Irène Frain : On arrive à des choses rationnelles par des choses émotionnelles
Dépêche de Philippe Argouarch

Publié le 22/11/10 1:10 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Née à Lorient, façonnée par la culture de sa terre d'origine, la Bretagne, dans une famille encore très proche du milieu rural et de son dénuement, Irène Frain s'est d'abord signalée par un ouvrage historique sur l'âge d'or de la Bretagne maritime, "Quand les Bretons peuplaient les mers" (1979).

Elle consacre son premier roman à René Madec, petit mousse breton devenu nabab en Inde. Cette fresque épique de l'Inde du XVIIIe siècle, "Le Nabab" (1982) connaît un succès foudroyant et les romans suivants consacrent le talent d'Irène Frain : sens aigu de l'intrigue, écriture tantôt sèche tantôt flamboyante, don de faire vivre le lecteur en empathie avec ses personnages, humour certain, et surtout imagination foisonnante.

Depuis, cette femme de Lorient s'intéresse à l'Orient. "La Bretagne partage avec l'Inde la notion du sacré" a-t-elle avoué samedi à Guérande au Festival du Livre en Bretagne dont elle était la présidente d'honneur.

Son dernier livre "Les Naufragés de l'Île Tromelin" (Éditions Michel Lafon, 2009), relate le naufrage d'un navire négrier de Lorient, avec sa cargaison d'esclaves, sur une île minuscule à l'est de Madagascar. L'expérience de ce groupe de Noirs et de Blancs, poussés à s'entraider et donc se comprendre pour survivre, est la prise de conscience émotionnelle qui, rapportée en France, aboutira à l'abolition de l'esclavage en 1794.

Philippe Argouarch

Philippe Argouarch

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Philippe Argouarch est un reporter multi-média ABP pour la Cornouaille. Il a lancé ABP en octobre 2003. Auparavant, il a été le webmaster de l'International Herald Tribune à Paris et avant ça, un des trois webmasters de la Wells Fargo Bank à San Francisco. Il a aussi travaillé dans des start-up et dans un laboratoire de recherche de l'université de Stanford.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 1 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.