Partenaire :  l’Association des Professeurs d’Histoire et de Géographie

-- Matière Culturelle --

Communiqué de presse de Bretagne Culture Diversité
Porte-parole:

Publié le 30/08/17 18:30 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Cette association  regroupe des professeurs d’Histoire et de Géographie de l’école primaire à l’université. Elle est porteuse depuis sa création de combats en faveur de ces deux matières, et travaille à ce que les intérêts des élèves et des enseignants soient étroitement associés pour une meilleure diffusion de leur enseignement. Ouverte à tous et à toutes elle publie notamment une revue trimestrielle de qualité Historiens & Géographes. L’actualité et l’ensemble des publications de cette association sont à retrouver sur le  site internet (voir le site)

Partenariat en cours :

Organisation d’une journée intitulée « Nommer les territoires», le 24 novembre prochain (Géographes de Bretagne, APHG, Bretagne Culture Diversité).

Ecriture de dossiers thématiques, ou d’études de cas, pour le site de ressources Bécédia : www. bcd.bzh/becedia

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Bretagne Culture Diversité est une association qui facilite l’accès de tous aux ressources et aux connaissances sur la Bretagne et la diversité de ses cultures. Elle réalise pour cela de multiples outils : sites internet, films, applications mobiles, webdocs, expositions… Au cœur d’un réseau d’acteurs culturels et d’associations, elle privilégie les moments d’échanges lors de formations, de journées d’étude, de colloques, d’entretiens, de rencontres informelles qu’elle met en place dans le cadre de ses différentes missions de vulgarisation, de diffusion, de valorisation et d’inventaire.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 8 multiplié par 3 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.