pas du tout ,mais Le concept grand ouest est le chemin de croix de la Bretagne ,mais suivant le destin c'est peut être le passage obligé de sa résurrection ,car cette entité artificielle et incohérente sur les plans géographique et économique sera à terme intenable ,elle ne fera que amplifier la fracture territoriale et la déplacer vers l'est
Certains vont rétorquer Armorique mais à ce moment là le mot France doit être interdit et remplacé par les Gaules .l'Armorique était suivant les appréciations une notion à géographie variable au point que avant l'occupation romaine elle correspondait à l'actuelle Bretagne jusqu'à la Loire et à la presqu'ile du Cotentin Le Maine l'Anjou et autres faisaient partie de la Gaule chevelue
(0) 

eugène le tollec Le Mardi 20 mai 2014 14:24
Mais M.Louis Le Bars
La France doit totalement se renouveler,vous parlez de conception du XIX siècle ,du kilomètre zéro partant de Paris...mais tout ça est à mettre à plat.
Où sont les grands axes secondaires cassant l'hégémonie centrale.
Europe
Il faut tout casser ,je suis européen...mais partout ce qui c'est fait depuis 60 ans.
,j'ai donc dit NON à beaucoup de choses....et je vais voter pour changer tous ces inepties.
Il faut arrêter ces exploitations(de gauche comme de droite).
Nous avons une Europe immature,soumise à la finance et qui refuse son rôle de puissance mondiale ( corps d'armée - absence de frontière -émigration forcenée - soumission à l'Islam - Soumission au bloc américain.
UNE EUROPE QUI VA DEVENIR LA POUBELLE DU MONDE.
(0) 

Louis Le Bars Le Mardi 20 mai 2014 14:36
"Parceque jamais (àmon sens...et vous ?) l'Etat ne nous accordera B5. "
Avec vous on obtiendra rien, ça c'est sûr. On dirait la complainte d'un croyant à l'Eglise, qui n'oublie jamais de donner l'aumône. "souffre, souffre paysan, ce sera mieux au Paradis"
(0) 

ex ,site bretagne.unie.free.fr Le Mardi 20 mai 2014 15:32
Ecoutez M.Le Bars ,
Avant la régionalisation (1960) les structures sportives, academiques étaient soit B5 , soit Ouest.
Ce qui fait que les championnats régionaux de foot c'était la Bretagne + le 49 si je ne m'abuse.
l'equipe de bretagne de cyclisme c'etait avec le 44
etc...
l'academie de rennes couvrait la loire-atlantique.
les etudiants allaient à Rennes.
De nos jours les jeunes dans les écoles ou dans les clubs (du 44) vont voir les vendéens, les mayennais , disputent des championnats régionaux de ...canoë, de judo, de karaté , de foot avec les "pays de loiriens"
et jamais un enfant de Piriac ne va rencontrer un enfant de la riche bernard ( moins de 10 kilometres)
si c'est une meme region (meme si c'est les PDL honni)
ça retissera des liens forcement.
vous , vous éludez completement les liens sociaux, humains qu'on a perdu .
et moi je serai content de voir mon fils aller concourir le championnat régional à vannes une année, ou à Brest ...et pourquoi pas aux sables d'olonne. plutot que soit au mans, soit a laval soit aux sable d'olonnes mais ça , ça vous passe au dessus.
ça urge la réunification meme élargie. cette scission est ridicule au niveau de la Vilaine.
(0) 

Louis Le Bars Le Mardi 20 mai 2014 17:27
L'endettement par habitants de la Région Pays de la Loire en 2013 était le double de celui de la Région Bretagne :
Il serait bon que les bretons en soient informés.
Vous remarquerez que Ouest-France et France 3 pays de la Loire qui mènent actuellement campagne pour cette fusion omettent ce "léger" détail...ils nous vantent une Région Pays de la Loire qui serait plus dynamique que le Bretagne amputée, ce qui est faux...taux de chomage identique, PIB/habitants identique sachant ques les résultats des Pays-de-la-Loire sont en réalité tirés par le 44.
Ils nous vantent l'ouverture d'esprit des Auxiette and co qui passent leur temps à cracher sur la Bretagne et à mener des campagnes identitaires "ligériennes" nous faisant passer Le Croisic pour de la douceur angevine.
Ils nous vantent des grandes régions européennes alors qu'aucun pays en Europe ne fait des régiosn aussi artificiels et immenses sur des critères de lignes de TGV ou de carrières d'élus dont leurs administrés ne connaissent même pas le nom.
(0) 

Louis Le Bars Le Mardi 20 mai 2014 19:33
@ ex site bretagne réunie, je pense que vous êtes à côté de la plaque, je finis même par douter de votre sincérité !
Pour rappel déjà en foot, il y a une Ligue du Maine et une Ligue Atlantique. Inutile de vous préciser qu'hormis quelques fédérations confidentielles qui ont besoin d'une taille critique, la fusion symbolique dont vous parlez n'existera pas. Nous parlons de détails futiles j'ai l'impression. Avez-vous l'impression de voir des informations régionales bretonnes sur France 3/ouest Pays de la Loire. Non, et bien la fusion souhaitait par les élus PdlL et Mme Appéré ce n'est rien de moins que l'application institutionnelle de France 3 Ouest. Vous aurez le maintien de sous-structures régionales B4/PdlL et une région croupion au-dessus.
La logique qui conduirait actuellement à ne pas redécouper serait la même qui conduirait à maintenir des structures sur mesure pour Rennes d'un côté et d'autres pour Nantes. C'est ce qui explique par exemple le billet circonvulatoire de la Maire de Rennes sur le site du Télégramme qui précise bien que Nantes n'est pas bretonne mais ligérienne tout en prônant quand on lit entre les lignes une (fausse) fusion.
Le redécoupage est une nécessité absolue, déjà pour acter l'illégitimité totale de la Région PdlL qui fait beaucoup parler d'elle médiatiquement alors que son assise populaire est absolument inexistante, et également pour parvenir à une région viable car je suis convaincu sinon qu'une défusion sera envisagée rapidement ou bien d'autres élargissements (future guérilla à venir) avec la Normandie ou le Centre-Ouest (poitou, val de loire etc).
Des contours bidons entraineront une fuite en avant immédiate, bref une perpétuation à l'infini de la Région Pays-de-la-Loire.
(0) 

ex site Le Mardi 20 mai 2014 22:02
M.le bars
Je commence à bien cerner vos méthodes de débat, quand quelque chose ne vous plait pas, vous déconsidérez votre interlocuteur.
Je l'avais déjà remarqué avec m.prigent.
une ligue régionale en sport est unique, si la région est recomposée les ligues vont fusionner.
en foot la ligue de l' Atlantique fusionnerait avec la ligue de Bretagne, il n'y aurait pu de couper administratif a l' attrait du 44 vers le reste de la Bretagne,
in fine.
je souhaite ardemment B5 maid comme je Lai fit auparavant (ici?) les forces politiques en jeu pour b5 sont ultra minoritaires,
que pèse un troadec face à un Fillon (ex pdt des pdl), à un Ayrault?
les décideurs économiques et politiques veulent une région ouest, on les entend jamais pour B5,
donc je le souhaite mais je n'y crois pas car vous voyez l' état français accéder à une demande historique de l' emsav?
ca va contre leurs valeurs (pas de reconnaissance de région ethnique (sic)) et j'imagine très bien ces haut fonctionnaires ou gouvernants dire "attention c la boite de pandore"
donc B5 B5 oui mais depuis quand l'état accède aux demandes populaires sans qu'il y ait eu grande violence"
donc si pas de b5 oui je souhaite B4plusPDL
pas envie d'être dans la même région que Orléans ou/et Poitiers!
le bars vous raisonnez froidement de façon complètement détachée, moi je raisonne terre à terre en me disant "c'est le moins pire"
(0) 

