Le prix littéraire Sten Kidna a été décerné !

-- Littérature --

Communiqué de presse de Kerlenn Sten Kidna
Porte-parole: Kerlenn Sten Kidna

Publié le 6/06/16 19:27 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le prix Sten Kidna, récompensant un livre de fiction récemment paru en breton, a été créé en 2008 à l'initiative de la commune du Bono, et notamment du conseiller municipal Michel Demion. Le prix Sten-Kidna a été remis de 2009 à 2015 avec la commune du Bono. Celle-ci ayant décidé d'arrêter sa participation fin 2015, c'est la commune d'Auray qui a pris le relais. Il est doté de 700€.

40339_1.jpgLe prix littéraire Sten Kidna 2016 a été décerné à Mikael Madeg pour son roman "Dispac'h"

En 2016, six romans étaient en lice :

Bara Brith (David ar Gall - Al Liamm)

Diskrap e Skrabyar (Yann Gerven - Al Liamm)

Dispac'h (Mikael Madeg - Kêredol)

Divemor (Pierre-Emmanuel Marais - Al Liamm)

N'eus ket a garantez eurus (Goulc'han Kervella - Skol Vreizh)

Udora (Paskal an Intañv - Al Liamm)

Le prix est remis cette année à Dispac'h, roman de Mikael Madeg paru fin 2014 chez Kêredol (630 pages, 35 €).

Ce roman évoque les aventures d'un Breton de la région de Landerneau né en 1760 et qui émigre en Amérique du nord au moment de la guerre d'indépendance des Etats-unis. Il participe à cette guerre du côté des insurgés, se retrouve prisonnier d'une tribu améridienne où il vit sa première histoire d'amour. Il réussit à fuir et rentre en Bretagne où il devient trafiquant de chevaux. Gendarme pendant les premières années de la Révolution, il passe à la chouannerie après avoir assisté à l'exécution de prêtres. Ce roman a été, cette année, le préféré du jury populaire (neuf membres), constitué par Kerlenn Sten Kidna.

Mikael Madeg est l'auteur de nombreux ouvrages en breton et en français (romans, recueils de nouvelles, contes, recueils de surnoms bretons...). Il vit dans le Léon.

Un deuxième prix : le prix Michel Demion.

L'association Kerlenn Sten Kidna a créé un second prix avec d'honorer le travail d'un auteur en faveur du breton vannetais (le vannetais étant le dialecte breton parlé dans le Morbihan, pour résumer). Ce prix a été remis en 2013 à Daniel Doujet pour son travail de réédition des chroniques de Job Jaffré parues en breton dans le quotidien la Liberté du Morbihan entre 1965 et 1985. En 2014 nous avions primé Herri ar Borgn, pour l'ensemble de son oeuvre (poésie, recueil d'expressions, contes...). Herri est décédé fin 2015. Cette année nous avons décidé de donner un nom à ce prix, ce sera le prix Michel Demion, à la mémoire de la personne qui est à l'origine du prix littéraire. Michel Demion, ancien conseiller municipal du Bono, écrivain, grand voyageur, était un ami de la culture bretonne, proche de la Kevrenn Alre. Il est décédé le 11 mars dernier.

Ce prix Michel Demion est décerné cette année à Daniel Carré pour son travail en faveur de l'oeuvre de l'écrivain Loeiz Herrieù. Daniel Carré a traduit en français le chef d'oeuvre de Loeiz Herrieu, Kammdro an ankoù, carnets de guerre de ce soldat, adjudant fourrier sur le font entre 1914 et 1919. Ce livre a été traduit sous le titre « Le tournant de la mort ». Daniel Carré présente également une chronique sur radio Bro Gwened où il met à la connaissance du public les lettres que Loeiz Herrieù écrivait à son épouse, en breton, depuis le front.

mailbox imprimer
l'association kerlenn sten kidna met en place de nombreuses activités et actions tout au long de l'année afin de sauvegarder et promouvoir la culture bretonne, et particulièrement la langue. a ce titre, elle assure : des cours du soir, une formation intensive, des stages en immersion, des ateliers (lecture, chant...), des sorties et des publications (la revue an dasson, un dvd d'amélioration de sa compréhension orale...). elle existe depuis plus de 30 ans et agit sur le pays d'auray.

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 4 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.