Grève de la faim du président de DIHUN : Le Cercle Sten Kidna d'Auray prend position.

-- Langues de Bretagne --

Communiqué de presse de Sten Kidna an-Alre
Porte-parole: Christian Le Meut

Publié le 5/05/06 17:04 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

"Le Cercle Culturel Alréen Sten Kidna – «Komzomp Asampl» ne peut rester sans réagir devant l’action entreprise par Yannig Baron, Président de l’Association DIHUN, pour une meilleure prise en compte de l’enseignement du breton dans l’Enseignement Catholique de Bretagne.

Rares sont ceux qui osent aujourd’hui en Bretagne nier l’importance de la langue bretonne ; on pourrait même parler de quasi unanimité en ce qui concerne le souhait de favoriser sa pérennité. De nos décideurs nous connaissons bien les déclarations d’intention enflammées, les mains sur le cœur, les gémissements et les larmes de crocodile face aux moyens dont ils disposent. Nous attendons d’eux qu’ils fassent ce pour quoi ils sont là : qu’ils choisissent clairement et prennent leurs responsabilités face aux aspirations de leurs compatriotes, à l’histoire et à l’avenir qui jugera.

A quoi servirait l’action quotidienne des associations comme le Cercle Sten Kidna - faire vivre et promouvoir la langue bretonne au quotidien, aider des milliers d’adultes à se la réapproprier - si l’école ne remplit pas la part de la mission de transmission qui lui revient auprès des jeunes ? Une organisation volontariste est indispensable au développement de l’apprentissage du breton, à la mise en place de filières bilingues fortes, attractives et efficaces, où le suivi sera proposé et garanti dans de bonnes conditions de la maternelle à l’université. C’est pourquoi le Cercle soutient la volonté de DIHUN d’obtenir des garanties de nature à conforter cet enseignement sur le long terme.

Kerlenn Sten Kidna - Komzomp asampl, 6 rue Joseph Rollo, 56400 An Alré/Auray/Tél. 02.97.29.16.58 - lec'hienn internet : (voir le site)

mailbox imprimer

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 8 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.