Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Lettre ouverte -
Nouvelle agression de la revue Bretagnes
Les bretonnants avaient noté avec consternation l'absence du moindre mot de breton dans le premier numéro du magazine "Bretagne(s)", grassement subventionné (310 000 €) par la Région et chargé de promouvoir les travaux des universitaires bretons. Deux ou trois articles laissaient même percer à l'égard de notre culture une
pour Michel Treguer le 11/04/06 11:20

Les bretonnants avaient noté avec consternation l'absence du moindre mot de breton dans le premier numéro du magazine "Bretagne(s)", grassement subventionné (310 000 €) par la Région et chargé de promouvoir les travaux des universitaires bretons. Deux ou trois articles laissaient même percer à l'égard de notre culture une forme d'agressivité digne des médias jacobins, et le travail de Diwan se voyait qualifier « d'enseignement sectaire d'une langue ».

Eh bien, on n'avait rien vu ! Le deuxième numéro de "Bretagne(s)" vient de sortir, on n'y lit toujours pas le moindre mot de breton, mais on y trouve la question suivante soumise à deux professeurs de langue : « À quoi la transmission du breton sert-elle à une époque où il n'est la langue principale que de quelques ruraux âgés sans influence ? » (Selon les rédacteurs qui n'hésitent pas à en remettre dans la perversité, « c'est une question que se posent de nombreux Bretons »…) Autrement dit : « À quoi sert de conserver ce baragouin de bouseux et de ploucs ? » Aucune idée, chez ces mandarins incultes, de ce qu’est une culture, une conscience identitaire, une ouverture fraternelle sur une humanité plurielle. Sans doute pensent-ils que ce sont les bretonnants qui sont agressifs ?

Michel TREGUER

Cet article a fait l'objet de 2480 lectures.
logo
Michel Treguer est un écrivain qui a fait également carrière à la télévision. Il a consacré plusieurs livres à la Bretagne : "La Nuit celtique", "Aborigène Occidental", "Espèce d'homme !", "Gwir", "Avec le temps" (interdit). Il a également traduit en français le recueil de Roparz Hemon "Un Breton redécouvrant la Bretagne". Son dernier livre en librairie est un recueil de nouvelles : "le-septième-jour.net". Dix autres ouvrages (en numérique ou sur papier) sont accessibles sur les sites d'Amazon : neuf romans et un essai, "Quoi d'Autre ?"
Voir tous les articles de Michel Treguer
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 6 multiplié par 7) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons