Salon International du livre Insulaire

-- Littérature --

Communiqué de presse de Culture, arts et lettres des îles (CALI)
Porte-parole: Isabelle LE BAL

Publié le 18/04/22 17:09 -- mis à jour le 18/04/22 18:38

Organisé depuis 1999 par l’association CALI (Culture, arts et Lettres des îles), le 24e salon International du livre insulaire de l’île d’Ouessant aura lieu du mercredi 13 au samedi 16 juillet 2022.

Chaque année, cet événement littéraire propose des résidences d’écriture, des rencontres et des lectures, des prix et des spectacles tout public sur l’île d’Ouessant.

L’Irlande, dite « l’île d’émeraude » est à l’honneur de cette nouvelle édition. En collaboration avec le Centre Culturel Irlandais, des écrivains irlandais notamment Tadhg Mac Donnegain, Neil Hegarty, Claire Keegan, Niamh Boyce... feront le voyage jusqu’à Ouessant.

L’île de Pâques, dont on fête les 300 ans de la redécouverte par des navigateurs néerlandais (le jour de Pâques (!) en avril 1722) fera également l’objet d’une conférence/projection organisée par le Centre d’études sur l’île de Pâques et la Polynésie.

A l’occasion du salon, l’association CALI lancera un grand chantier, d’une durée de 2 ans, sur la collecte et la mise en valeur du patrimoine culturel immatériel des îles bretonnes. L’association régionale Bretagne Culture Diversité animera deux tables rondes sur ce thème ainsi que des ateliers (sur le costume ouessantin, la place de la culture bretonne par rapport au gaélique irlandais dans les îles …).

Autres temps forts de la semaine : un concert de musique irlandaise avec Sylvain Barou (Flûte traversière, tin-whistle) et Ronan Pellen (Cistre), des lectures musicales de la Compagnie Elektrobus Théâtre, des lectures au grand air dans les jardins des maisons ouessantines et un grand fest-noz gratuit le vendredi 15 juillet !

Enfin, trois résidences d’écritures seront organisées au sémaphore du phare du Créac’h, du mois de juin au mois de septembre 2022 avec :

1. Neil Hegarty (Irlande) pour un roman inspiré de la Nouvelle-Zélande

2. Aurélia Coulaty (France) pour un « insulaire » contemporain destinés aux enfants

3. Lucille Dauly (France) pour un roman utopique sur une île sauvage habitée par des adolescents.

Le visuel du Salon a été réalisé par le peintre Karreg et s’inspire du thème du Voyage, celui d’Ulysse à l’occasion des 100 ans de la parution d’«Ulysse(s)» chef-d’oeuvre de l’écrivain Irlandais James Joyce. Un concours de correspondances est proposé sur ce thème avec un Prix Penn ar Bed.

Les éditeurs et auteurs ont jusqu’au dimanche 1er mai pour s’inscrire au Salon et pour le Prix littéraire annuel (via le site livre-insulaire.fr).

————————————————-

Infos pratiques / temps forts

Du 13 au 16 juillet, salon du livre au Gymnase (entrée gratuite)

Mercredi 13 juillet 21h concert de musique irlandaise (entrée 12 euros)

Vendredi 15 juillet 21h fest-noz (gratuit) sale polyvalente (bourg de Lampaul)

Du 13 au 16 juillet lectures musicales à 11h30 au bourg de Lampaul, en face de l’église / et à 15h et 17h30 au Gymnase

Les lectures, conférences, tables rondes et le fest-noz auront lieu à la salle Polyvalente

Lectures au jardin du samedi 9 au dimanche 17 juillet (voir plan)

Informations / programme détaillé : livre-insulaire.fr et à l’office de tourisme de l’Île d’Ouessant.

Contact : Association Culture, arts et lettres des Îles.

Ile d’Ouessant (Finistère) l 06 81 85 41 71 l contact [at] livre-insulaire.fr

Document PDF 54922-cpsili22avril.pdf Communiqué de Presse avril 2022. Source : asso Cali

0  0  
mailbox
imprimer
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 6 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.