Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Reportage -
Le colloque des Relations Bretagne-Pays de Galles. Introduction
Une riche matière existe – les liens sont anciens et dans de multiples domaines entre la Bretagne et le Pays de Galles – mais qu'elle fût rassemblée ainsi pour la première fois
Maryvonne Cadiou pour ABP le 10/10/11 15:26


Une riche matière existe – les liens sont anciens et dans de multiples domaines entre la Bretagne et le Pays de Galles – mais qu'elle fût rassemblée ainsi pour la première fois et en si peu de temps relève du tour de force... Ce colloque fut plein de forces vives de la géographie, de l'histoire, de l'économie, de la culture, de la prospective, de témoignages, avec plein d'images aussi. Avec environ 90 pré-inscrits, c'est au moins 140 personnes, venues de toute la Bretagne et même de la région parisienne qui y ont assisté. Voir programme et dossier de Presse sur ( voir l'article ). Les actes en seront publiés dès que l'Institut culturel de Bretagne – qui, comme on le sait, est maintenant à court de finances – en aura trouvé la possibilité matérielle.


Patrick Malrieu, président de l'Institut, ouvre le colloque en breton. La coupe du monde de rugby a été un sujet d'échanges d'avant colloque, semble-t-il, puisqu'une victoire galloise zélandaise, à l'autre bout du monde donc, vient en introduction !

Patrick Malrieu :

22 à 10, une belle journée qui commence pour les Gallois. Félicitation à eux !

Ur c'hollok evel-se a zo atav un digarez a-zoare evit an emgavioù, evit meskañ plijadur an darempredoù ha plijadurioù ar spered. Ha brasoc'h bras e vez plijadur an emgav gant Kembreiz, gant tud eus Bro Gembre, ken don ha ken start eo al liammoù hag al levezon ivez etre Breizh ha Bro Gembre. Diouzhtu e teu en hor spered hon istor, istor hor bro, krouidigezh Breizh.

Un colloque est toujours une bonne excuse pour les rencontres avec le mélange du plaisir de la convivialité et des plaisirs de l'esprit. Et le plaisir est d'autant plus grand quand il s'agit d'une rencontre avec les Gallois tant les liens et les influences et Bretagne et le Pays de Galles sont profonds et nous renvoient tout de suite à notre histoire, aux origines de la Bretagne. Cette parenté est inscrite dans notre langue d'abord, au quotidien dans les noms, dans les noms de famille, dans les noms de ville, les saints fondateurs, dans notre hymne national, commun. Donc c'est un grand plaisir.

Hier (1) nous étions plutôt sur le registre du sport et du rugby. Ce matin aussi. On va continuer dans le domaine de l'économie. Mais en fait cette parenté-là on pourrait faire la même chose dans tous les domaines, que ce soit l'histoire, la littérature, etc.

Je vous invite à passer un petit moment devant les panneaux qui ont été réalisés par l'Institut culturel et qui montrent cette parenté et ces liens dans tous les domaines. L'expo se trouve juste à l'entrée du Cinéville.

Avant que la journée ne commence il nous faut bien sûr remercier ceux qui ont permis cette rencontre. Je vais en oublier et je demande à ceux qui ne sont pas cités de m'en excuser.

Mais je voudrais remercier en particulier le Conseil général de Loire-Atlantique pour son aide financière, pour son accueil chaleureux de jeudi (2), la ville de Trignac, bien sûr, très impliquée dans l'accueil et les échanges avec nos amis gallois, la ville de Saint-Nazaire, les partenaires du monde économique Cargill et MTTM, les institutions galloises de Pontypridd et de Rhonda Cynon Taff et puis bien sûr les chevilles ouvrières du colloque, en particulier Hubert Chémereau, et puis Philippe et Mikael pour l'Institut, pour l'exposition qui a été faite et évidemment les intervenants qui tout au long de la journée vont prendre la parole.

Merci à tous et bonne journée.

--------------------------------------------------------


Dans la pénombre de la grande salle de Cinéville – le complexe de cinéma de Saint-Nazaire – les intervenants ont pu projeter et commenter toutes leurs illustrations sur un très grand écran, photos, cartes, graphiques, tableaux... (3)


Chaque participant a reçu une pochette de documents, dont le magazine municipal de Trignac de juillet avec une page sur le Rugby Club Trigacais, une brochure touristico-géographico-culturelle sur le Pays de Galles en français, le numéro 27 de Lizher'Minig – le magazine de l'Institut culturel – de juillet-août 2011 avec 4 pages sur l'avant-colloque et 8 pages sur l'hermine, le collier et les herminés de l'année. Un dossier Loire-Atlantique par le Conseil général, le livre De la Clyde à Saint-Nazaire, les liens Bretagne-Écosse dans la construction navale, actes du colloque ICB/CREDIB (Centre de Recherche et de Diffusion de l'Identité Bretonne) de Saint-Nazaire du 29 octobre 2003.


Maryvonne Cadiou


(1) Hier : Au cours de la journée culturelle (et sportive) de vendredi 7 octobre, organisée par la Ville de Trignac, qui a été riche aussi autour de la réception des intervenants gallois au colloque.

(2) jeudi : Le Conseil général de Loire-Atlantique a reçu et invité à déjeuner jeudi les trois Gallois participant au colloque ainsi que deux membres de l’Institut culturel de Bretagne dont Hubert Chémereau “cheville ouvrière” du colloque, et des délégués de la Ville de Trignac.

(3) Voir les vidéos de la matinée :

– André Daniel : (voir le site)

– Brian Davies / Gareth Miles : (voir le site)

– André Le Person : (voir le site)

– Erwan Chartier-Le Floc'h : (voir le site)

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 1413 lectures.
Correspondante ABP depuis février 2007.
Voir tous les articles de de Maryvonne Cadiou
Vos 1 commentaires
Hubert Chémereau Le Mardi 11 octobre 2011 11:10
Il fait saluer la présence notable d'élus de Loire-Atlantique au colloque de Sant-Nazer: à commencer par la députée de Sant-Nazer, plusieurs conseillers généraux , la maire de Trignac et 3 de ses adjoints, 2 adjoints de Sant-Nazer et quelques élus en particulier du pays de Redon. L'ensemble des élus du conseil régional de Rennes dit "Bretagne" ont brillé par leur absence alors que l'importance de la convention Bretagne -Galles a été encore réaffirmée il y a peu ...
Aux cotés de intervenants gallois et bretons la présence d'institutions comme la CRPM ou la Maison de l'Europe de Brest a été particulièrement appréciée par l'assistance pour la qualité de leurs contributions. L'ensemble des présents ont convenu de travailler à la mise en place d'une véritable coordination pour faire avancer concrètement la coopération britto-galloise comme le fait déjà la Ville de Trignac et le club de rugby trignacais.
Saluons aussi la belle couverture de la presse écrite alors que F3 et Radio bleue n'ont pas jugé digne d'intérêt cette manifestation britto-galloise qui commença le jeudi 6 octobre au Conseil Général de Loire-Atlantique avec une réception officielle de la délégation galloise par la vice présidente à la culture et plusieurs conseillers généraux.
Nos amis gallois ont été très touchés par l'accueil qu'ils ont reçu à Nantes, Trignac, Montoir de Bretagne et Saint-Nazaire.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 4) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons