Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Bretons, Bretonnes, des Français et des Françaises comme les autres ?

Lors des récentes élections municipales, il est apparu qu'un nombre plus important de Bretonnes et de Bretons ont apporté leurs voix au Front National français. Serait-ce la fin de l'exception

Sébastien Girard pour Parti Breton le 11/04/14 21:01
33517_1.jpg

Lors des récentes élections municipales, il est apparu qu'un nombre plus important de Bretonnes et de Bretons ont apporté leurs voix au Front National français. Serait-ce la fin de l'exception bretonne, tant vantée, qui laissait jusqu'à présent le peuple breton à l'abri de l'idéologie nationaliste française ? Et, conséquemment, serait-ce la disparition prochaine de ce peuple qui, lors de son rattachement à la France, a perdu son indépendance et bientôt sa langue et sa culture au profit de la langue et de la culture française? Le Parti Breton oeuvre pour qu'elles puissent être conservées ou retrouvées.

En un mot, les Bretons vont-ils finir par devenir des Français comme les autres ? C'est-à-dire des nationalistes français comme il en existe dans la majorité des partis politiques français qu'ils soient dits "de gauche" ou dits "de droite"; les plus virulents de ces nationalistes se trouvant aux deux extrémités du spectre politique, au Front National (de droite) et au Front (national) de Gauche. Ces deux formations ultranationalistes sont les héritières de la tradition chauvine et jacobine de la révolution de 1789.

Car, le FN n'est pas une anomalie (Marc Crapez dans MARIANNE). C'est un vrai parti Français! Vu dans la durée, ce parti endosse une fonction tribunicienne, jadis dévolue au républicanisme, puis au bonapartisme, au boulangisme, au communisme, au vichysme, au communisme et au gaullisme, mouvements qui chantaient tous l'épopée française. Le Front National chante à nouveau l'épopée d'une République Française et de ses valeurs. A quelques nuances près, ce couplet des valeurs républicaines est repris aussi bien par la gauche et que par la droite françaises. S'il en est des louables, il est aussi des valeurs exécrables comme le colonialisme (aujourd'hui, le néo-colonialisme en Afrique) et le racisme.

Le vote FN, s'il est en Bretagne conforme à la tradition française, est alors l'expression d'une contamination de la Bretagne par cette idéologie arrogante issue du siècle des "Lumières". A force de se convaincre que « Paris est la plus belle ville au monde», que la langue Française est la plus belle langue, que «la cuisine Française est la meilleure au monde», que le «vin Français est le meilleur au monde», que «le pain Français est le meilleur au monde», que « les Champs Elysées sont la plus belle avenue au monde», les Français ont tendance à se sur-estimer systématiquement. Et, en bons jacobins, à sur-estimer la "ville-lumière"!

Le Parti Breton considère que cela rend urgent, avant que disparaisse toute trace de bretonnitude, l'obtention d'une véritable autonomie politique permettant à la Bretagne de se détacher de cette regrettable épopée et aux Bretons et aux Bretonnes de rejeter cette dangereuse idéologie.

Yves François Le Coadic

Membre du Conseil National du Parti Breton

Le Parti Breton a pour but de rassembler, d'unir et d'organiser tous les bretons et amis de la Bretagne décidés à réveiller la conscience nationale du Peuple Breton afin que celui-ci se dote enfin des structures politiques, économiques, sociales et culturelles lui permettant d'assurer en tant qu'entité internationalement reconnue, son avenir et son épanouissement dans le cadre d'une Europe des Peuples et de la Solidarité
Voir tous les articles de Parti Breton
Vos 4 commentaires
Emilie Le Berre Le Samedi 12 avril 2014 15:26
Le vote fn en Bretagne n'est pas forcément due à une assimilation des bretons à la France. Le même phénomène existe sur l'ouest de l'hexagone. Jusque récemment les habitants de ces territoires ne connaissaient pas le stress que subissent ceux d'autres territoires. Aujourd'hui, avec la globalisation et les discours pour une société multi-culturelle, les bretons du quotidien perçoivent le danger de cette politique. Le fn est le seul parti à avoir un discours sur le sujet — je ne dis pas que j'approuve — , c'est peut être les partis bretons qui se sont assimilés aux idées françaises.
(0) 

eugène le tollec Le Samedi 12 avril 2014 18:03
Les bretons deviennent effectivement des français "unité"...comme le reste parce qu'ils ont été assimilés,intégrés de force et par obligation de l'histoire...n'avons été "francisés de force par une culture supérieure( romaine..gallo romaine puis française.),cela s'appelle de la colonisation.
NOS ÉLITES À CHAQUE ÉPOQUE ont été soumises "à la parole" suprême d'où venaient tous les bienfaits d'une dominance( carrierisme et tous les avantages d'une réussite sociale.
Le peuple breton "de base" durant toutes ces époques subissait la loi naturelle du plus fort,du plus malin qu'il soit français ou breton...mais simple cheval d'orgueil..tu n'as été qu'un bourrin! De la France.
Et que reste-t-il à ce celte écrasé ,sombrant dans le cycle de l'histoire ...quel est son geste de révolte....on lui a octroyé un vote ..il ne s'en sert....
pas.
Peut -il se révolter...non il est trop muselé.
Peut-il être repris "en main" par sa britonnitude ( une véritable évolution de sa culture dans un aspect moderne,d'un troisième millénaire)
PEUT-ÊTRE....
Que lui reste-t-il, la révolte du verbe et une contestation permanente contre tout ce qu'on lui a injecté depuis deux siècles.
Ce breton mélangé et de plus en plus laminé par des théories d'état fallacieuses se raccroche à toute aide extérieure...le FN est un de ces apports puisque ses propres élites du moment n'arrivent pas à s'unir pour un MESSAGE de devenir économique,social,industriel,d'emploi..ne serait ce que d'un bien vivre dans son espace de vie.
Ce message ,je le crie ,nous le crions dans nuit de l'indifférence.
Voilà ce que je veux dire au parti breton et aux autres composantes de notre paysage politique d'aujourd'hui.
Elt
SOMMES NOUS les ectoplasmes d'une nation qui disparaît?
(0) 

marc iliou Le Samedi 12 avril 2014 20:23
Le problème essentiel c'est l'information et que lisent les Bretons et les Bretonnes ? Ouest France , le Télégramme , ces deux journaux en priorité , relais de l'état français et bien sponsorisés par ce dernier ! que regardent ils comme télé ? FR3 Bretagne de préférence télé de l'état français ! ce qu'il faut en Bretagne ce sont des médias libres, connus et lus du style ABP , 7Seizh ou Breizh info pour se faire des idées différentes et non préconçues !
(0) 

eugène le tollec Le Lundi 14 avril 2014 20:05
Monsieur PELLE,regardez le breton de "base"...regardez l'état de la bête..j'ai dit bourrin de la France et non plus "cheval d'orgueil"...Regardons nous dans certaines veuleries
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 4 multiplié par 3 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons