Le Prix Jean-Claude Touzeil a été attribué !

-- Culture --

Communiqué de presse de Spered Gouez / L'esprit sauvage
Porte-parole: Marie-Josée Christien

Publié le 9/06/20 18:08 -- mis à jour le 10/06/20 08:00
50558_1.jpg
Couverture de "Les soubresauts de la planète", Prix Jean-Claude-Touzeil 2020

Pour cause de coronavirus, le 5e Festival Trouées poétiques qui devait se dérouler les 13 et 14 mars 2020 à Port-Louis et à Riantec a été annulé.

L'association Trouées poétiques organise depuis 2018 un prix dont le jury sont des élèves des classes de Lorient Agglomération. Cette année, quatre classes de trois écoles primaire (Riantec, Gâvres et Hennebont) ont participé et ont départagé quatre recueils de poètes contemporains. La compagnie des Flâneurs est passée dans les classes pour présenter et lire des extraits des livres en lice. Le Jury des élèves a transmis les résultats, juste avant le confinement.

Après Morgan Riet lauréat en 2018 pour A fleur de poème (éditions Donner à Voir), le Prix Jean-Claude-Touzeil 2020 a été attribué à Patrice Perron pour son recueil Les soubresauts de la planète, publié en 2017 par "Les Editions Sauvages".

Lydia Padellec, présidente de l'association et poète, souligne que les élèves ont été très touchés par ces poèmes écologiques, sujet très actuel, et par les belles photos de paysages de Bretagne et d'ailleurs prises par l'auteur.

Malheureusement, il n'y aura pas de remise de prix officielle.

Le Festival est reporté en mars 2021.

Voir aussi :
tags : Prix littéraire, poésie, Festival
mailbox imprimer
poète et critique, responsable de rédaction de la revue Spered Gouez/L'esprit sauvage.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.