Entrer au capital de STX : une opportunité pour la Bretagne ?

-- Economie --

Communiqué de presse de Alliance Fédéraliste Bretonne - Emglev Kevredel Breizh
Porte-parole: Gwenael Kaodan

Publié le 14/10/16 18:06 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
41070_1.jpg
logo

On vient de l’apprendre, l’un des principaux actionnaires, coréen, des Chantiers STX de Saint-Nazaire - ex-chantiers de Penhoët - est dans l’obligation de vendre ses parts. Or ces chantiers ont des commandes pour les dix années à venir.

Déjà un consortium néerlandais et un autre, italien, sont sur les rangs.

Nous faisons un appel auprès du Conseil régional de Bretagne pour qu’il s'associe au Département de Loire-Atlantique (premier des départements bretons par sa démographie et son poids économique, faut-il le rappeler) afin d’étudier ensemble quelles modalités pourrait prendre une entrée au capital de cet emblématique chantier qui, grâce au savoir-faire et au talent de sa main d’oeuvre, concourt à la renommée mondiale de la péninsule bretonne.

L’AFB-EKB, dans un prochain courrier, va s’adresser aux présidents Jean-Yves Le Drian et Philippe Grosvalet pour connaître leurs intentions.

Le bureau

Voir aussi :
mailbox imprimer
logo
Construire une Bretagne harmonieuse, réunifiée. Favoriser la prise de conscience identitaire et politique de la population.

Vos commentaires :

Paul Chérel
Samedi 15 octobre 2016

Très bonne initiative ! Reste à voir si les courtisans lèche-bottes des Conseils Régionaux concernés oseront réserver leurs recettes respectives à ce type d'investissements plutôt qu'aux fantaisistes défausses de responsabilités appelées compétences par Paris. Paul Chérel

ANTI-SPAM : Combien font 1 multiplié par 9 ?
Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.