Hommage à Annaig Renault : achetez sa dernière ?uvre
Communiqué de presse de Institut Culturel de Bretagne
Communiqué de presse de Patrick Malrieu

Publié le 12/01/13 12:10 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Il y a un peu plus d'un an, les Rencontres poétiques internationales de Saint-Malo (14-16/10/2011) permettaient au public de découvrir le travail réalisé par une poétesse qui nous est chère, en la personne d?Annaig Renault, à partir de l??uvre de l?artiste peintre Yves Grandjean, ?uvre qui avait fortement bouleversé notre amie sur le plan esthétique et humain. Annaig ne put se rendre à ces rencontres, où je représentais l?Institut culturel de Bretagne. Quelques semaines plus tard, le 8 janvier, Annaig nous quittait, au terme d?une maladie qui l?avait privée de la sensibilité de son corps, mais lui avait laissé toute sa lucidité, son immense intelligence et son inépuisable humour. Dès Saint-Malo avait germé l?idée de publier en un seul volume, avec l?original français et les illustrations d?Yves Grandjean, le texte breton rédigé par Annaig elle-même en écho aux toiles de l?artiste. Comme on le voit dès le titre, Gant ma tavo gwad an noz, le texte breton n?est pas une reprise mot à mot du français Je sais la vie brûlante mais une transposition dans cette langue qu?elle aimait et qu?elle a tant servie. Pour celles et ceux qui ont suivi ses récentes publications, ce dernier opus n?est pas étranger à l?atmosphère du Dieu vagabond qu?elle avait écrit alors qu?elle ignorait encore qu?elle était malade, mais dont elle avait confié, une fois son mal révélé, qu?elle n?aurait rien changé à ce récit tout à la fois plein de légèreté et de profondeur. On retrouvera dans Je sais la vie brûlante/Gant ma tavo gwad an noz, un chant d?une sincérité absolue, qui mêle les évocations de la nature, les accents bibliques chers à Annaig, le cri pathétique et noble qu?ont illustré chacun à leur façon le peintre et la poétesse, le « chemin d?humanité » qu?elle aimait chez Maodez Glanndour à qui elle avait consacré sa thèse et avec lequel elle avait tant de choses en commun. Il n?était pas de plus beau message, de komzoù bev, que puisse nous laisser Annaig qui, après avoir inspiré la vie de Skol-uhel ar Vro/Institut Culturel de Bretagne avec un professionnalisme remarqué, en était restée une animatrice aussi talentueuse que généreuse. Le livre est imprimé sur papier Centaure 150 gr, cousu, en tirage limité à 100 exemplaires par l?éditeur d?art Henry des Abbayes. Cette vie de notre amie, cette vie des langues dans lesquelles elle s?est exprimée, nous la savons assurément brûlante : gouzout a reomp e tev ar vuhez? Alain Monnier, Vice-président de l'ICB Pour rendre hommage à Annaig Renault, l?ICB a édité son livre de poèmes, en version bilingue français-breton, intitulé Je sais la vie brûlante/Gant ma tavo gwad an noz. Au fil du temps, au rythme de ses éditions, aux rendez-vous de la cérémonie de remise des colliers de l?Hermine, chacun a pu apprécier la plume d?Annaig, la beauté de ses formules, la choix de ses mots et au delà de tout, le sens profond de ses textes, en français comme en breton ! Aujourd?hui, Annaig attise notre souvenir par une ?uvre forte et sensible? Comment pourrait-il en être autrement d?un dernier cri avant son départ pour la Terre d?éternelle Jeunesse, le Tir na nÓg? Cette ?uvre est d?autant plus forte et sensible que les illustrations d?Yves Grandjean et le texte d?Annaig se répondent en un dialogue déchiré dont on ne peut sortir qu?émerveillé mais pas indemne. Patrick Malrieu, chancelier de l?Ordre de l?Hermine, président de l?ICB BON DE COMMANDE JE SAIS LA VIE BRULANTE / GANT MA TAVO GWAD AN NOZ Institut culturel de Bretagne-Éditions d'art Henry des Abbayes NomPrénom Adresse Je souhaite recevoir ?. exemplaire(s) du livre bilingue d?Annaig Renault et Yves Grandjean Je joins le règlement par chèque bancaire : 24 ? (+ 2,40 E. expédition franco de port) à l?ordre de l?ICB Je renvoie ce bulletin à Institut Culturel de Bretagne, 6 rue Porte Poterne, 56000, Vannes ou à Catherine Latour, route de Chateauneuf du Faou, 29540, Spézet (voir le site)

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Institut Culturel de Bretagne / Skol-Uhel ar Vro. Développement et diffusion de la culture bretonne à l'ensemble de la Bretagne. Colloques, conférences, journées de travail, publications.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 7 multiplié par 5 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.