Débat culture bretonne à Science-Po Rennes : vers un débat à sens inique ?

-- Politique --

Dépêche de F. Lécuyer

Publié le 1/12/11 15:40 -- mis à jour le 00/00/00 00:00

Le débat promet d'être animé à Science-Po Rennes ce jeudi soir à 18 heures, Françoise Morvan, spécialiste du monde elfique et auteure du fameux “Le Monde comme si” où le mouvement breton est copieusement étrillé, est invitée à causer culture bretonne. Le thème du débat « Y a-t-il deux cultures bretonnes ? » est lié à la sortie du supplément du mensuel Les Inrockuptibles consacré à Rennes.

Or, le choix des invités à la tribune fait débat :

– Jean Marc Huitorel , commissaire d'exposition, critique d'art à la revue Art Press et membre du comité de suivi de La Criée, centre d'art contemporain à Rennes.

– Françoise Morvan et André Markowicz donc, écrivains et traducteurs. Françoise Morvan a dénoncé le nationalisme breton et ses dérives identitaires dans son ouvrage Le Monde comme si. Nationalisme et dérive identitaire en Bretagne. (Actes Sud, 2002).

– Alain Dreyfus, journaliste aux Inrockuptibles, rédacteur en chef du supplément Rennes.

Effectivement peu de traces de contradicteurs dans ce groupe.

Selon le site Breizhistance.tv (voir le site) « Alain Dreyfus des “Inrockuptibles” a contacté Gael Roblin, rennais, militant de la gauche indépendantiste et ex-élu au Conseil d'administration de Rennes 2 et membre de la troisième chambre du Conseil régional de Bretagne (le nouveau Conseil culturel…) ».

Or, toujours selon le même site : « Patrick Le Floc'h, le directeur de l'IEP, s'est formellement opposé à la présence de Gael Roblin à la tribune de ce “débat”, arguant du fait que pour des raisons de sécurité cela n'était pas possible, “qu'il avait trop de problèmes avec l'extrême-gauche à Rennes” ». Contactée par nos soins, la chargée de communication à Science Po Rennes, déclare quant à elle, que « Gael Roblin a effectivement fait partie des noms qui ont circulé mais nous ne l'avons pas retenu. Une autre personne à laquelle nous pensions ne pouvait pas venir ce soir non plus, donc... il n'y aura pas de contradicteurs. Peut-être y en aura-t-il dans la salle par contre ».

La réponse peut paraître étrange tant les personnes capables d'apporter un éclairage autre que celui de madame Morvan sur la question sont nombreuses dans Rennes et alentours.

Gageons que les contradicteurs seront effectivement nombreux dans la salle.

Voir aussi :

mailbox
imprimer
Cet article a fait l'objet de 1698 lectures.
Fabien Lécuyer est spécialisé dans l'enquête journalistique, les mouvements "en marge" du bipartisme et les mouvements indépendantistes .
Vos 6 commentaires
Aleksandr
2011-12-01 20:10:46
En tant qu\'ancien élève de l\'IEP de Rennes, et de M. Le Floc\'h, je suis tout spécialement affligé de ce sectarisme. Je ne suis pas d\'extrême-gauche, loin de là, mais je suis favorable à la juste représentation des opinions. J\'ai personnellement assisté à des conférences de Pasqua, ou de Sarkozy (avant qu\'il soit à son poste actuel) à l\'IEP de Rennes. Alors franchement, qu\'on ne nous bassine pas avec les \"problèmes de l\'extrême-gauche\"! Et puis Mme Morvan n\'est-elle pas elle-même à la gauche de la gauche, avec ses amis les Montagnards ultra-jacobins?
(0) 
BD
2011-12-01 20:38:27
Vous savez, à chaque fois que Mme Morvan, la Libre Pensée ou autre chapelle lambertiste fait une conférence, le débat est à la hauteur de la conception de l'échange démocratique : inexistant ! Et s'il sente que la contradiction pointe, ils postent leur service d'ordre aux entrées (skinheads) et disent à la presse qu'ils se sont sentis menacés.
Bertrand Deléon
(0) 
Ar Vran
2011-12-01 21:36:38
Moi ce qui me désole c'est que Sciences Po Rennes invite ce genre d'individu au risque de se discréditer...
C'est vraiment pas beau! Et après cela on prétend être "bien éduqué". foutaise !!!!
(0) 
Skiantoù Politikel Roazhon
2011-12-01 22:47:58
Pour info la direction de Sciences Po Rennes avait l'air peu au fait de la personnalité de F. M. et de son compagnon. Ils ne sont pas encore revenus du monceau d'âneries qu'elle leur a servi ! Je craint fort (et je m'en réjouis !) que Mme Morvan ne soit plus jamais réinvitée dans nos murs...
(0) 
Mikael
2011-12-02 10:05:32
C'est affligeant. Depuis quand F. Morvan sait-elle ce que culture bretonne veut dire ? C'est comme si Science Po invitait Ch. Pasqua pour parler de république irreprochable ou J.-L. Mélanchon pour parler de phylanthropie...
(0) 
LE GOUSSE Arnaud
2011-12-02 17:50:47
Pourquoi s'étonner que des évangélistes évengélisent? Il n'y a qu'à mettre des affiches pour prévenir le public avant qu'il entre dans la salle. Les sympathisants à leur cause iront, et puis c'est toujours une bonne occasion pour noter des noms, écouter les réactions des intervenants. L'emsav a ses manifestations fliquées, pourquoi ne pas faire pareil...Tout est bon dans le cochon, il faut toujours tirer profit des erreurs des autres.
SunTzu: Atteindre les points faibles et laisser attaquer les positions faciles à défendre.
Si il y a deux Bretagnes, il y a combien de Frances?
La culture bretonne on sait ce que c'est. Peut on en dire autant de la française, il me semble qu'un long débat a fini en queuue de poisson.
Certainement que madame Morvan veut parler des chrétiens et des korrigans en fait et non pas des Gallos et des Bretonnants. Nous aussi on a notre langue d'oc langue d'oil à nous.
Trop de haines chez des êtres si éphémères
(0) 
ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 8 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.