A l’initiative des députés Marc Le Fur et Didier Le Gac, en présence de Jean-Charles Larsonneur, Paul Molac, Didier Le Gac et François André, rejoints par Yannick Kerlogot et Gilles Lurton,  les députés bretons ont reçu Joël Chéritel, Président du Medef Bretagne, Frédéric Duval, Délégué général du Medef et Thierry Coué, Président de la FRSEA, pour relancer la mobilisation contre l’écotaxe.

“L’écotaxe a mobilisé l’ensemble des acteurs économiques et politique bretons en 2013 et nous pouvions espérer que le message avait été compris”, déclare Marc Le Fur.

“La singularité du territoire breton, son caractère péninsulaire, l’importance du secteur agro-alimentaire qui ne peut être pris en charge par le fret ferroviaire, tout ces éléments font que la Bretagne serait la première victime d’une telle mesure fiscale”, poursuit le Vice-président de l’Assemblée nationale.

“Et voilà qu’à plusieurs reprises depuis quelques mois, par touches successives, à Paris et en Bretagne, Mme Borne, ministre des Transports, évoque de nouveau ce funeste projet”, affirme le député des Côtes d’Armor.

“Tout cela est de nature à inquiéter les acteurs économiques et les élus bretons. En réunissant des députés bretons et les représentants des forces économiques de Bretagne, nous avons voulu faire le point pour redonner vie au collectif qui a fait échouer le Gouvernement Ayrault. La ministre des Transports doit savoir que les Bretons sont déterminés sur ce sujet et ne se laisseront pas faire”, conclut Marc Le Fur.

Cet article (voir le site) ">Assemblée nationale : nouvelle mobilisation bretonne contre l’écotaxe. est apparu en premier sur (voir le site) ">Site de Marc Le Fur.Ce communiqué est paru sur Blog de Marc Le Fur (voir le site)

Voir aussi :

mailbox imprimer

Vos commentaires :

Écrire un commentaire :

ANTI-SPAM : Combien font 5 multiplié par 5 ?

Note : Ce lieu est un lieu de débat. Les attaques personnelles ne sont pas autorisées. Le trolling est interdit. Les lois contre le racisme, le sexisme, et la diffamation doivent être respectées. Les pseudos sont tolérés mais ne sont pas encouragés. Par contre l'utilisation d'anonymiseurs pour modifier votre numéro ip entrainera la suspension de vos commentaires.