-- Cultures --

Aziliz Gouez à Carhaix : "La politique française est en train de sombrer dans un marasme inquiétant"

Chronique de Kerne Multimédia (porte parole Fanny Chauffin) publié le 31/10/16 22:50

Des discours et des débats fort intéressants, une délégation irlandaise proche des festivaliers : un salon riche en enseignements.

Que ce soient Aziliz Gouez interrogée sans arrêt par les diverses radios et télévisions venues à Carhaix, les spécialistes de l'insurrection irlandaise de Pâques 1916, ou encore l'ancien instituteur aujourd'hui responsable des émissions en gaélique d'Irlande venu, en plus de ses différentes charges, animer une petite heure l'espace Jeunesse (voir la vidéo), les invités ont fait voyager les festivaliers de Carhaix à la fois dans le temps, mais aussi dans l'imaginaire irlandais.

Théâtre irlandais, exemplaire à bien des égards, mais aussi influence politique sur les militants de la cause bretonne dans les années 1920 en Bretagne.

Cent ans après, la musique irlandaise a fait de nombreux émules. La langue gaélique, bien qu'officielle en Irlande, subit la suprématie de la langue anglaise. Dans une interview au Télégramme, Aziliz Gouez donne des pistes pour l'avenir : «Il manque une vision collective (...). La politique française est en train de sombrer dans un marasme inquiétant. En Bretagne, il y a encore quelque chose à sauver. Il y a une richesse humaine, mais il faut une mobilisation collective».

Voir aussi :
©agence bretagne presse

Cet article a fait l'objet de 1117 lectures.
mailbox imprimer
Docteure en Breton-Celtique à l'Université de Rennes 2 et au groupe Ermine-CRBC, enseignante au lycée Diwan. Autres sites : Tv bro Kemperle et Tvlise Diwan Karaez. Contributrice à l'ABP depuis 2005 : des centaines d'articles, des centaines de vidéos en français, comme en breton.

Vos commentaires :

Gilbert Josse
Mardi 1 novembre 2016

La politique française a sombré dans un marasme inquiétant.

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 6 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.