Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
Nos enfants ne sont pas des sardines !
Hor bugale n'int ket sardin !
Nos enfants ne sont pas des sardines ! Hor bugale n'int ket sardin !
- Communiqué de presse -
Entre pleurs, déchirements et passages dans les couloirs
Bilan sur ce qui s'est passé aujourd'hui à l'école ? Ce matin, plusieurs parents étaient présents au sein de l'école. Nous n'avons pas bloqué la répartition des enfants car, suite aux
David Planchet pour Div Yezh Bruz le 22/09/09 14:22

Bilan sur ce qui s'est passé aujourd'hui à l'école ? Ce matin, plusieurs parents étaient présents au sein de l'école. Nous n'avons pas bloqué la répartition des enfants car, suite aux menaces d'interventions des forces de l'ordre, aux nombreuses intimidations et en tant que parents responsables, nous avons décidé de diversifier nos moyens d'actions.

L'enseignante envoyée en renfort (les lundi et mardi)était accompagnée de l'inspectrice, Mme Loarer. La répartition telle qu'elle avait été imposée par l'IA s'est donc faite : 9 grande section de la classe bilingue sont partis à l'école élémentaire accompagnés par l'enseignant. Une fois celui-ci revenu, 6 petite section sont partis dans la 5ème classe avec l'enseignante mise en renfort (dont la plupart des parents ne connaissent pas le nom) et l'inspectrice. Puis l'inspectrice est partie récupérer deux autres groupes de 6 enfants dans les autres classes avec la directrice (des moyens et des petits) Entre pleurs, déchirements et passages dans les couloirs, les enfants ont été retirés de leur classe et dirigés vers une autre classe qu'ils ne connaissaient pas pour certains...le cadre proposé pour un tel effectif d'enfants est extrêmement perturbant et régressif.

Lorsque nous avons quitté le groupe scolaire à 10h, la répartition des élèves n'était toujours pas terminée. Les enfants étaient accueillis par une enseignante qu'ils ne connaissaient pas et qui ne sera là que 2 jours par semaine, sans Atsem à ce jour...la maternelle deviendrait-elle une garderie ??

Questions : - Comment vont se dérouler les journées de jeudi et vendredi , sans renfort ? - Les enfants vont-ils être retirés de leur classe puis remis dans une autre chaque semaine ?!! - Ceux inscrits en filière bilingue, pourront-ils bénéficier de l'enseignement d'une autre langue dans de telles conditions ?... - Comment est-il possible de constituer un projet pédagogique cohérent et quelles seront les conditions pour l'avenir de nos enfants ?

Nous restons mobilisés pour nos enfants et pour leur droit à l'éducation dans des conditions qui les respectent !

Nous vous invitons à venir manifester votre mécontentement avec nous, demain, Mercredi 23 Septembre au rectorat à partir de 15h (96, rue Antrain à RENNES)

Nous vous remercions par avance de votre soutien et de votre présence.

Div Yezh Bruz

Voir aussi :
logo
L'association Div Yezh Bruz a été créée en novembre 2003 par des parents d'élèves. Elle est fédérée à Div Yezh (Breizh) et a pour objectif de promouvoir, développer et défendre la langue et la culture bretonne, ainsi que l'enseignement bilingue breton-français dans les établissement scolaires publics.
Voir tous les articles de Div Yezh Bruz
Vos 0 commentaires :
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font 2 multiplié par 5 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons