Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Temoignage -
Per Lemoine : Comment Marcellin a piégé le FLB
Le Front de Libération de la Bretagne (FLB) n'était pas du tout une organisation terroriste mais une organisation clandestine de patriotes bretons qui avaient compris que seuls des moyens de pression adéquates pouvaient débloquer l'état de misère où se trouvait la Bretagne
Philippe Argouarch pour ABP le 14/09/11 0:28

Le Front de Libération de la Bretagne (FLB) n'était pas du tout une organisation terroriste mais une organisation clandestine de patriotes bretons qui avaient compris que seuls des moyens de pression adéquates pouvaient débloquer l'état de misère où se trouvait la Bretagne à la sortie de la seconde guerre mondiale. Per Lemoine, qui dément avoir été un des leaders du FLB, est présenté comme membre du Kuzul Meur (le grand conseil) dans le livre d'Erwan Chartier et Alain Cabon : Le dossier FLB, plongée chez les clandestins bretons édité par Coop Breizh en 2006.

Dans cette vidéo, Per Lemoine raconte comment Raymond Marcellin, un Breton ministre de l'Intérieur à l'époque, a piégé le FLB en envoyant un haut fonctionnaire, Breton de Paris, prendre contact avec le FLB via Per Lemoine pour négocier. La filature des hommes de Marcellin amènera le démantèlement du principal réseau.

Per Lemoine réaffirme ensuite la triste réalité française : les politiques ne réagissent qu'à ce genre de pression. De nombreux analystes affirment que sans l'action du FLB, la Bretagne n'aurait obtenu ni la Charte culturelle bretonne, ni les routes à 4 voies.

Philippe Argouarch

Voir aussi :
Cet article a fait l'objet de 2294 lectures.
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Voir tous les articles de de Philippe Argouarch
Vos 5 commentaires
Lors Behereg Le Mercredi 14 septembre 2011 14:15
Yann Fouere ha Per Lemoine, ar c'hadarnidi diwezhañ ar vro.
(0) 

Nétanel Hazo Le Jeudi 15 septembre 2011 07:43
Et bien ma doué, voilà des reportages passionants au fin fond de l'action bretonne.
Sous d'autres cieux, Per Lemoine serait considéré comme un véritable héros, résistant face aux nazis, et pourfendeur de la cause indépendantiste bretonne.
Un simple petit désaccord , ce n'est pas un privilège de la France que de céder aux actions "terroristes" (le mouvement breton est un enfant de choeur sur ce plan là) , alors est-ce le seul recours pour affirmer son originalité?
La réponse est dans les livres d'histoire...
(0) 

ABBERNNIN Le Dimanche 18 septembre 2011 09:43
Merci pour le message Per. Si on veut que ça avance faut froutre des bombes!
(0) 

Yann Pagan Le Dimanche 18 septembre 2011 14:22
Sauf que l'histoire est le plus souvent écrite par le vainqueur, l'oppresseur ou l'occupant...
Plus rarement par celui qui subit...
JLM
(0) 

Colette TRUBLET Le Lundi 7 septembre 2015 09:28
Un grand classique : Diviser pour régner ! Nous souffrons depuis si longtemps de cette malédiction de la soumission ! Nos vainqueurs ne mesurent pas le mal qu'ils font. un ministre du gouv parisien vient d'admettre que, je cite: "Les petits pays se débrouillent mieux que les grands". Dont acte !
Per, je vous ai rencontré à l'OBE. Contente de vous revoir ici. Colette Trublet de Bécherel, Cité du livre.
(0) 

Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 6) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons