-- La réunification --

Des Bretons de Loire-Atlantique contestent, à l'entrée du Forum des Droits de l'Homme à Nantes

Cliquer sur la photo pour l'agrandir, puis flèches clavier pour naviguer (10 photos)

Non, ils ne contestent pas le Forum qui se tient à Nantes. Ils en ont après les Pays de la Loire, région administrative à leurs yeux artificielle.


Depuis 17 h 30, drapeaux bretons, banderoles – dont une trilingue « Bienvenue en Bretagne » – ainsi que musique et danses, animaient le parvis de la Cité des Congrès pour l'entrée des participants, visiteurs, officiels et intervenants au Forum des Droits de l'Homme. Ils étaient une petite centaine de personnes ce lundi 28 juin à avoir fait le déplacement des quatre coins de la Loire-Atlantique, de Nantes bien sûr, Saint-Nazaire, La Chapelle-sur-Erdre, Châteaubriant, Treffieux, Savenay, Blain, Basse-Goulaine dans le vignoble nantais ou encore de Pornic dans le Pays de Retz. Et sûrement d'ailleurs encore, comme de Kemper ou Vannes.

Des militants de Bretagne Réunie distribuaient une déclaration, en français et en anglais (voir les PDF).

« Ce que nous trouvons aberrant, c'est que la Région qui ne respecte pas le droit des Bretons soit partie prenante dans l'organisation de ce Forum. Nous demandons qu'elle ne s'en mêle plus. Il y a incompatibilité flagrante. C'est bien de vouloir aider à faire le ménage chez les autres, mais chez nous, qui pense et veut le faire ? » déclare un humoriste.

Un autre militant ajoute : « Sans minimiser au contraire les problèmes de non respect des Droits de l'Homme dans le monde, qui sont très graves et entraînent des morts d'hommes et de femmes, et par lesquels nous nous sentons aussi concernés, nous voulons faire savoir que, même en France, des Droits de l'Homme ne sont pas respectés, en l'occurrence ceux des Bretons qui demandent, depuis presque 70 ans maintenant, la réunification de la Bretagne ».


Une autre, « venue de Kemper », dit-elle, « pour assister aux débats de demain » (mardi (1)), ajoute « Les Bretons de Loire-Atlantique ne sont pas reconnus en tant que tels. On veut leur faire acquérir dans la tête et sur le papier une identité de “Ligériens”, qui pourrait s'appliquer aux habitants du département de la Loire mais certainement pas à ceux de la Loire-Atlantique, qu'ils soient bretons ou non. Je viens soutenir dans leur action les membres de Bretagne Réunie et leurs sympathisants. Nous voulons que la Loire-Atlantique redevienne un territoire breton en Bretagne et soit exclue de cette pseudo-région des Pays de Loire ».

« Tenez, prenez notre tract, vous verrez toutes nos revendications, et publiez-le ! Trugarez ! »


(1) les débats du mardi qui intéresseront particulièrement les Bretons :

« Peuples, citoyenneté, égalité, identité : “Peut-on construire le respect mutuel des droits dans la différence et la diversité ?” »

Intervenants : Yann Choucq, avocat au Barreau de Nantes, Aureli Argemi I Roca, président du CIEMEN, Rebiya Kadeer, présidente du Congrès Mondial Ouïghour, Selahattin Demirtas, avocat, Belkacem Lounès, président du congrès mondial amazigh, de 9 h 30 à 12 h

Et

« Démocratie, organisation territoriale de l'État et protection des minorités », modérateur Alain Fenet, de la Maison des Citoyens du Monde et Jacques Fialaire, directeur du laboratoire Droit et Changement Social.

Intervenants : Marc Joyau, maître de conférence de droit public, Jean Njoya, professeur de droit public, Francisco Barbosa, chercheur, Xosé Manuel Beiras, professeur d'économie politique, et Jean-Pierre Levesque, président de la section Droit et institutions de l'Institut Culturel de Bretagne, de 14 h à 16 h 30.

(voir le site) du Forum

(voir le site) de Bretagne Réunie


Maryvonne Cadiou à Nantes

Document PDF 18855_2.pdf Proposition Bretagne Réunie de sujet à débattre lors du Forum des Droits de l'homme 2010 à Nantes. En français.. Source : Bretagne Réunie
Document PDF 18855_3.pdf Proposition Bretagne Réunie de sujet à débattre lors du Forum des Droits de l'homme 2010 à Nantes. En anglais.. Source : Bretagne Réunie
Voir aussi :

Cet article a fait l'objet de 1396 lectures.
mailbox imprimer

Maryvonne Cadiou est correspondante ABP depuis le 22 février 2007. Elle est aussi secrétaire de rédaction.

Vos commentaires :

bertrand
Mardi 31 août 2010

Juste une remarque sur la banderole trilingue... il y a du texte écrit en français, il y en a en breton, il y en a aussi enl'anglais... mais où est passé le gallo. Il faut savoir que le vrai nom de Nantes est Nàntt et que, dans cette ville romane, seuls les soldats bretons au XV siècle ou les migrants récents bretons parlaient le breton. Comment expliquer cet oubli ? Peut-être pour cacher la misère...

Écrire un commentaire :

Combien font 5 multiplié par 8 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées.

Publicités et partenariat