Louis Le Bars Le Mercredi 21 mai 2014 00:55
"le bars vous raisonnez froidement de façon complètement détachée, moi je raisonne terre à terre en me disant »c'est le moins pire"
Vous n'êtes pas loin de m'appeler Médor. A moins que ce soit un pseudonyme plus respectable pour vous.
Je déconsidère votre propos qui se résume systématiquement à de la fusionnite et à entériner ce que vous devriez contester. Il n'y a aucune modernité dans ces fusions. Vous vous en prenez notamment aux élus du Conseil Régional B4, alors que ce sont les seuls depuis de nombreuses années à prôner un changement de limites régionales (B5).
Vous tirez sur les ambulances. Il faut dénoncer l'absence de Démocratie, l'absence de considérations des positions du Conseil Régional de Bretagne et des bretons en général, la position de certains élus PS et UMP de Loire-Atlantique, de Rennes, l'illégitimité populaire notoire de la Région Pays-de-la-Loire, la méthode éventuellement (ou la non-méthode) du gouvernement.
Que pensez-vous des élus du 44 actuellement ?? Madame Rolland aurait pu proposer une Bretagne élargie à la Vendée etc mais non, rien...l'intégrité de la Ligérie avant tout. Seul Monsieur Grosvalet a évoqué du bout de la langue une fusion B4-PdlL sans la Sarthe. C'est très très maigre !
"une ligue régionale en sport est unique, si la région est recomposée les ligues vont fusionner.
en foot la ligue de l' Atlantique fusionnerait avec la ligue de Bretagne, il n'y aurait pu de couper administratif a l' attrait du 44 vers le reste de la Bretagne"
Vous n'avez rien compris à mon exemple. En football (sport N°1) il existe une ligue "Maine" et une Ligue "Atlantique" qui correspondent aux Pays-de-la-Loire. Il n'y a jamais eu de fusion des deux...en revanche il existe une ligue du Centre-Ouest regroupant Limousin et Poitou-Charentes. Tout cela montre qu'une fusion B4/PdlL ne garantie en rien des fusions de comités ou de structures, bien au contraire surtout lorsque les régions sont grandes. Un sportif amateur n'a pas forcément les moyens de se faire un Brest-La Ferté-Bernard régulièrement. Alors pour des structures de type administrative, je vous parie qu'on assisterait un découplage B4/PdlL sur fonds de guéguerre Rennes-Nantes. Ce ne serait qu'une fusion théorique.
Auxiette après avoir prôné un grand Val-de-Loire ces dernières années, une fusion avec B4 hier, a aujourd'hui décidé de se lancer dans une fusion avec Poitou-Charentes. Cela change du jour au lendemain (littéralement) ce qui montre à la fois l'incohérence totale de sa région, et le manque complet de considération pour la Démocratie et les gens qui vivent sur les territoires.
Un rapprochement PdlL/Poitou-Charentes ne serait pas une bonne nouvelle pour la réunification mais est moins catastrophique qu'une fusion B4-PdlL. On peut tout d'abord comprendre qu'un ancien Maire de La Roche-sur-Yon lorgne sur les Deux-Sèvres de Mme Royal. Ces deux élus veulent mettre peut-être des bâtons dans les roues de Valls puisque on voit bien que toutes leurs recherches de rapprochement sont l'exact inverse de la carte de Challenges. Royal lorgne vers le Centre et les Pays-de-la-Loire au lieu de l'Aquitaine et Limousin, Auxiette bizarrement ne s'intéresse plus du tout au Val-de-Loire.
Une Région Ouest-Atlantique avec 50 forces centrifuges de Laval à la banlieue de Bordeaux aurait à mon sens comme mérite d'atténuer la propagande ligériose en Loire-Atlantique et de permettre à la Région Centre de revendiquer sa dimension Val-de-Loire. Le Poitou ne fait rêver personne, pas même les poitevins. Une Région "Ouest-Atlantique" par exemple pour le 44, ce serait neutre...ça aurait pu être le nom de la région issue d'une fusion B4-PdlL
Deuxièmement il n'est peut-être pas plus mal que les poitevins et charentais financent les projets des élus de Nantes-Métropole...après tout la position géographique de Nantes sera toujours la même pour le Finistère et le Morbihan. Par ailleurs le développement d'axes de transports comme Nantes-Poitiers-Limoges bénéficieraient au reste de la Bretagne sans être mis à contribution.
La Région Bretagne certes amputée, survivrait à cette coupe jacobine avec 11 régions en France Métropolitaine. Pas d'enterrement. Les intérêts spécifiques bretons continueraient à être un minimum défendus et des coopérations maritimes ou universitaires pourraient être menées avec la Normandie réunifiée (surement deux partenaires en devenir), le Val-de-Loire et "Ouest-Atlantique".
Une Assemblée unique pourrait être constituée. Rien empêcherait malgré tout une réintégration de Nantes à terme. Pour cela, il faudrait des évolutions institutionnelles prenant en compte l'existence de minorités nationales et la prise en compte de l'avis des populations concernées dans les périmètres régionaux.
(0) 

PIERRE CAMARET Le Mercredi 21 mai 2014 02:10
Je ne dis pas "C'est le moins pire "mais Segolene Royale pousserait POITOU-CHARENTE a se reunir avec les PDL .... adieu B5 .
Du grand n'importe quoi . Cela met en doute le serieux de cette affaire ........ et ce n'est pas fini helas .
Donc vous devez comprendre que ceux qui comme moi , ne font pas grand cas de la "Politique politicienne " sont profondement degoutes, et ne se sentent pas Parti Prenante. Comme j'ai mute .
(0) 

M.Prigent Le Mercredi 21 mai 2014 03:51
Ex Site BU:
Vous avez bien du courage à ferrailler avec notre néanmoins compatriote Louis Le Bars qui invariablement répète: "B5 ou rien."
J'ai renoncé à lui faire entendre raison en me souvenant de débats stériles que j'alimentais vainement déjà en 2005 sur un site "An Armorig" puis sur "le blog de la rédaction Ouest France" et où déjà Pierre Camaret participait activement.
J'en ai pondu des tartines épistolaires de 4 pages parfois pour essayer d'infléchir les positions intransigeantes d'interlocuteurs, comme "Un lecteur des Cotes d'Armor" ou de normand comme "Lemarchand"...en vain.
Alors, arrive un moment, où usé voire détruit par l'improductivité de nos efforts comme on peut l'être devant la résistance au changement de notre système centraliste, on capitule et advienne que pourra.
Auxiette, par contre, lui ne capitule pas, il discute actuellement par l'intermédiaire des CESR (encore un machin inutile de nos institutions) d'une fusion avec le Poitou-Charentes, encouragé par Ségolène Royal qui comme la ministre Fillipetti "met son nez partout".
A cette annonce, je ne doute pas un seul instant que les élus de B4 et "nos ministres bretons" vont réagir brutalement pour rappeler leur volonté intransigeante de réunifier la Bretagne !!!
Enfin, je suppose.
(0) 

PIERRE CAMARET Le Mercredi 21 mai 2014 07:36
Mon Dieu ! Quelle avancee , avec SEGOLENE ROYALE la Nouvelle Duchesse de Bretagne est toute trouvee, etape suivante mariage avec Francois 1er le Juste ( ou le Modeste ) Nous reecrivons l'Histoire .
Je partage comme d'habitude les opinions a 100 % de M.PRIGENT .
Un autre coup au moral , mon BeauFrere l'Alsacien est mort cette nuit. Cancer detecte il y a 2 mois . Nous etions au VietNam ensemble .Ainsi va la vie .Il a demande a etre enterre , vetu de son uniforme .Souvenir de moments inoubliables pour lui . Il avait mon age , plus jeune de 9 mois .
Les combats pour B5 ne seront pas inoubliables pour moi , plutot frustrants.
(0) 

SPERED DIEUB Le Mercredi 21 mai 2014 09:03
A tort ou à raison, le cauchemar éternel de la France c'est l'éventuelle renaissance d'une entité politique sur son la flanc ouest ,un des moyens de l'éviter c'est l'amputation du pays nantais de la Bretagne vu que celui ci représente un potentiel économique vital .Les premières tentatives dans ce sens datent de l'ancien régime ,voici la dernière en date voir ci dessous !!La fin justifie en ce sens les moyens qu'elle qu'en soit la stupidité et l'incohérence ,cette logique a traversé tous les régimes et les révolutions .
(0) 

PIERRE CAMARET Le Mercredi 21 mai 2014 11:32
Comme je le disais , mais cela n'a pas ete repris sur ABP , aussi je l'ái fait parvenir en direct a 43 Bretons d'Asie .
Avec Segolene ROYALE nous avons la Bonne Duchesse ANNE ressucitee. A nous d'organiser son mariage avec Francois 1er le Juste ( ou le Modeste ) et nous reecreons l'Histoire .
Que cela est triste , mais on s'amuse , parce que enfin , ce n'est pas serieux tout cela . Un Cauchemar .
(0) 

PIERRE CAMARET Le Mercredi 21 mai 2014 11:52
Je pense que je vais prendre ma retraite et ecrire un livre sur :
"La Logique jacobine et la naivete Bretonne "
Mais de quoi vient elle se meler cette Segolene Royale , a ma connaissance elle n'est plus presisente de Region , ou elle cumule .J'ai honte d'etre gouverne par des gens pareils . Le Premier Ministre ici Mr ABBOT a des problemes au sujet du Budget , les discussions sont quelques fois dures ..... mais correctes .
(0) 

ex site BU Le Mercredi 21 mai 2014 13:32
Réponse ultime à le bars:
voilà vous êtes dévoilés, cette fusion pdl/poitou pour vous est préférable à B4/pdl.
ita missa est.
vos arguments sont spécieux.
il y a une charte de bonne tenue sinon ma conclusion serait des noms d' oiseaux.
amitiés à m.prigent et p.camaret
un coup comme ça serait un arrêt du combat pour beaucoup de vieux et moins vieux militants.
(0) 

PIERRE CAMARET Le Mercredi 21 mai 2014 19:03
Quand a Mr LEDRIAN JY assis a cote de Mme Segolene ROYALE , il me fait maintenant pitie . On le sent comme un homme vide .Il est la, parceque le Parti , lui a demande de l'etre , mais ce n'est plus lui .
Un Zombie .
Tout cela sent , l'improvisation , l'incompetence .
Une seule et unique question , combien de temps cela va t -il durer??????
(0) 

eugène le tollec Le Mercredi 21 mai 2014 20:25
Pierre,
Cela va durer jusqu'au jour où les français et surtout les bretons vont comprendre qu'ils ne sont que du bétail.
(0) 

