Poètes bretons au 34ème Printemps de Durcet

-- Culture --

Annonce de Spered Gouez / L'esprit sauvage
Porte-parole: Marie-Josée Christien

Publié le 10/04/19 17:51 -- mis à jour le 10/04/19 17:51

Durcet dans l'Orne, «Village en poésie» de moins de 300 habitants labellisé par le «Printemps des Poètes», mérite bien son surnom de «Capitale Internationale de la poésie». Il vient de fêter son 34ème Printemps, alors que l'officiel Printemps des Poètes n'en est qu'à sa 20ème édition.

47301_1.jpgPoètes bretons à Durcet, 2019 (photo Yvon Kervinio)

Cette année encore, un nombre important de poètes bretons y étaient annoncés. Ils y étaient : Jean-Albert Guénégan, Jean-Claude Tardif (élu sur le Chemin des poètes), Louis Bertholom (élu sur le Chemin), Nicole Laurent-Catrice, Pierryle Orvault, Lydia Padellec, André Schetritt, Guy Allix, Chantal Couliou, Clara Régy (élue sur le Chemin), Marie-Josée Christien, ainsi que le photographe Yvon Kervinio (qui a pris la photo de groupe). Absents sur la photo : Xavier-Pierre Vigy et Matt Malhen.

Les éditions Spered Gouez, La Lune bleue et L'Aventure Carto étaient également présentes au petit salon de poésie du dimanche, ainsi que Rouge Papille (chocolats à lire et à croquer de St-Juvat, Côtes d'Armor).

Une bonne surprise est venue récompenser la fidélité des Bretons : temps fort et moment attendu du week-end, le 13ème Prix Ribouillault remis pendant le repas du samedi soir a été décerné à trois poètes bretonnes. Lydia Padellec, Chantal Couliou et Marie-Josée Christien se partagent ce prix attribué à un «poète décidément inclassable».

Des photos sont publiées chaque jour par Jean-Claude Touzeil (poète fondateur du Printemps de Durcet) sur son blog Biloba

En savoir plus sur Claude Ribouillault

Voir aussi :
mailbox imprimer