Put your name here

connexionS'accréditer | S'abonner | Se connecter | Faire un don
> Logo ABP
ABP e brezhoneg | ABP in English |
- Communiqué de presse -
Cantonales Saint-Renan: l'UDB présente Peggy Le Bihan
Peggy Le Bihan, 30 ans, est employée de librairie et est originaire de Ploumoguer. Son suppléant est Phlippe D'haussy (Verts). Bretonnante, Peggy Le Bihan transmet naturellement un dossier de presse bilingue... Bevañ ha labourat e kanton Lokournan Vivre et travailler dans le canton de Saint Renan Ar pezh e kinnigan evit ober
Nil Caouissin pour UDB le 19/02/08 12:01

Peggy Le Bihan, 30 ans, est employée de librairie et est originaire de Ploumoguer. Son suppléant est Phlippe D'haussy (Verts). Bretonnante, Peggy Le Bihan transmet naturellement un dossier de presse bilingue...

Bevañ ha labourat e kanton Lokournan

Vivre et travailler dans le canton de Saint Renan

Ar pezh e kinnigan evit ober un “eko-kanton eus hini Lokournan” Mes propositions pour un « éco-canton de Saint Renan »

Si je suis élue au Conseil Général du Finistère, je soutiendrai les mesures suivantes pour faire de notre canton un modèle sur le plan du développement durable. Ma vezan dilennet e kuzul-meur Penn-ar-Bed e klaskit lakaat da seveniñ ar c'hinnigoù da heul evit ober eus hor c'hanton ur skouer war dachenn an dastum nerzh ekonomikel padus.

I / ECONOMIE ET SOLIDARITE : Ekonomiezh hag unaniezh sokial.

1)Une économie solidaire : Je favoriserai un modèle économique qui prenne en compte les cultures et les territoires. Développement des zones artisanales, aide à la création d'entreprises, soutien aux produits locaux (ex. saucisse de Molène).

1) Un ekonomiezh a-unan. Klask a rin lakaat da dalvezout ur mod ober ekonomikel a zalc'ho kont eus hor modoù bevañ deomp hag eus stad ar vro. Lakaat ar zonennoù micherel da zastum ul lusk efedus, pourchas yalc'hadoù evit sevel embregerezhioù, sikour an danvezioù dibar fardet er vro (da skouer silzig Molenez)

2) Une agriculture dynamique et responsable : J'agirai pour favoriser l'installation de jeunes en soutenant par exemple le modèle des «Associations pour le maintien d'une agriculture paysanne (AMAP), afin de promouvoir une agriculture qui recherche à la fois la qualité des produits et la protection des milieux naturels (agriculture biologique).

2) Ul labour douar leun a youl hag o soursial ouzh e efedoù. Ober a rin ma seizh gwellañ evit lakaat ar re yaouank da vont war ar vicher labourer douar, o tegas nerzh, da skouer, da vod ober ar "Strolladoù evit derc'hel ul labour douar peizant (AMAP)", a-benn broudañ ul labour douar a glasko gwellaat an danvezioù produet gantañ hep noazout ouzh an endroioù narurel (labour douar biologel).

3) L'économie maritime : Avec la décentralisation, le Conseil Général est devenu gestionnaire des ports. J'agirai pour pérenniser les flottilles, les adapter au coût croissant du pétrole, moderniser les ports et permettre aux jeunes d'adopter ce métier.

3) Ekonomiezh ar mor: Gant an digreizennañ eo bet lakaet ar C'huzul-meur da verañ ar porzhioù-mor. Ober a rin ma seizh gwellañ evit prientiñ un dazont asur d'ar bigi-pesketa, doareañ ar binviji-labour ouzh kresk koust ar petrol, modernaat ar porzhioù-mor ha reiñ tu d'ar re yaouank da vont war ar vicher pesketaer.

4) L'économie touristique : Notre littoral sauvage est un atout économique et attire de nombreux visiteurs à la recherche d'authenticité. Nous devons le protéger et faire que le secteur touristique se développe de façon maîtrisée et équilibrée pour ne pas transformer nos communes littorales en cités de résidences secondaires occupées deux mois par an et aux volets clos le reste de l'année. Je soutiendrai les initiatives de développement du tourisme vert et du tourisme culturel. Le programme de mise en valeur du site de la Pointe Saint Mathieu sera poursuivi. Je proposerai une application stricte de la loi littoral et une accentuation des achats de terrains en bord de mer par le Conseil Général et le Conservatoire du littoral, déjà propriétaire de quelques sites, dont les dunes des Blancs Sablons.

4) Ekonomiezh an douristelezh. Kreñv eo nerzh ekonomikel hon aodoù gouez, dedennet ma vez kalz tud gant an endroioù chomet evel ma oant gwechall. Ret eo deomp gwareziñ anezho ha degas nerzh da ekonomiezh an douristelezh en ur zibab evit-se ur mod ober fur ha kempouezet, kuit d'ober eus kumunioù an arvor kêriadennoù tier vakañsiñ annezet daou viz-pad bep bloaz hepken ha serret ar stalafioù outo ar peurrest eus ar bloaz. Pourchas a rin nerzh d'al labourioù boulc'het war dachenn an douristelezh glas ha war hini an douristelezh sevenadurel. Kendalc'het e vo al labourioù evit kempenn takad Beg Lokmazhev. Kinnig a rin lakaat lezenn an aodoù da dalvezout en ur mod pizh ha lakaat ar C'huzul-meur ha Konservatoar an Aodoù da berc'hennañ muioc'h a dakadoù a-hed ar mor evel ma oa bet graet gant tevennoù Gwenndraezh.

5) Le coût de l'accès au logement  : Je soutiendrai (avec l'Etablissement public foncier de Bretagne, en cours de création à l'initiative de la Région) l'achat de foncier pour limiter la spéculation et permettre aux ménages modestes d'acquérir un logement. En concertation avec les organismes HLM, je ferai en sorte de développer le logement locatif pour que nos jeunes puissent habiter au pays.

5) Koust al lojeiz. Broudañ a rin ar C'huzul-meur (gant Aozadur foran an douar e Breizh emeur o frammañ diwar intrudu ar Rannvro) da berc'hennañ douaroù a-benn taliñ ouzh gwallefedoù ar brokañ warno ha reiñ tu d'an dud izel o gopr da brenañ o lojeiz. A-unan gant an aozadurioù H.L.M e rin ma seizh gwellañ evit kinnig muioc'h a dier da feurmiñ d'ar re yaouank evit ma c'hellfent kenderc'hel da vevañ er vro

6) L'action sociale : Nous avons la chance dans le Finistère d'être dans un département ou le système d'aide sociale fonctionne bien pour les personnes âgées, les handicapés, la protection de l'enfance et l'insertion des jeunes. Je continuerai à soutenir la politique menée par la majorité de gauche dans notre département.

6) Al labour war an dachenn sokial: Chañs hon eus e departamant Penn-ar-Bed da gaout ur servij sikour sokial a ra e vicher en ur mod efedus evit ar re gozh, an dud ampechet, evit difenn ar vugale hag evit harpañ ar re yaouank d'ober o zreuz er vuhez. Kenderc'hel a rin da sikour ar politikerezh kaset da benn gant ar c'huzul-meur renet gant an tu-kleiz war an dachenn-se en hor departamant.

II / ENVIRONNEMENT ET TRANSPORTS Endro naturel ha transportoù.

1) Le Parc marin d'Iroise peut constituer un outil pour le développement durable de notre territoire en permettant l'économie maritime et en étant attentif aux besoins des populations locales.. J'insisterai pour qu'il prenne ses décisions dans la plus grande transparence pour que ce parc soit un modèle.

1) Ur benveg da zegas ul lusk ekonomikel padus e c'hell bezañ Park ar Mor Irouaz en ur vroudañ ekonomiezh ar mor hag en ur soursial ouzh ezhommoù tud ar vro. Evit ma teufe ur skouer da heuliañ e rin ma seizh gwellañ evit ma vo kemeret an divizoù ennañ hep kuzhat ar palioù da dizhout.

2) L'eau et l'énergie sont des sujets majeurs pour notre territoire. Je favoriserai toutes les initiatives destinées, dans la concertation, à créer de nouveaux parcs éoliens sur notre territoire (après ceux de Plouarzel et de Ploumoguer) à condition d'augmenter la puissance de l'émetteur du Roc'h Tréduton (accés pour tous à une réception télé de qualité). Je proposerai d'aider la création de talus plantés d'arbres. Le bois étant une énergie renouvelable permettant le chauffage individuel et collectifs en créant des chaufferies (collèges, maisons de retraite). Le Conseil général aidera la création d'éco-lotissements économes en énergie et en foncier. Je porterai une attention toute particulière à la qualité de l'eau et un système d'alerte sera mis en place sur chaque bassin versant.

2) Eus ar pouezusañ eo tachenn an dour hag hini an energiezh evit hor bro. Degas a rin nerzh d'al labourioù graet, en ur zerc'hel kont eus ali an dud, evit sevel parkoù tourioù-avel nevez war hon tiriad (war-lerc'h re Plouarzhel ha Plonger) gant ma vo kresket nerzh skignañ peul Roc'h Tredudon (evit ma c'hellfe an holl tapout an abadennoù tele en ur mod dereat). Kinnig a rin sikour da sevel kleuzioù dindan wez, o vezañ eo ar c'hoad un danvez diheskus da bourchas energiezh hag a ro tu da dommañ tier a-bep ment en ur sevel tommerezhioù doareet evit-se (skolajoù, tier ar re gozh). Sikouret e vo gant ar C'huzul-meur savidigezh strolladoù tier kempenn war an energiezh hag ar gorread. Soursial a rin kalz ouzh stad an dour da evañ hag implijet e vo ur benveg diwall evit-se war pep diazad doureier.

3) Les transports doivent être réorganisés pour anticiper l'augmentation inévitable des prix des carburants. Le Conseil Général est l'autorité organisatrice des transports interurbains. Je proposerai la création de lignes de cars rapides à horaires cadencés entre notre territoire et les principaux pôles d'emploi de Brest, Plouzané, Gouesnou et Guipavas. Le co-voiturage sera organisé efficacement avec la création d'aires spécialisées.

3) Ret eo adframmañ ar modoù transport evit taliñ en amzer dazont ouzh kresk gortozet koust ar petrol. Gant ar C'huzul-meur an hini e vez graet war-dro an transportoù boutin etre ar c'hêrioù.

Kinnig a rin sevel linennoù kirri-boutin bras o zizh a yelo ingal gant hon hentoù etre hon tiriad hag ar polioù labour pennañ eus Brest, Gouenoù, Gwipavaz ha Plouzane. En ur mod efedus e vo broudet an dud da genveajiñ er memes karr ha digoret e vo lec'hioù a-ratozh evit lakaat anezho da gejañ an eil re gant ar re all.

III IDENTITE ET CULTURE BRETONNE Identelezh ha sevenadur Breizh.

"La langue bretonne fait partie de notre histoire, de notre culture et de notre identité. Elle doit prendre toute sa place dans les secteurs cités précédemment. J'agirai pour aider son développement, à la fois dans l'enseignement (création de filières bilingues dans les collèges du canton), dans la vie publique (signalisation bilingue), les équipements culturels et en subventionnant les initiatives des associations locales. Enfin, le Conseil général poursuivra son opération Quêteurs de mémoire – Kalskerien ha Treizherien soñjoù qui permet aux anciens de transmettre notre langue bretonne aux jeunes générations et représente ainsi un instrument de cohésion sociale entre les générations"

"Ul lodenn eus hon istor, eus hon identelezh, eus hor sevenadur eo ar brezhoneg. Ret e vo ober gantañ war an tachennoù meneget uheloc'h. Ober a rin ar pezh a zo ret evit reiñ un nerzh a-zoare da yezh ar vro war dachenn ar c'helenn (krouidigezh hentennoù divyezhek e skolajoù ar c'hanton) war dachenn ar vuhez foran (panelloù divyezhek), en aozadurioù sevenadurel, hag en ur bourchas ivez skorennoù d'ar strolladoù sevenadurel lec'hel. Kendalc'het e vo gant ar C'huzul-meur al labour Klaskerien ha Treizherien Soñjoù a ro tu d'ar re gozh da zegas hor yezh d'ar re yaouankañ hag a zo ivez ur benveg efedus-kenañ evit lakaat tud a bep oad da genvevañ war ar memes tachenn sokial."

Je proposerai la création de lignes de cars rapides à horaires cadencés entre notre et les principaux pôles d'emploi de Brest, Plouzané, Gouesnou et Guipavas. Le co-voiturage sera organisé efficacement avec la création d'aires spécialisées.

Votit evit Peggy Le Bihan! (voir le site)

Cet article a fait l'objet de 1077 lectures.
Vos 0 commentaires
Commenter :
Votre email est optionnel et restera confidentiel. Il ne sera utilisé que si vous voulez une réponse d'un lecteur via email. Par exemple si vous cherchez un co-voiturage pour cet évènement ou autre chose.
ANTI-SPAM : Combien font ( 7 multiplié par 4) + 2 ?

ABP

Publier

Nous suivre

2003-2024 © Agence Bretagne Presse, sauf Creative Commons