M.Prigent Le Jeudi 22 mai 2014 03:59
Le Drian a déjà avoué, il y a fort longtemps à Pierre, alors représentant consulaire à Taïwan qu'"il devait tout au parti socialiste".
Cette phrase, il l'a répété aussi en B4 dont il était le Président.
Il a dit aussi qu'"il tenait à agir dans un cadre légal".
Il a même dit, carrément, il y a quelques années "qu'il faudrait 40 ans pour réunifier la Bretagne."
Bref, tout le comportement d'un vassal soumis au Roi en échange de titres et prébendes.
Son nom s'ajoutera avec Le Branchu, à ceux nombreux "qui ont toujours trahis la Bretagne" comme l'écrivait le journal Marianne en parlant de la dynastie De Rohan dans un numéro consacré à l'Histoire de la Bretagne.
Ils auront au moins réussi à faire carrière !
(0) 

PIERRE CAMARET Le Jeudi 22 mai 2014 06:46
Parce que ce ne sont pas des patriotes , comme dirait MONTEBOURG .
Il est certain que pour LEDRIAN le Royaume c'est le Parti Socialiste.Il y fait sa carriere.
Les gens a droite c'est....... . MLP elle fait sa carriere contre l'Etranger,la FRRRRRRRRRRANCE eternelle , plus quélques C... economiques ,ou comme d'habitude , elle n'a rien compris .
Je ne sais pas ,mais je serai en charge d'ún tel dossier , je prendrai avec moi un historien , un economiste , un financier , du cru et non et surtout NON quelqu'un qui n'a que l'ENA comme experience ... un Desastre assure .
A noter l'ecart croissant entre la classe dirigeante francaise et les peuples qui composent l'hexagone .
(0) 

M.Prigent Le Vendredi 23 mai 2014 03:51
Si il y a un reproche que l'on peut indiscutablement adresser à J.Y. Le Drian, c'est bien son oubli, (refus) de relancer l'enquète sur le naufrage du Bugaled Breizh, ce bâteau de pèche breton qui coula en 27 sec. avec ses 5 membres d'équipage, alors qu'en tant que Ministre de la Défense il est en mesure de connaître les dessous de cette affaire.
Car pour moi, aucun doute, le Bugaled Breizh a sombré consécutivement à l'accrochage de ses funes (filins) de chalut, par un sous marin.
Sinon, comment expliquer la concavité spectaculaire de la coque de la cale avant, qui implosa sous la pression de l'eau (50 T/M2 à 50 m de profondeur), son immersion ultra rapide empêchant l'eau de remplir la cale.
Alors Mr Le Drian, glissez en un mot à votre collègue Taubira.
Faîtes au moins un geste pour vos électeurs bretons.
(0) 

PIERRE CAMARET Le Vendredi 23 mai 2014 07:38
De plus en plus je m'apercois que la devise de JY LE DRIAN est :
"Pas de Vagues "
Il faut donc lui faire rejoindre la tribu sans fierte des : LEBRANCHU etc.... ,que voulez vous mon Cher M.PRIGENT , ISRAEL avait egalement ses tribus perdus.
Mais cet AUXIETTE(il doit en savoir des choses , me semble avoir de tres solides supports.
(0) 

SPERED DIEUB Le Vendredi 23 mai 2014 09:03
Que se passe t-il dans les coulisses ??? derrière ce problème des crédits de la défense ,on peut tout imaginer ...
(0) 

eugène le tollec Le Vendredi 23 mai 2014 09:11
M.Prigent
Bonjour
Le Naufrage du Bugale est "secret défense" et ce n'est pas aux anciens des "green submarine" qu'il faut raconter des bobards....... mais qui a fait le bobard....anglais ou français( l'OTAN est toujours là)
(0) 

Didier LEFEBVRE Le Vendredi 23 mai 2014 13:32
Messieurs, je crains que l'on s'éloigne du sujet initial. J'arrête là les validations.
pour information, puisque vous êtes rendus à parler du Bugaled Breizh, ce soir 19h00 au cinéma de Héric,le Gen'éric, projection du film "le Silent killer" de Jacques Losay suivi d'un débat avec la participation de Michel Douce, l'armateur du Bugaled Breizh, Dominique Launay, président de l'association "SOS Bugaled Breizh" et du réalisateur, proche du mécanicien disparu.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 1 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons