Le Prix du Roman de la Ville de Carhaix 2018 décerné à Mérédith Le Dez

-- Littérature --

Agenda de Spered Gouez / L'esprit sauvage
Porte-parole: Marie-Josée Christien

Publié le 6/10/18 10:57 -- mis à jour le 06/10/18 10:57

Le « Prix du roman de la ville de Carhaix » récompense chaque année depuis 1999 un roman dont l’auteur est breton ou bien réside dans l’un des cinq départements bretons. Ce prix, doté d’une somme de 1 500 euros par la ville de Carhaix, sera remis en public par le jury le samedi 27 octobre 2018 à 17h00 dans le cadre du festival du livre en Bretagne qui se déroulera le dernier week-end d’octobre à l’espace Glenmor.

45884_1.jpg
Le Coeur mendiant, couverture

Le prix 2018 revient à Mérédith Le Dez pour son roman Le Cœur mendiant (2018, Editions La Part Commune).

Mérédith Le Dez, née en 1973, vit et écrit à Saint-Brieuc. Enseignante, puis éditrice de 2007 à 2013, elle se consacre ensuite à l’écriture et à la littérature.

Publiée depuis 2008, elle a reçu en 2015 le prix international francophone Yvan-Goll pour Journal d’une guerre (Folle Avoine, 2013) et en 2017 le prix de poésie française Vénus-Khoury-Ghata pour Cavalier seul (Mazette, 2016).

Le Cœur mendiant est son second roman.

A paraître aux Editions Mazette en 2018 : La Nuit augmentée (poésie).

Résumé du roman lauréat

Un soir à 20 h en 2015. Dans une grande tour qui domine la ville où elle s’est installée seule quelques années plus tôt, une femme regarde les informations. Elle pense à son voisin, un vieillard malade du cœur qui vient d’être hospitalisé et dont elle garde le chat. Sur l’écran, des silhouettes dans un lointain désert jouent au football. Les ballons sont dirait-on faits de chiffons sales. En vérité ce sont les têtes de jeunes Américains décapités par leurs bourreaux. Le même soir, à la fin du même journal télévisé, elle apprend la disparition d’un homme qu’elle a connu vingt-cinq ans plus tôt, un écrivain britannique controversé, Jeremy Kettle, au parcours singulier. Cette mort énigmatique ouvre pour elle un travail de remémoration. Dans sa cave sont entreposés des cartons qu’elle n’a jamais ouverts depuis son déménagement. Poussée par les circonstances, elle renoue avec son passé, sur les traces d’un homme aimé, André Rouvre, le traducteur en français de Jeremy Kettle. Commence alors le récit dont elle est la narratrice, liant les destins individuels des personnages à l’histoire du monde sur une trentaine d’années, mêlant réalité et fiction, entre aspirations de la jeunesse et désenchantement de la maturité.

Mérédith Le Dez sera présente les 27 & 28 octobre au Festival du livre sur l'espace du salon des romanciers animé par les libraires de Kenstroll.

Les lauréats du « Prix du roman de la ville de Carhaix » depuis sa création :

1999 : Yvon INIZAN - Ailleurs exactement (HB éditions)

2000 : Bernard GAREL - Mines flottantes (Ramsay)

2001 : Jacques JOSSE - Café Rousseau (La Digitale)

2002 : Soazig AARON - Le non de Klara (Maurice Nadeau)

2003 : Marie LE DRIAN - Ça ne peut plus durer (Julliard)

2004 : Cédric MORGAN - Le Bleu de la mer (Phébus)

2005 : Arnaud LE GOUËFFLEC - Basile et Massue (L’Escarbille)

2006 : Marie-Hélène BAHAIN - L’arbre au vent (Diabase)

2007 : Sylvain COHER - Fideicommis (Naïve Editions)

2008 : Françoise MOREAU - Jamais de la vie (Diabase)

2009 : Tanguy VIEL - Paris-Brest (Les éditions de Minuit)

2010 : Hervé JAOUEN - Ceux de Ker-Askol (Presses de la Cité)

2011 : Gaël BRUNET - Tous les trois (Editions du Rouergue)

2012 : Claire FOURIER - Les silences de la guerre (Editions Dialogues)

2013 : Fabienne JUHEL - Les oubliés de la lande (Editions Rouergue)

2014 : Julia KERNINON - Buvard (Editions Rouergue)

2015 : Loïc LE GUILLOUZER - Cochinchine (Editions Goater)

2016 : Daniel CARIO - Les chemins creux de Saint-Fiacre (Presses de la Cité)

2017 : Marie LE GALL - Mon étrange sœur (Grasset)

2018 : Mérédith LE DEZ - Le Cœur mendiant (La Part Commune)

Présentation complète du roman sur le site du Festival du livre de Carhaix : (voir le site)

Le programme du festival et la liste des éditeurs présents y seront également publiés prochainement. C’est Claire Fourier, qui reçut le Prix du Roman de la Ville de Carhaix en 2012 pour Les silences de la guerre (éditions Dialogues), qui sera la présidente d’honneur de cette édition consacrée aux romans et aux romanciers de Bretagne.

Voir aussi :
mailbox imprimer