Carlos Nuñez : cinquante ans, comme l'Interceltique !

-- Festivals --

Chronique de Kerne Multimédia
Porte-parole: Fanny Chauffin

Publié le 18/08/21 11:12 -- mis à jour le 18/08/21 15:16
Nuñez et la musique bretonne : une longue histoire d'amour
Réalisation : fea - tvbk
(249 vues)

C'est le "chouchou" du festival. L'Espace Marine affichait complet dès le samedi matin, et il a enflammé son auditoire, avec les meilleurs musiciens qui existent (harpe, gaïta, violon des Chieftains, ...). Son avis sur les bagadoù nous intéresse.

Carlos Nuñez avait posté une photo sur les réseaux sociaux montrant le petit Carlos arrivant au festival, pour la création de Shaun Davey. Depuis, il est devenu le grand musicien qu'on sait, jouant flûte et gaïta, invitant et étant invité par de très grands musiciens. C'est lui, l'auteur de la musique du Puy du Fou ! Il rend au festival tout ce qu'il lui a donné, avec son enthousiasme, sa parfaite maîtrise du français, son regard enjoué, sa joie de vivre est contagieuse et ses encouragements pour la musique bretonne sont étonnants. À la répétition des pipe bands qui interprètent toujours les mêmes airs de la même façon, au manque de travail des Galiciens, il oppose la créativité des bagadoù bretons allant chercher plus loin, dans les sonorités, dans les compagnonnages, dans les arrangements, la mise en scène. Il venait de répéter avec le bagad de Lann-Bihoué : "j'y ai rencontré de jeunes musiciens de 18/20 ans, motivés, créatifs, pleins d'énergie, incroyable !"

Voir aussi :
mailbox imprimer
Docteure en Breton-Celtique à l'Université de Rennes 2 et au groupe Ermine-CRBC, enseignante à Quimperlé. Autres sites : Tv bro Kemperle et Tro Dro Dit. Pages facebook Cent pour un toit, Ermine CRBC, Féa, Contributrice à l'ABP depuis 2005 : des centaines d'articles, des centaines de vidéos en français, comme en breton, 1 500 000 lectures sur l'ABP.
Vos 0 commentaires
ANTI-SPAM : Combien font 6 multiplié par 7 ?
Cet espace est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés.
MERCI DE RESPECTER LA LANGUE DE L'AUTEUR et donc des lecteurs. Les articles écrits en français doivent être commentés en français, les articles écrits en breton doivent être commentés en breton. Cacophonie ? Merci de ne pas mélanger les langues dans le même commentaire, sauf pour la traduction intégrale du commentaire.