Le centralisme fonctionne moins bien à La Réunion

-- Politique --

Interview
Par Fanny Chauffin

Publié le 8/08/11 23:27 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Sur le continent, il existe des classes bilingues mais très peu de familles utilisent la langue régionale de l'école entre les murs de la maison. Sur l'île de La Réunion, il y a très peu de classes bilingues alors que la loi est la même pour tous, qu'un CAPES de créole a été créé lors de l'arrivée de Mitterrand au pouvoir en 1981. Mais la pratique du créole à la maison est très courante (difficile à évaluer, près de 90 % selon Danyel Waro) et les enfants sont donc bilingues, même si le français reste dans la tête de beaucoup la langue de la réussite.

Danyel Waro raconte dans ce long interview (qui vous sera livré par petits bouts) son trajet de militant, poète, et chanteur de renommée internationale.

Ce dimanche d'août à l'Espace Marine du festival interceltique, il a mis le feu et le maloya redécouvert par lui et une poignée de militants pour la langue créole est aujourd'hui un moyen de chanter la lutte d'un peuple qui est sorti de l'esclavage mais qui doit encore lutter contre des chaînes qui l'empêchent de parler sa langue à la télévision, à l'école. Les Réunionnais parlent leur langue mais ne la lisent et ne l'écrivent que trop peu.

Voir aussi :
mailbox imprimer
Docteure en Breton-Celtique à l'Université de Rennes 2 et au groupe Ermine-CRBC, enseignante au lycée Diwan. Autres sites : Tv bro Kemperle et Tvlise Diwan Karaez. Contributrice à l'ABP depuis 2005 : des centaines d'articles, des centaines de vidéos en français, comme en breton.

Vos commentaires :

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 1 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.