Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
désolé cette photo n'existe plus
- Communiqué de presse -
L'UDB encourage le projet d'hydrolienne en ria d'Etel
La société Actimar propose de créer une hydrolienne en ria d’Etel sur la commune de Plouhinec. Ce projet mérite d’être salué et encouragé. En effet l'énergie hydrolienne (production d'électricité à partir des courants marins) offre des perspectives très intéressantes, tout particulièrement en Bretagne. Le potentiel de production d'électricité hydrolienne en Bretagne
Nil Caouissin pour UDB le 1/12/06 9:06

La société Actimar propose de créer une hydrolienne en ria d'Etel sur la commune de Plouhinec. Ce projet mérite d'être salué et encouragé. En effet l'énergie hydrolienne (production d'électricité à partir des courants marins) offre des perspectives très intéressantes, tout particulièrement en Bretagne. Le potentiel de production d'électricité hydrolienne en Bretagne a été évalué à 3.000 mégawatts, soit l'équivalent de trois réacteurs nucléaires;

Hors aujourd'hui la Bretagne est très dépendante sur le plan énergétique, en particulier sur le plan de son approvisionnement en énergie (elle ne produit que 5% de l'électricité qu'elle consomme). Or, avec les conséquences de la consommation galopante d'hydrocarbures (dérèglement climatique, pollution, flambée des prix), le développement des énergies propres et renouvelables est un impératif tant économique qu'écologique. EDF prétend pouvoir assurer un meilleur service énergétique à la Bretagne en construisant une nouvelle centrale nucléaire à Flamanville. Mais si les bretons ont refusé avec succès le nucléaire à Plogoff ou ailleurs, l'UDB ne souhaite évidemment pas que cette situation conduise à déplacer le problème dans le jardin du voisin normand.

Au contraire face aux défis de l'énergie, il faut encourager les innovations technologiques respectueuses de l'environnement et de la santé humaine. L'énergie hydrolienne est en cours de développement en Grande-Bretagne (Ecosse, Cornouailles britannique). Si la Bretagne ne s'y investit pas maintenant, nous risquons de ne plus pouvoir rivaliser demain sur le plan technologique et industriel. Le résultat pourrait être celui que nous connaissons aujourd'hui avec l'énergie éolienne: les machines installées en Bretagne sont d'origine allemande ou danoise.

L'actualité économique difficile du pays de Kermperlé nous montre que si nous voulons conserver des activités industrielles dans un monde mouvant, il faudra proposer de nouvelles activités s'appuyant sur les compétences existantes. La production d'outils performants dans le domaine des énergies propres est de ce point de vue une opportunité à ne pas rater.

La fédération Morbihan de l'UDB encourage la démarche de concertation avec la population et les élus de Plouhinec que les responsables d'Actimar ont choisie. Elle se situe à l'opposé de la façon du lobby nucléaire. Si le projet abouti, il aurait de plus une valeur symbolique à quelques kilomètres de la main symbolisant les mouvements anti-nucléaires à Erdeven.

Yann SYZ

Responsable des affaires extérieures

Fédération Morbihan

(voir le site)

Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 2 multiplié par 1) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons