-- Cultures --

Le Fryderyk Chopin à Nantes pour la promotion de la Pologne

Le Fryderyk Chopin à Nantes pour la promotion de la Pologne
La mascotte du bord un hippocampe sculpté de 35 cm.
Le Fryderyk Chopin à Nantes pour la promotion de la Pologne
La mâture impressionnante.

Cet ancien navire école de la marine polonaise a choisi de faire uniquement escale dans trois grands ports bretons – Brest, Nantes puis Saint-Malo – pour la promotion touristique de la Pologne dans 7 pays d'Europe du Nord.

Chopin – Polska – The Course est le nom de cette aventure. Pour le 200e anniversaire de la naissance de Chopin, compositeur polonais emblématique s'il en est, la Pologne vit une grande année Chopin. Polska, la Pologne, et The Course au sens de la course des corsaires et non de course de vitesse (race).


La croisière a commencé à Szczecin le 16 juin vers la Scandinavie : Suède, Danemark, puis Allemagne, Hollande, Belgique, France et Angleterre. (voir le site) exposant les motifs et les moyens de cette promotion touristique.


Dessiné par l'architecte naval polonais très connu Zygmunt Choreń – qui en a dessiné 5 autres - et construit aux Chantiers Lénine de Gdańsk, il n'a que 18 ans.

Ce magnifique brick à coque d'acier, de 48 m de long, a deux mâts de 38 mètres, dont la toile de 21 voiles - sur les 6 niveaux de vergues, ce qui est presque unique au monde - fait 1.200 m2 en tout. Il est arrivé à Nantes du 19 au 22 août pour une deuxième escale bretonne de promotion de la Pologne après Brest du 12 au 16 août, et avant Saint-Malo du 26 au 30 août. Une équipe du Chasse Marée a embarqué avec un photographe pour la traversée de Brest à Nantes. Cela nous promet un beau reportage dans un prochain numéro de ce magazine consacré à la mer et aux bateaux anciens ou de type ancien.


Avant la conférence de presse (Video 1) des échanges très cordiaux ont eu lieu avec Elzbieta Janik de l'Office national polonais de tourisme, chargée de la communication. Elle se déplace en train ou en avion pour les différentes escales du Fryderyk Chopin ; c'est la première fois qu'elle participe à une opération de si grande envergure. Elle a plutôt oeuvré dans les manifestations commerciales. Elle confia à ABP son étonnement de constater un contact extraordinaire en Bretagne avec les gens qui manifestent leur enthousiasme envers la Pologne : Oh je connais, j'y suis déjà allé, et j'aimerais y retourner... sont en général les réactions, bien plus fortes en Bretagne, insista-t-elle, que par exemple dans le Nord Pas de Calais, où elle a aussi participé à des foires commerciales.

Elsbieta Janik, comme Piotr Carlson et Bartlomiej Walas s'expriment remarquablement bien en français. Elle est née en Pologne, y a vécu dans l'ouest, a étudié à Varsovie. Elle a aussi vécu en France. Elle ajoute que la Pologne ayant adhéré à l'Union Européenne en 2004, c'en fut enfin fini des fouilles des Allemands...

Piotr Carlson, passionné de mer depuis toujours, travaillait à terre dans l'informatique. Il y a 8 ans il quitte la terre et le travail et embarque sur le Fryderyk Chopin, sans études de navigation, sans cours, sans diplôme spécial... Le voilà second capitaine ayant tout appris “sur le tas”. Mais, dit-il : « À bord il y a trois ordinateurs, j'ai donc du travail ! »

La plupart des étudiants en tourisme ou en école hôtelière – les 22 ambassadeurs de la Pologne à bord – embarqués après avoir réussi un concours de sélection, parlent aussi très bien français et/ou anglais. En dehors de ce voyage promotionnel, ce bateau sert d'université sur mer. Les étudiants, à bord pour 3 mois, 6 mois ou une année scolaire y suivent des cours théoriques et apprennent la vie en mer, en aidant à toutes les tâches. Il y a 7 membres d'équipage et pas de place pour plus de 50 personnes. Avec les étudiants et les professeurs, le compte est en général bon.


Les visiteurs se sont pressés nombreux mais par groupes de 10, il est à penser que tous n'ont pas pu visiter le bateau malgré des plages horaires très larges. L'intérieur est exigu, les cabines ont trois lits superposés, un salon d'honneur revêtu entièrement de bois, expose des armoiries et blasons sur bois du plus bel effet. Des animations, concerts, danses, ont eu lieu, aux Machines de l'Île, en face, pendant ces 4 jours où le soleil a été de la partie.


Le départ du bateau, d'abord prévu lundi matin, eut lieu dimanche soir, pour Saint-Malo où il restera du 26 au 30 août. Le 3 septembre il sera à Londres pour environ 10 jours et le retour est prévu pour le 18 septembre en Pologne.


Notons aussi que ce bateau n'est pas inconnu dans nos mers : il a participé à Brest 2004. En Manche, il était présent à la Grande Armada de Rouen en 1999 et en 2008.


Maryvonne Cadiou

Videos Hervé Ridard

Document PDF 19544_2.pdf Chopin Polska The Course. Europe du Nord 2010. Extraits du dossier de presse.. Source : Chopin Polska The Course
Voir aussi :
©agence bretagne presse

Cet article a fait l'objet de 1512 lectures.
mailbox imprimer
Correspondante ABP depuis février 2007

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 3 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.