Non-lieu pour le militant breton Youenn ArBorn

-- Justice et injustices --

Dépêche
Par La rédaction

Publié le 16/01/20 17:29 -- mis à jour le 18/01/20 14:05

Yves Le Borgne, connu sous son nom d'artiste Youenn ArBorn, a été totalement innocenté concernant des actes de violences qui remontent à l'épisode des Bonnets rouges entre 2013 et 2014. Un non-lieu a été obtenu. Il n'y aura donc pas de procès.

49898_1.jpgYouenn et sa compagne (photo archives ABP)

Le militant de la cause bretonne, alors âgé de 74 ans, avait été mis en examen le 27 janvier 2017 pour «association de malfaiteurs en relation avec une organisation terroriste». Les faits de terrorisme reprochés concernaient des cocktails molotovs lancés contre les murs extérieurs de deux gendarmeries.

Nous avons appris via un communiqué paru sur le réseau social Facebook que Youenn ArBorn va essayer maintenant de récupérer des ordinateurs, des équipements de son studio d'enregistrement y compris des caméras, et tous les objets qui avaient été saisis à son domicile à Penmarc'h lors d'une perquisition suivie d'une arrestation qui s'étaient avérées particulièrement brutales et traumatisantes pour le couple (voir notre article).

Cet article a fait l'objet de 2528 lectures.
mailbox imprimer
la rédaction de l'ABP

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 1 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.