Affaire Société Générale/Kerviel - Témoignage EXCLUSIF pour l'ABP
Communiqué de presse de Comité de soutien à Jérôme Kerviel

Publié le 21/10/12 22:25 -- mis à jour le 08/04/19 08:12

Témoignage de Sylvain. La Présidente du Tribunal a accepté de lui un témoignage écrit, et il a été entendu plusieurs fois pas la brigade financière. A l'époque des faits il était responsable de la production informatique à la FIMAT groupe Société Générale)

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

Pour illustrer la photo :

Une salle de marché, c'est toujours organisé de la même manière, en open space, pas de cloison et de petit bureau, impossible de traiter dans son coin, vous avez un collègue de chaque côté de vous à 80 cm, qui peut lui aussi voir et vos écrans, et voir avec qui vous êtes sur votre téléphone de trading,tout le monde voit ce qu'il se passe, et discute les uns avec les autres, les positions des traders sont surveillées par leurs collègues pendant leurs pauses.

Les rangées de traders sont organisées de cette manière, typiquement, ceux qui traitent le même produit sont assis par rangé tous ensemble, du coup, c'est impossible d'opérer dans sa bulle,(voir la photo), on travaille en toute transparence sous le regard d'une hiérarchie omniprésente, du fait que toute l'activité est informatisée, donc, surveillée et contrôlée, par de nombreux services aux compétences, et droit d'accès complètement différents des traders.

Dire que Jerome Kerviel a réussi à passer tous ces contrôles reviendrait à dire, en quelque sorte, qu'un commandant de bord d'un gros porteur, est à la fois : contrôleur aérien, bagagiste, mécanicien au sol et Stewart en même temps dans sa journée de travail, c'est humainement inconcevable et techniquement impossible, même pour un stakhanoviste du travail.

A tout moment, un responsable de salle des marchés, peut voir les positions de ses traders,c'est même une obligation sans quoi, il y a une absence de contrôle de l'activité, ce qui est très grave, et règlementairement interdit.

De toute manière, informatiquement, les traders doivent respecter des limites (similaires au plafond de paiement d'une carte bleue par exemple), et avec les logiciels de trading, c'est impossible d'aller au-delà des limites qui sont préfixées individuellement. pour le trader ces limitations sont calculées et mises en place par plusieurs services qui travaillent en parallèle avec les traders de la salle des marchés

Il y a une multitude de services, de compétences, et de personnes qui analysent le travail des traders dans la journée; les procédures et contrôles sont encore plus poussés quand la banque est grande,car elle dispose de moyens énormes pour mettre cela en place, son activité règlementée, l'oblige à le faire, et rien que par le nombre de personnes qui interviennent, qui vérifient qui sont présentes derrière les traders, qui doivent vérifier avec chaque trader les transactions de la journée avec les contres parties, avec les relevés de comptes, etc. il est impossible pour un trader de sortir outrageusement des limites données sur une longue période comme dans le cas de Jérôme, car tout le monde à ses limites.

Même si des dépassements de limites peuvent arriver sur de faibles pourcentages, et toujours sous contrôle, c'est une chose, mais, là les positions prises étaient au-dessus des fonds propres de la banque, cela rend totalement kafkaïen la fable racontée par la Société Générale, si la vie d'un homme, qui a déjà beaucoup payé dans cette affaire et utilisé comme un lampiste, n'était pas en jeu.

.

,

,

.


mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1627 lectures.
Responsable culturel (culture et langue bretonnes). Initiateur du comité de soutien à Jérôme Kerviel.
Vos 2 commentaires
  pr le moine
  le Lundi 22 octobre 2012 19:53
C'est bien évident qu'il s'agit d'un lampiste alors que ses patrons recoivent les milliards de bonus que ce brave type , très intelligent mais un peu naif et con , a gagné auparavant pour eux .
(0) 
  Brigitte Barlot
  le Mardi 23 octobre 2012 15:11
Degouté de voir que la SG s\'est servie de J.Kerviel comme bouc emissaire la justice ne doit pas mettre jk en prison ça ne servirai a rien et lesz prisons sont faite pour les cassoss pas pour jk
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 9 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.