Hommage à Florence Arthaud

-- Littérature --

Communiqué de presse de I.R.
Porte-parole: Isaline REMY

Publié le 30/03/15 16:18 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Florence Arthaud

en collaboration avec Jean-Louis Bachelet

Collection : La traversée des mondes

Parution le 19.03.2015

«J'ai basculé en une fraction de seconde. Je suis dans l'eau. Il fait nuit noire. Je suis seule [...]. Dans quelques instants, la mer, ma raison de vivre, va devenir mon tombeau.» Le samedi 29 octobre 2011, alors qu'elle naviguait seule à bord de son voilier, Florence Arthaud tombe à l'eau, au large du cap Corse. Isolée, en pleine nuit, sans gilet de sauvetage, la navigatrice va affronter la mort pendant de longues heures. Elle restera en vie grâce à une série de petits miracles : une lampe frontale, un téléphone portable étanche, du réseau et sa mère qui veillait en pleine nuit. Dans ce livre confession, Florence Arthaud revient sur cet épisode tragique.

Puis c'est un jeu diabolique vous a emportée et ce sont les airs qui ont eu raison de vous. Alors Florence merci de nous avoir montré tant de choses, d'avoir bousculé les idées reçues.

Les bretons ne vous oublieront jamais. Adieu Florence !

mailbox imprimer
Ecrivain, journaliste de presse écrite dans le domaine des évènements culturels et festifs.

Vos commentaires :

Mohit
Mercredi 14 octobre 2015

yeah, I was going to say the same thing... you got so many friends with a fleame name who have their birthday recently. Your the other half must be very understanding not to be jealous about that... =p

ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 9 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.