Disparition de Michel Rocard

-- Nécrologie --

Communiqué de presse de Alliance Fédéraliste Bretonne - Emglev Kevredel Breizh
Porte-parole: Gwenael Kaodan

Publié le 4/07/16 13:23 -- mis à jour le 00/00/00 00:00
40511_1.jpg
logo

L’Alliance Fédéraliste Bretonne - Emglev Kevredel Breizh - se déclare attristée par la disparition de Michel Rocard. Elle salue le grand politique honnête, non conformiste, intègre et innovateur.

Elle tient à rappeler son rôle majeur dans la résolution de la grave crise politique survenue en un temps en Nouvelle Calédonie. C’était aussi un ardent défenseur de la décentralisation qui avait tenté, ce que l’opinion publique bretonne ignore, d’imaginer aux côtés de Bretons (le professeur Person, grand africaniste entre autres) qui partageaient ses vues, un nouveau statut pour la Bretagne. Sa résidence à Montsarrac, au bord du Golfe du Morbihan, lui avait permis de mesurer la singularité du peuple breton. Malheureusement il devait, dans les circonstances que l’on connaît, abandonner son poste de Premier ministre.

Nous saluons aussi le partisan convaincu d’une Europe plus fraternelle et plus juste qui se refusait aux postures simplistes et caricaturales.

Nous adressons à sa famille nos respectueuses salutations.

Pour l'AFB-EKB

Maelig Tredan,

Jean-Louis Le Mée,

Gwenael Kaodan,

Jean-Marc Le Luyer

Voir aussi :

mailbox
imprimer
logo
Construire une Bretagne harmonieuse, réunifiée. Favoriser la prise de conscience identitaire et politique de la population.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 9 multiplié par 4 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.