La langue bretonne et les politiques : oui, mais...
Lettre ouverte de Taol Kurun

Publié le 14/12/14 14:05 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
:

Une fois de plus, le Ministère de la Culture est gêné aux entournures par la culture bretonne, une fois de plus, les provinciaux, les citoyens de seconde zone, sont méprisés.

Toutes nos newsletters et tous nos agrégateurs sont gratuits ! Abonnez-vous ! (voir le site)

La Bretagne compte le plus grand nombre de festivals de France, le plus grand nombre d'éditeurs, de production de disques. Ses artistes sont connus dans le monde entier, et très bien connus même, partout où des minorités se battent pour leur identité, leur culture et leur politique.

Le souci, c'est qu'en Bretagne, c'est le choix de la non violence qui a été fait, celui de la revendication d'une identification plus que d'une identité, mot qui fait peur à juste titre avec les développements inquiétants des mouvements "identitaires" fascisants un peu partout.

Il est temps que comme en Sardaigne, en Écosse, en Catalogne, la Bretagne soit capable de revendiquer de façon claire ce qu'on lui doit, tout simplement : la reconnaissance. En termes de culture, de langue, mais aussi d'énergie,d'éducation, de développement économique.

Pour des hommes et des femmes politiques plus courageux, pour une union des forces associatives, politiques, environnementales autour d'un projet clair, plus clair que celui du clown de "Fubudenn" au salon du livre de Carhaix...

Voir aussi :
Vos 3 commentaires
  Marcel Texier
  le Dimanche 14 décembre 2014 15:49
C'est mou du genou tout ça ! On a peur des mots: il ne faut plus dire "identité", mais "identification" ! Oui, m'dame ! On est ouvert sur le monde, on est tout vert de peur !
Si vous croyez que vous allez sauver la langue bretonne, si vous croyez que vous aller sauver la Bretagne avec une trouille pareille, vous pouvez attendre la saint Glin-Glin !
(0) 
  PIERRE CAMARET
  le Lundi 15 décembre 2014 08:55
Qui c'est en France , la Ministre de la Culture ?????? aucune idee .
Il y en a un(e).
(0) 
  Pôtr ar skluj
  le Mercredi 17 décembre 2014 16:52
Le sketch est bien optimiste, ça ne parle plus guère breton à Carhaix. En tout cas, le breton de la sous-secrétaire est à peu près aussi que celui que l'on entend d'habitude dans les média.
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR de l'article et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.